Pétition européenne pour la défaite électorale d'Angela Merkel

Pétition européenne pour la défaite électorale d'Angela Merkel !

 

 

 

Cette pétition s'adresse à tous les citoyens européens. Elle a pour objectif de demander à nos amis allemands de ne pas voter Mme Merkel le 22 septembre prochain pour contribuer à sauver l'Europe. En effet, si Mme Merkel gagne ces élections, elle va continuer à pousser l'Europe et tous les pays qui la composent à mener des politiques d'austérité, de déréglementation et de privatisation ce qui remet peu à peu en cause les acquis sociaux de chaque pays et enfonce toujours plus l'Europe dans la crise la plus grave depuis 1929 ! Chers citoyens européens, vous pouvez encore réagir avant le 22 septembre prochain ! En effet après il sera sans doute trop tard puisque si Mme Merkel reste encore 4 ans, d'ici là l'Europe aura sûrement éclaté !!!

 

En effet si les politiques économiques en Europe ne changent pas, les pays du Sud vont finir par ne plus accepter ces politiques de rigueur qui appauvrissent leur population. En Grèce par exemple, le pouvoir d'achat des habitants a été divisé par 2 durant les seules années 2011-2012 alors qu'ils menaient des politiques d'austérité extrêmes ! Dés lors, comment Mme Merkel ose-t-elle affirmer que ces politiques sont les seules possibles pour le bien du pays ? Ces pays seront sans doute obligés pour changer de politique de sortir de la zone euro (voire de l'Union Européenne), ce qui par contagion risquera de provoquer un éclatement de l'Europe ainsi que des crises bancaires et financières à répétition. Pire encore, si ces politiques d'austérité, non voulues par les citoyens européens, continuent à être appliquées dans tous les pays quels que soient les gouvernements (de gauche ou de droite), les populations européennes vont être de plus en plus dégoûtées de la politique. Du coup dans un tel contexte de crise, les partis d'extrême droite prônant le repli sur soi, le nationalisme, la haine des autres pays et des immigrés risquent de remporter les élections dans certains pays comme la France, ce qui remettrait en cause non seulement l'Europe mais aussi la stabilité politique ainsi que les fondements même de nos démocraties !

 

Pour sortir de la crise, l'Europe doit donc absolument changer radicalement dans ses politiques économiques et dans ses institutions d'où l'importance des élections européennes de 2014 pour voir émerger une majorité hostile à l'austérité au parlement européen. Néanmoins tout changement sera presque impossible si Mme Merkel reste au pouvoir. En effet, Mme Merkel ainsi que M. Sarkozy ont impulsé la mise en place du TSCG (Traité sur la stabilité , la coordination et la gouvernance) qui a ensuite été signé par tous. Ce traité empêche complètement les pays européens de mener au niveau national des politiques économiques de relance qui sont pourtant essentielles pour faire repartir la croissance en Europe. De plus, Mme Merkel ne cesse de s'opposer à la mise en place de politiques de relance au niveau européen, alors qu'un nouveau New Deal (comme Roosevelt l'avait fait dans les années 30 aux USA) serait tellement judicieux pour stimuler l'emploi et la production dans toute l'Europe à l'aide de grands travaux. Pour cela il faudrait notamment créer des « euro-bonds » c'est à dire des titres de dette européens qui permettraient de mutualiser en partie la dette des pays européens. Les dirigeants européens ont réfléchi à la création de ces « euro-bonds », mais ce projet a été abandonné du fait de l'acharnement de Mme Merkel à s'opposer à toute solidarité entre pays européens.

 

Pourtant, chers amis allemands cette politique d'austérité menée dans toute l'Europe est néfaste pour tout le monde y compris pour vous. Quand l'Europe va mal, tout le monde va mal du fait de l'inter-dépendance entre les pays européens, donc l'Allemagne aussi. La croissance allemande ne cesse de ralentir depuis 3 ans et atteint maintenant un niveau proche de 0% en 2013, les exportations allemandes baissent car les clients de l'Allemagne sont d'abord européens (63% des exportations allemandes ont un pays européen pour destination). De plus comme dans la plupart des pays européens, la précarité (symbolisée par les « mini-jobs »), le nombre de travailleurs pauvres et les inégalités sont en forte augmentation en Allemagne. Les Allemands ont donc comme tous les citoyens européens tout à perdre de la poursuite de ces politiques d'austérité en Europe, et tout à gagner de la mise en place de politiques de relance.

 

Pour sauver l'Europe et peut être même nos démocraties, nous devons donc tous être solidaires. Chers amis allemands, nous comptons sur vous ! En participant à la défaite de Mme Merkel vous créerez les conditions pour un changement de politique économique en Europe, vous obligerez aussi tous les autres dirigeants européens à prendre leur responsabilité puisqu'ils ne pourront plus dire « je mène des politiques d'austérité car je n'ai pas le choix, ce n'est pas ma faute, c'est l'Europe, c'est Merkel » ! L'avenir de l'Allemagne ainsi que celui de l'Europe sont entre vos mains ! J'encourage donc tous les citoyens européens à signer cette pétition pour inciter le peuple allemand souverain à contribuer à la sauvegarde de l'Europe et donc à ne pas voter Merkel le 22 septembre prochain !

 

Julien Pharo, citoyen européen et professeur agrégé de sciences économiques et sociales.

Voici donc les liens pour cette pétition (En 4 langues) :

 

 http://www.avaaz.org/fr/petition/La_defaite_electorale_dAngela_Merkel_le_22_septembre_prochain// ?launch http://www.avaaz.org/en/petition/European_petition_for_Angela_Merkels_electoral_defeat/ ?email

http://www.avaaz.org/de/petition/Europaeische_Bittschrift_fuer_die_waehlerische_Niederlage_A_Merkels/ ?email

http://www.avaaz.org/es/petition/Peticion_europea_para_la_derrota_electoral_de_Angela_Merkel/ ?email

 

 

 

 

 

 

 

 

Poster un messagePoster un message

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.