joelle.lanteri
auteur jeunesse. psychanalyste. présidente de la maison d'édition murmure de la renarde.
Abonné·e de Mediapart

41 Billets

2 Éditions

Billet de blog 15 sept. 2019

LES SITES DE RENCONTRE.

joelle.lanteri
auteur jeunesse. psychanalyste. présidente de la maison d'édition murmure de la renarde.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ces dernières années se sont développés des sites de rencontres. Que disent ils de nous ?

Jeunes et vieux , font un usage massif des sites de rencontres. Ils cherchent tous l'âme sœur , la rencontre , le ST GRAAL.

La rencontre se passe-t-elle de tous nos sens ?

La rencontre avec l'autre , c'est d'abord une infinité de sens déployés , de capteurs sensitifs , souvent qui échappent à notre conscience .C'est un geste une intonation de voix , un regard, une fluidité dans la démarche, un rire , une énergie que libère le corps . Le cerveau  en  état de récepteur se laisse alors embarqué par de puissantes émotions . Le désir sexuel combiné à des étages supérieurs que sont la sublimation l'idéal .

La rencontre se sont des moments fortuits , non programmés  où intervient le hasard , d'autres le nommeront le doigt de Dieu . La magie de ces instants , où soudain , l'autre celui qu'on croyait attendre s'incarne . Il  ou elle est là devant moi présent au monde .

C'est aussi le risque que la rencontre n'est pas lieu parce que on fait l’expérience du non désir de l'autre .

Mais cet instant nous aide à affiner nos élans , 

La rencontre c'est donc cette alchimie du vivant , ce nombre incalculable de facteurs qui accélèrent no sens et activent  notre éveil .

Que dire après des sites de rencontre? Vous l'avez compris c'est  l'extinction de tous les feux. C'est s'en remettre à des logiciels 

réducteurs qui loin d'avoir épuisé nos potentialités les réduisent à un mouchoir de poche .

On dirait un cimetière , ces photos figées , qui disent la solitude , le découragement à puiser en soit la force et la confiance qu'il faut pour se remettre en chemin .

Mais ces sites disent quelque chose de notre monde actuel . 

Ils racontent la disparition d'espace commun , ils racontent l'isolement des êtres qui n'ont pas pris garde à ce terreau que représente la relation humaine .Ils n'ont pas entretenu ces relations conviviales, nourricières. Une immense désexualisation a lieu entre les hommes et les femmes .La séduction , le charme , la délicatesse, le féminin masculin s'érodent  au profit d'une égalité forcenée qui gomme la richesse de nos singularités dont la rencontre se nourrissait . Cette destruction est à l'oeuvre et fait le lie des site de rencontres qui bénéficient  de ce massif désarroi. Dire qu'il faut payer pour dire son désir de rencontre maintenant . nous sommes peu à peu dépossédés  de notre vitalité à aller vers l'autre dans l'espace public et c'est derrière la froideur d'un écran qu'on remise sa vie . LAMENTABLE MONDE que celui qui écrit nos vies à nos place . Terrible monde où les logiciels s'emparent de nos désirs et détiennent un savoir perdu ou du moins l'illusion d'un savoir dont peu  à peu on se dépossède. Ce texte s'adresse aux jeunes aux  veufs et veuves ou divorcés , à toux ceux qui souffrent de ne plus être deux . je leur dit oser vos désir , prenez des risques provoquer la rencontre . Politiquement les maires des communes et des grandes villes devraient encourager existante de ces ronds  points où femmes et hommes ont pu à nouveau briser leurs solitudes. Combien de couple se sont formés durant ces périodes de lutte j'en imagine des centaines . C'est vivifiant de s'imaginer cette hypothèse .

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)

La sélection du Club

Billet de blog
« Grand remplacement » : un fantasme raciste qui vient de loin
La peur d’un « grand remplacement » des « Blancs chrétiens » est très ancienne en France. Elle a connu une véritable explosion à l’ère coloniale, face à la présence, pourtant quantitavement faible, des travailleurs africains en métropole. Alain Ruscio montre ici que ce fantasme raciste fut un filon politique et un calcul abondamment exploités du XIXe siècle à nos jours.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Le radeau de la Méduse ou le naufrage du vieux monde
[Rediffusion] Les connivences du pouvoir politique et financier aux affaires du vieux monde témoignent chaque jour de leur mépris pour les populations et la démocratie. Partout la nostalgie impérialiste de la domination s'impose comme sauvetage de la mondialisation sauvage. Ne laissons pas le saccage et la peur nous plonger en eaux troubles et relisons plutôt Le radeau de la Méduse du génial Géricault.
par jean noviel
Billet de blog
La Méditerranée pour tombeau, pièce journalistique n°1
Changer la compréhension du monde par le partage d’enquêtes sur le terrain. À La Commune CDN d'Aubervilliers, la pièce d'actualité n°17 est aussi la pièce journalistique n°1. Etienne Huver et Jean-Baptiste Renaud ont enquêté sur la route migratoire la plus dangereuse du monde. À l’heure de la solidarité ukrainienne, la Méditerranée n’en finit pas de tuer et nous regardons ailleurs.
par guillaume lasserre
Billet de blog
L'UE a dépensé plus de 340 millions d’I.A. pour le contrôle des frontières
Comme l'écrit Statewatch depuis 2007 l'UE a dépensé plus de 340 millions pour la recherche sur les technologies de l’Intelligence Artificielle (I.A.) destinée au contrôle des frontières, des demandeurs d’asile, de l’immigration, alors que la proposition de loi en la matière actuellement en discussion ne fournit pas les sauvegardes contre les emplois dommageables de ces technologies.
par salvatore palidda