Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

0 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 juil. 2011

La manifestation des Frères musulmans menace le sit-in à la place Tahrir

Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Une manifestation importante a eu lieu à la place Tahrir au Caire, pour revendiquer la réalisation des objectifs de la Révolution.
Pendant ce temps, les Frères musulmans en Egypte ont menacé de mettre fin par la force au sit-in à la place Tahrir, qualifiant les protestataires de « saboteurs ».
Selon des témoins sur place, près de 500 membres des Frères musulmans ont organisé une manifestation à la place Ramsis après la prière du vendredi. Ils ont affirmé qu’ils organiseraient une autre manifestation vendredi prochain vers la place Tahrir pour mettre fin par la force au sit-in sur place.
Les manifestants ont scandé « islamique, islamique, ni communiste, ni libéral », critiquant le report des élections parlementaires.
De même source on ajoute que le porte-parole des Frères musulmans Assem Abdel Majed a dit : « Seul le Coran sera au-dessus de la Constitution et au-dessus de toutes les constitutions », dénonçant les revendications des activistes politiques et des hommes de droit non islamistes d’élaborer des principes au-dessus de la Constitution qui garantissent l’aspect civil de l’Etat.
A savoir que le courant islamique a boycotté la manifestation du « vendredi décisif » toujours en cours à la place Tahrir et dans d’autres places dans les différentes circonscriptions égyptiennes.
De son côté, l’imam de la mosquée Omar Makram à la place Tahrir a indiqué que la révolution du 25 janvier n’a reçu aucune aide extérieure, « mais ce sont les révolutionnaires qui ont financé leur mobilisation, et non les Etats-Unis ». Il a appelé la nouvelle ambassadrice américaine Ann Paterson à dévoiler les identités des personnes ayant profité des aides américaines, après qu’elle eut affirmé que son pays avait dépensé 40 millions de dollars pour « soutenir la démocratie » dans ce pays.
Cheikh Omar a mis en garde contre des personnes intruses qui tentent de semer la division entre les révolutionnaires et l’armée et d’avorter la révolution en semant la division entre les musulmans et les chrétiens. Et de confirmer que le peuple égyptien, musulmans et chrétiens, ainsi que l’armée et la police forment un seul bloc pour le service de leur patrie.
Source: AlQuds alArabi

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=24506&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=41&s1=1

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
En France, le difficile chemin de l’afroféminisme
Dans les années 2010, le mouvement afroféministe, destiné aux femmes noires, a connu en France un certain engouement. Il a même réussi à imposer certaines notions dans les débats militants, mais il peine à se constituer comme un courant à part entière.
par Christelle Murhula
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance…ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine