Les regles du pouvoirs doivent etre ecrites par le peuple et pour le peuple. Le vote des lois doit nous appartenir

Ne laissons plus une minorité de personnnes decider tout a notre place. Votons les lois au lieu d elire nos maitres. Fixons des mandats tres courts, non renouvelables, non cumulables et révocables a tout moment. Ce pouvoir n a pas de contre pouvoir alors qu il parle en notre nom. N attendons pas de ceux qui nous dirigent de changer les choses ils ne le feront pas

 

Lorsque nous avons testé pendant des décennies deux partis qui arrivent à leur point le plus culminant de corruptions vérifiées, de mensonges avérées,  d’arrogance incroyable que restent-ils aux braves électeurs ?? Le dernier choix celui de l’extrême, du désespoir de la  rage pensant que c’est celui-là qui résoudrait tous nos maux. Puisque en réalité nous n’avons que trois choix possibles. Trois grands partis monopolisant les moyens financiers, les médias.  Ils arrivent à nous faire oublier toutes leurs casseroles  puisqu’il est toujours possible d’étouffer des affaires, de faire trainer les procédures, de trouver des vices de formes et puis de  se faire juger par un tribunal dont une partie des jurys sont issus de la politique. Tout cela est légal en même temps c’est les mêmes qui votent les lois. Les autres petites organisations ne peuvent  espérer  au mieux, que de faire des alliances au second tour et participerons, au motif de ne pas perdre leurs sièges,  à la magouille des premiers. Quand bien même  ils y arrivent, que l’espoir renaît, il y a toujours un texte les rendant non légitime au niveau constitutionnel ou un groupe, un lobby trahissant les urnes. Notre impuissance est programmée dans un texte qui devrait nous appartenir c’est la constitution qui a été  créé justement pour limiter les pouvoir et programmer leur impuissance. Ce texte est alimenté pour les gens du pouvoir qui se garde bien de se mettre des bâtons dans les roues. Nous avons un outil génial, le vrai droit de vote,  le referendum qui ne peut être utilisé que par nos élus autant dire aucune véritable expression du peuple. Et quand enfin le peuple a exprimé  son avis sur la constitution européenne (la base !) , il est trahit par un traité au mains de nos maitres.

Et quand ils sont élus ils disparaissent, ne rendant de compte à personne, oubliant leurs promesses et rendant encore plus malsain ce que l’on appelle démocratie. Nous appelons le droit de vote, le droit d’élire des représentants qui ne représentent que les classes les plus riches ignorant tout de ce peuvent vivre le peuple NOUS. Nous élisons nos maîtres sans possibilité de révocation en cours de mandat, ces mandats sont cumulables   histoire d’asseoir un peu plus leur domination. Nous n’avons aucune  possibilité  de protestation, de contestation puisqu’ils sont légitimés par le peuple par des mandats interminables. 

 

Et pendant qu’ils sont bien installés au frais du peuple, le peuple lui, passe son temps à se diviser, à se créer  des peurs en se faisant bombarder d’images du monde où vivent des cruels méchants qui seront anéantis par les justes en oubliant de nous rappeler que ce sont eux qui les ont créés. Le peuple doit se trouver des fautifs, multiplie des actions éparses. Il y en a qui passent toute leur vies dans ces combats sans rien pouvoir changer.

 

Nous n’avons véritablement qu’un seul vrai problème. Les élections. Ce sont elles qui divisent, qui programment notre impuissance, qui transforment  une cause commune en une multitude de pensées  impossibles à réunir dans un premier temps mais qui se retrouvent tout a coup commune 

dans les trois partis quand ils n’ont plus le choix de faire autrement.

Le système représentatif a atteint ses limites, il n’est plus questions de projet mais de pouvoir, une idée malsaine mais tant appréciée.

Comment blâmer les abstentionnistes  qui ne veulent pas qu’on leur dise quoi penser, qui élire. Voter n’est pas élire. Nous ne votons pas mais programmons notre soumission.  Comment ignorer qu’ils représentent  le premier parti de France ? 

Et que faire des extrémistes de tous bords  sinon que  de comprendre qu’ils  sont en vérité dans la même impasse démocratique. Je ne peux pas croire que tous sont racistes, dénués de valeurs pour le bien commun. 

Il y a des solutions, des gens intelligents qui y travaillent, des méthodes déjà testées. D’autres idées vont surgir  tant il y a d'énergies dormantes .  Le Tirage au sort permet de faire sauter tout ces réseaux qui nous pourrissent la vie et de reprendre le pouvoir trop longtemps laissé aux autres. Il permettrait d’avoir un consentement mutuel sans qu’il y ait besoin de partis, de division du peuple. 

Nous devons nous préparer à autres choses avant que le chaos décide  de notre destinée. Puisque c’est cela qui nous attend. Tout le monde est intéressé par ces sujets mais préfère les laisser à des soit disant experts.

Nous devons chacun de nous en prendre conscience, nos élus  ne le feront pas à notre place ils se mettraient au chômage. 

Je souhaite avoir vos avis sur la question.  Ce sentiment dimpuissance me ronge a chaque respiration 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.