Guerre

Chef des armées relevé de son commandement avant jugement pour collusion avec l’ennemi.

Les soignants applaudis chaque soir n’ont pas démérité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.