Joël Didier ENGO
Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Abonné·e de Mediapart

725 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 avr. 2015

ATTAQUE TERRORISTE DE GARISSA: HONTE À L'AFRIQUE, HONTE AUX AFRICAINS

Joël Didier ENGO
Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par Boris Bertolt, Journaliste et chercheur camerounais

Ils sont 142 étudiants, jeunes, hommes et femmes. J'aurai pu faire partie de ces morts. Comme moi ce jeudi matin là, ils se sont levés pour se rendre à la "FAC". Certains ne souhaitaient pas parce qu'ils étaient fatigués. D'autres avaient des Rendez-vous et certains voulaient également revoir une fille qu'ils lorgnaient sur le campus de Garissa depuis longtemps. Mais au final tous ce sont rendus à l'université. Mais ils ne savaient pas que c'était leur dernier jour. Ce jour où 4 fanatiques de l'Islam au nom d'un Dieu qu'ils n'ont jamais rencontré devaient pénétré sur le campus et les abattre comme des chiens.

NUL NE PEUT ET NE DOIT RESTER INDIFFÉRENT FACE À CE QUI S'EST PASSE AU KENYA.

L'attaque de Garrissa n'est pas seulement un affront contre l’État Kenyan mais une guerre déclarée à la jeunesse africaine. Une volonté d'anéantir les rêves d'un continent qui se métamorphose, un crime contre l'intelligentsia. Car si l'Afrique a deux piliers sur lesquels il va devoir faire reposer ses perspectives d'émergence, c'est inéluctablement l'éducation et la jeunesse.

CES TERRORISTES ONT FRAPPE EN PLEIN CŒUR DE L'AFRIQUE.

Mais ce qui est choquant c'est ce silence coupable, cette indignation sélective et ce mépris pour mes jeunes frères. Au-delà de quelques mobilisations individuelles sur les réseaux sociaux et des actions en cours tels que le sitting annoncé pour vendredi 10 avril par nos frères de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, aucun vaste mouvement de sursaut n'est enregistré sur l'ensemble du continent.

- Où sont passés les chefs d’État qui ont tôt fait d'envoyé les messages de condoléances en France et pour certains empruntés le premier avion pour participer à la marche de Paris?

- Où sont ces africains qui ont très vite changé de profil pour dire "JE SUIS CHARLIE"?

- Où sont ces africains, qui pour affirmer leur panafricanisme soulignaient "JE NE SUIS PAS CHARLY JE SUIS L’ARMÉE CAMEROUNAISE", où sont passés tous ces théoriciens de l'anti-impérialisme qui appellent les africains à prendre les armes contre les puissances occidentales alors qu'ils sont incapables d'avoir un brun de compassion pour la vie des leurs? Comment font-ils pour demander à l'occident de mieux pleurer leurs morts qu'eux mêmes?

© Le Monde.fr

J'AI HONTE POUR L'AFRIQUE, J'AI PITIÉ DES AFRICAINS.

Aucune société n'a pu progressé sans privilégier la vie. Le droit à la vie est un droit sacré. Dans les centaines de sociétés traditionnelles africaines, lorsqu'un chef ne parvenaient plus à protéger la vie de ses concitoyens, ils étaient lapidés. C'est dire l'importance de la vie chez nous. Et de là vous pouvez voir la place de la femme. Les africains feront tous les débats dans les prochains jours: économie, élections, 6 avril 1984, Lybie, Boko Haram...et j'en passe. Mais n'accordent aucune importance à la protection de leur vie.

Je ne ferai pas ici le procès de nos chefs d’État, libre à chacun de le faire, mais je fais le procès d'une société, la notre. Une société immobile, morte et incapable de se repenser. Tout laisse croire que les africains ont été anesthésiés. Au fond les chefs d’État sont comme nous. Ils sont les produits de cet environnement qui nous fabrique aujourd'hui. Donc si nous ne le transformons pas maintenant, rien ne laisse penser que demain nous ferons mieux qu'eux.

C'est pourquoi, J'APPELLE A UN VASTE MOUVEMENT DE SOLIDARITE À L'EGARD DU PEUPLE KENYAN PENDANT UNE SEMAINE. CHANGEZ VOS PROFILS FACEBOOK, OBSERVEZ DES MINUTES DE SILENCE. ORGANISEZ DES SITTINGS.

Le moment est venu de montrer que nous pouvons penser par nous-mêmes et non penser par procuration.

Boris Bertolt, Journaliste et chercheur camerounais

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon