Blog suivi par 38 abonnés

Le blog de JNSPQD

  • Retour vers un futur antérieur avec Darth Merkel... ?

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
  • La plus grande victoire de la déese Phynance ne serait-elle à rechercher sur le front du combat idéologique?

    Par | 10 commentaires | 6 recommandés
    Près ou plus de 500 personnes, le décompte à ce jour n'est pas encore fini,  mortes et plus de 2.500 blessées. Toutes ouvrières travaillant pour quelques euros par mois pour les grandes et petites marques de linge et vêtements des Etats Unis et de l'Europe, pour la plupart de femmes, écrasées par l'effondrement de l'immeuble dans lequel elles s'entassaient sans la moindre consigne ou respect des normes de sécurité, loin la-bas, au Bangladesch.  http://www.infolibre.es/multimedia/videos/videoblogs/2013/05/02/la_mirada_internacional_radiocable_com.html?ret=eyJSRVNVTFRBRE9fRU5WSU8iOiJPSyIsIkVSUk9SX1ZBTElEQUNJT04iOiJGQUxTRSIsIkVSUk9SRVNfVkFMSURBQ0lPTiI6W10sIk1TRyI6Ik11Y2hhcyBncmFjaWFzLiBUdSBjb21lbnRhcmlvIGhhIHNpZG8gZW52aWFkbyB5IGVzdCZhYWN1dGU7IHBlbmRpZW50ZSBkZSBtb2RlcmFjaSZvYWN1dGU7biJ9#detail-comments-form
  • Jamesinparis "Patas Arriba", ou "L'école du monde à l'envers" d'Eduardo Galeano

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    C'est en lisant ce billet:http://blogs.mediapart.fr/blog/jamesinparis/290413/appel-laide que cette lecture m'est revenue à l'esprit.
  • Les nouveaux visages de la révolution française?

    Par | 10 commentaires | 8 recommandés
     Finalement, ce ne seront pas les délocalisations de la cupidité avec sa cohorte de femmes et d'hommes au chômage, le pays en friche industrielle et las banques au service volontaire du Veau d'Or qui auront réussi à réveiller l'esprit de fronde qui sommeille au fond de chaque citoyen français, non.Les voilà les visages de la nouvelle Révolution et les motivations qui la profilent: "Hollande veut du sang, il en aura ! Tout le monde est furieux. Nous vivons dans une dictature."
  • Départ d'un autre grand Indigné: José Luis Sampedro

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
    Il est surtout connu en France comme l'auteur de "Le sourire étrusque" même si d'autres oeuvres ont été publiées: "Le fleuve qui nous emporte", "La vieille sirène" ou encore "Octobre, Octobre", dont l'auteur disait de cette dernière  "sa préférée et ses véritables lecteurs, ceux qui l'on aimée".
  • Votre corruption est notre exil!

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    "Vuestros sobres, nuestro exilio" (Votre corruption, notre exil) "Te exilias o "k asse"? Me quedo luchando" (Tu t'exilies ou "k fe-tu"? Non, je reste pour continuer la lutte) "Que se vayan ellos" (Qu'"ils" partent, eux) "No nos vamosn, nos echan" (Ce n'est pas nous qui partons, ce sont eux qui nous expulsent)
  • "Escrache": action directe citoyenne, nouvelle formule en Espagne de manifestation ciblée sur un abus de pouvoir précis.

    Par | 6 commentaires | 4 recommandés
    "Escrache" c'est ce terme que fut donné aux actes de dénonciation par des activistes des Droits Humains en Argentine en 1995.
  • "Plus les gens ont de l'argent, plus ils en veulent (...) que les riches arrêtent de se goinfrer!" par Ségolène Royal

    Par | 19 commentaires | 4 recommandés
    Pour rendre service à mon journal préféré qui, dépassé par les événements, n'aura pas, malgré ses bonnes intentions, le loisir de le publier, je me dévoue encore une fois et apporte ici la déclaration en direct sur France3 Poitou-Charentes de Madame Ségolène Royal:
  • "El esperpento" au fond de la boite à outils

    Par
    "Esperpento": néologismes introduit par l'écrivain espagnol del Valle-Inclan, accepté par la DRAE en 1904 qui met en relief le fait grotesque, l'absurde. Genre littéraire qui déforme la réalité.
  • Le Tribunal de Justice de l'UE à la rescousse des consommateurs face aux abus des banques?

    Par | 1 recommandé
    La législation espagnole concernant les prêts immobiliers sous hypothèque ressemble en grande partie à la française, sauf... certaines clauses qui ont gentiment émergé du fond des contrats depuis la fameuse « crise » et la perte d'emploi de millions de salariés dans le pays, pour mieux les immerger, les éx-salariés.Ce qui a permis aux banques d'expulser de centaines de milliers de familles de « leur » - « leur » croyaient-elles, les familles - logement : Les intérêts dès le premier mois de retard pouvant aller selon les contrats de 18% à 30%...