Courir sur un tapis de course : quels avantages ?

Les grands adeptes de la course à pied peuvent se diviser en deux catégories. Ceux qui courent en salle, sur un tapis. Et ceux pour qui cela est une aberration, et qui ne courent qu'à l'extérieur. Le running sur tapis peut avoir mauvaise réputation. Mais il présente pourtant des avantages.

Les avantages de courir sur un tapis roulant

 © @manivaljulien © @manivaljulien

Parfois, on ne peut pas courir dehors. C'est à ça que sert le tapis roulant. Cela ne veut pas dire que l'on devrait simplement garder le tapis roulant pour les jours de pluie (ou de froid, de vent...). L'entraînement sur tapis fournit un environnement complètement contrôlé. Vous pouvez contrôler avec précision la vitesse, l'inclinaison, l'intervalle et la récupération. Par exemple, s'habituer à la course à certaines vitesses parce qu'on y est forcé est beaucoup plus facile à faire lorsqu'il y a ce tapis qui bouge sous nos pieds.

C'est une bonne chose, car cette sensation se traduira éventuellement par une course en plein air. Ce qui facilitera le maintien d'un rythme sans avoir à regarder votre montre toutes les quelques secondes. De plus, il y a plus de motivation à faire une course de vitesse ou une course de seuil sur un tapis roulant que lorsqu'on est livré à soi-même à l'extérieur. Et cela facilite l'entraînement pour certaines conditions (des collines, par exemple) qu'il n'est pas facile de faire à l'extérieur, selon l'endroit où l'on habite.

Encore une fois, il n'est pas possible de reproduire totalement la course à l'extérieur en intérieur. Mais les recherches suggèrent qu'en réglant le tapis roulant à un niveau de 1% plus précis, on simule la course à l'extérieur. On compense ainsi le manque de résistance à l'air. Une autre étude a révélé que la quantité d'oxygène que votre corps peut utiliser pendant l'activité physique est la même lorsque vous courez sur un tapis roulant qu'à l'extérieur. Ainsi, même si courir à l'extérieur peut sembler plus difficile, ce qui se passe à l'intérieur de votre corps est similaire.

Lorsqu'il s'agit de renforcer les os, bien qu'il soit bon pour vous de les construire par l'impact, il est avantageux d'aller parfois plus facilement sur vos articulations. Cela peut vous garder en meilleure santé plus longtemps. Les coureurs sont bien connus pour leur capacité à gérer les blessures dues aux chocs et à la sur-utilisation. Courir sur le tapis roulant est plus indulgent que de courir sur une surface dure.

Quelques inconvénients à garder à l'esprit

Il existe quelques inconvénients à garder en tête quand il s'agit de la course sur tapis. Les machines maximisent la pente et la vitesse. Elle ne sont pas capable cependant de simuler la descente, ce qui reste un élément essentiel de tout programme d'entraînement. Et oui, les tapis roulants peuvent être ennuyeux et monotones : un pied devant l'autre sans variation.

Quand utiliser un tapis roulant

Si vous ne cherchez qu'à parcourir quelques kilomètres pour maintenir votre cardio dans le cadre d'un programme de conditionnement physique complet, le tapis roulant est parfait. Vous n'avez pas vraiment besoin de courir dehors.

Si vous êtes un coureur de plein air régulier, le tapis roulant est une excellente option pour quelques situations où courir à l'extérieur peut être peu pratique, voire dangereux.

 Il ne s'agit pas seulement de conditions météorologiques extrêmes, mais aussi de courir seul, dans le noir, avec des angles morts, des voitures, des routes mouillées... Avec l'entraînement sur tapis, vous ne rencontrerez aucune de ces variables. Et si vous vous entraînez pour une course, le tapis est un excellent outil pour les entraînements de vitesse structurés de votre plan d'entraînement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.