joelle.lanteri
auteur jeunesse. psychanalyste. présidente de la maison d'édition murmure de la renarde.
Abonné·e de Mediapart

41 Billets

2 Éditions

Billet de blog 23 oct. 2019

LA RÉVOLUTION MYTHE OU RÉALITÉ

joelle.lanteri
auteur jeunesse. psychanalyste. présidente de la maison d'édition murmure de la renarde.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Rêves révolution sont antinomiques. Tous ceux qui rêvent de faire la révolution stérilisent de fait tout élan révolutionnaire .

La révolution n' a pas pour but une visée messianique . Elle doit plus tôt obéir comme le souligne HANNAT HARENT à une déferlante, une logique torrentielle .La révolution doit être en son coeur suffisamment féconde pour produire une radicalité dans le rapport au réel .Elle doit posséder des effets inattendus dans sa forme et dans son fond .La violence révolutionnaire accouche toujours d'un nouvel ordre plus juste .ROBESPIERRE a défendu une terreur vertueuse au nom de l'acte même de révolution .

Mais la contagion émotionnelle de la révolution doit être contenu afin que la terreur ne gagne le pays tout entier et frise avec le totalitarisme stalinien . Il y a  dans les gilets jaunes une forme de révolution permanente embryonnaire comme si devant le cynisme de la pensée néolibérale ils opposaient une conscience de classe armée déterminée pour l'affrontement permanent .

Ils portent la figure de Fidel Castro quand celui ci distribuait  les terre aux pauvres . Ce grand projet de redistribution est à l'oeuvre dans ce mouvement . Les gilets  jaunes portent l'idéal de justice de jean jaurès. Au  coeur de tous mouvement révolutionnaires il y a un projet émancipateur pour la condition d'homme et  de femme  qui ne se réduit pas au pouvoir d'achat .Les gilets jaunes opèrent ils comme un activateur de pensées révolutionnaires sur le peuple français ?

Pour le moment ils sont encore pris dans une sorte de faiblesse historique, comme si il manquait d'hommes producteurs d'un monde futur désirable.Il faut peut être le réalisme de Marx et du capital pour fonder la révolution. Comme le dit jacques rancière il faut penser à la place de ce qui pensent renverser la table . 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard
Journal
Zemmour et Pétain : une relaxe qui interroge, des motivations qui choquent
La relaxe d’Éric Zemmour pour ses propos sur un prétendu « sauvetage » des juifs français par Pétain a suscité de vives réactions. Les historiens que nous avons interrogés ne sont pas tant choqués par la relaxe - la loi Gayssot ne peut couvrir l'ensemble des allégations mensongères sur la seconde guerre mondiale - que par les motivations de l’arrêt. Explications.
par Lucie Delaporte et Fabien Escalona
Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse