2 x +

.. de mots. Je dis. L'un dit 'marre ! mercredi !' Seum. Haine.

Arriver à dire. Dire l'inverse de ses plus bas que terre, ses pensées les plus sombres, ses sous-pires.

Messe est dure.

Ouvrir la tête pour en dépecer les algues, au rythme. Cystite en pressant sur les aérocystes. Je pisse. Tant pisse. Bon sang. Refermer. Je ne suis pas très neurologique dans ce que je dis. En fait, non, rouvrir. Mais qu'est-ce qu'il y a là. Ne taraude pas ta cervelle. Le bord d'elle, à la limite. Quel bordel, d'ailleurs, venu d'ailleurs. Cela ne vole pas haut. Un art bas, un bazar. On dit que dix yeux y habitent. Mais les dieux ne sont pas trop déca. Disons deux. Enlevons le i. Dieu n'aime pas les points, t'y es ? Je suis perdu.

Re. Je perdure. Ô Dieux... Deuxio, donc.

Pour une fois, la deuxième - de temps en temps, en face à face, en peer-2-peer - s'emballe, déballe et l'emballe. Elle passe la seconde. Mais comment le peut-elle, puisqu'elle est elle ? Bon. Stop. Jeux de mots, jeux de viles oh !

Bien trouvé. 

Là, en corps, Lego cherche ses oeufs en choco - en oh ! choc. Il s'assemble, rassemble, en petit comité, en Pâques de de... eux fondent, ils craquent. Ça démange. Oh ! Bien trouvé !

Je n'est donc que mots. Mais peut-il en être autrement ?

Les mots sont gros. Ça mange bien, un mot. Les mots polis ? no !

Mais les mots tuent la bouche cousue. Et ce qui gicle de ce qui crâne, c'est du sens. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.