L'ONU donne un rôle consultatif à une organisation pédo criminelle

Depuis près de 3 ans déjà, certains citoyens tirent la sonnette d'alarme. Pourquoi? L'innocence de nos enfants est en danger. Et ce danger ne vient pas du pervers du coin, mais bien de nos élites. Oui, de cette oligarchie qui cotôie les cabinets feutrés des institutions onusiennes, qui semblent aussi impénétrables que la culotte de chasteté de Jeanne d'Arc pour le français moyen.

L'innocence de nos enfants. A l'heure ou tous les médias nous bombardent "d'informations" sur les violences faites aux femmes, ces derniers semblent oublier la violence qui se prépare à toucher nos enfants, et ce au sein même d'un enceinte censée être le nid douillet de l'acquisition de savoir et de culture, de l'apprentissage du vivre ensemble : l'Ecole de la République.

On pourrait comme beaucoup, éjecter d'un revers de la main les accusations de Farida Belghoul en dénigrant le personnage:  "elle est parano, c'est tout". On pourrait aussi s'attaquer à la personne de Marion Sigault en l'accusant de catholique primaire et bigote. Ou alors, on pourrait simplement s'intéresser réellement à la question, faire le travail et chercher les preuves. Faire un boulot de journaliste quoi, sans parti pris, simplement en suivant le fil de documents officiels et en tirant les conclusions qui s'imposent, en toute bonne foi.

Pour cela, il suffit de 3 documents, trouvables sur le net :

Le "livre" d'Alfred Kinsey, Sexual Behavior of the Human Male . Cet homme est celui qui, encore aujourd'hui, est considéré comme le précurseur de la sexologie. A la suite d'une "étude" sur les comportements sexuels chez l'homme la femme (et l'enfant), il publie ce livre qui compile une foule de résultats, tableaux et conclusions péremptoires de l' auteur. Ce que le public ne sait pas encore, c'est que toutes les données sont faussées puisque au lieu d'étudier une population normale de femmes et d'hommes, l'entomologiste Alfred Kinsey, intègre une forte population de prostituées, de détenus et de délinquants sexuels dans les populations sondées. On comprend mieux aujourd'hui pourquoi son étude fait mention d'un taux de 87% de femmes ayant avorté au moins une fois dans leur vie. Et vous comprendrez donc aisément que toutes les conclusions tirées des études de Kinsey portent le "défaut" intrinsèque de décrire le comportement sexuel d'une prostituée ou d'un délinquant sexuel, plutôt que celui d'un homme ou d'une femme bon père et bonne mère de famille. S'il n'est pas trop "politiquement incorrect" que de considérer qu'un bon père et une bonne mère de famille constitue un modèle souhaitable à transmettre à nos générations, il serait de bon ton de remettre donc en question la plupart des conclusions de ce rapport Kinsey qui fait naître la "sexologie".

L'une des conclusions à remettre en question, est celle de la sexualité des enfants, et ceci de manière urgente, à la lecture du fameux rapport Kinsey.

Je ne vais ici traduire que quelques passages qui mettent en lumière que les conclusions soutenues par Kinsey sont fondées sur les viols répétés et prolongés de 317 enfants entre 2 mois et 15 ans.

« L’orgasme a été observé chez des garçons de chaque âge depuis 5 mois jusqu’à l’adolescence(Tableau 31). L’orgasme a été enregistré par nos soins pour un bébé femelle de 4 mois. »

« Dans 5 cas de jeunes pré-adolescents, les observations ont été conduites sur une période de plusieurs mois ou années, jusqu’à ce que les individus puissent être assez âgés pour être certain qu’il s’agissait d’un vrai orgasme ; et dans ces cas les dernières réactions étaient si similaire aux comportements précédents, qu’il ne peut y avoir de doutes sur la nature orgasmique de la 1ère expérience. »

« Les observateurs ont mis en avant le fait que certains des garçons pré-adolescents (selon un observateur moins d’un quart des cas) n’ont pas atteint l’orgasme, même sous des stimulations prolongées, diverses et répétées ; mais même chez ces garçons cela doit probablement représenter un blocage psychologique plus qu’une incapacité physiologique. »

« Dans la population entière ( américaine), un beaucoup plus petit pourcentage de garçons expérimentent l’orgasme à un âge précoce, parce que peu d’entre eux se trouvent dans des situations qui rendent compte de cette capacité ; mais les enregistrements positifs de ces garçons qui ont eu cette opportunité rend certain le fait que de nombreux enfants mâles et de jeunes garçons, dans une société désinhibée, pourraient atteindre l’orgasme, dès l’âge de 3 ou 4 ans et que presque tous d’entre eux pourraient expérimenter un tel orgasme  ans avant le début de l'adolescence"

Tableau 32 - Vitesse d'atteinte de l'orgasme d'un pré-adolescent - Durée de la stimulation avant l’orgasme ; observations chronométrées avec la seconde main ou en arrêtant de regarder. Tranche d’âge de 5 mois à l’âge de l’adolescence Tableau 32 - Vitesse d'atteinte de l'orgasme d'un pré-adolescent - Durée de la stimulation avant l’orgasme ; observations chronométrées avec la seconde main ou en arrêtant de regarder. Tranche d’âge de 5 mois à l’âge de l’adolescence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici la traduction de la légende du tableau laisse sans voix : "observations chronométrées avec la seconde main ou en arrêtant de regarder. Tranches d'âge de 5 moins à l'adolescence

Ce dernier tableau met en évidence la torture qu'on subit plusieurs enfants. Même un adulte considérerait comme "excessif" le fait d'atteindre 11 orgasmes en 65 minutes...ceci est le "résultat" obtenu sur un enfant de 2 ans...Nous pouvons également observer que "l'expérimentation" s'étend sur des périodes de 24 heures, pour des enfants de 4 ans à 13 ans....

Tableau 34 _ Exemples d'orgasme multiples chez les pré-adolescents mâles Tableau 34 _ Exemples d'orgasme multiples chez les pré-adolescents mâles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la lecture éprouvante de ces quelques lignes, je suppose que vous non plus n'avez aucun doutes quant à l'activité pédo-criminelle de ce Kinsey, qui n'a fait qu'élever au rang de science la torture sexuelle exercée par des pédophiles sur des enfants innocents, et à eu l'absence d'âme de les considérer comme de simples expérimentations scientifiques.

Pourtant, la révélation de ces informations a fait "débat", "polémique", Kinsey est taxé par certains d'avoir une réputation "sulfureuse". Que d'euphémismes et de détours pour décrire ce qui constitue simplement un crime pour toute personne censée comme vous et moi. Je ne comprends même pas ce qui fait débat, tellement Kinsey est clair. Il a abusé de 317 enfants et a observé minutieusement leur réactions, qu'il a compilé, chronométré, "analysé", pour en conclure que l'enfant est un être sexuel, qui a le potentiel d'atteindre l'orgasme, mais que c'est notre société trop inhibée qui l'en empêche.

Ce qui m'amène directement à la lecture du deuxième document : Les standards européens d'éducation sexuelle de l'OMS

Ce document totalement imprégnée de l'idéologie de Kinsey, fait l'apologie de la "sexualité" de l'enfant et de la manière dont l'adulte au sein de l'école doit être un enseignant du sexe également. Petits morceaux choisi?

"La sexualité des enfants est beaucoup plus large que celle d'un adulte moyen" ah oui? c'est à dire? vous pouvez développer?

"L’éducation sexuelle est fondée sur une approche des droits (sexuels et reproductifs) humains."
"L’éducation sexuelle commence dès la naissance."
"L’éducation sexuelle contribue à une société équitable et compatissante en soutenant les ressources et les compétences des individus et des
communautés." Sérieusement? L'éducation sexuelle va bientôt guérir le sida et le cancer et résoudre les problèmes de chômage, de pollution et de pauvreté!
"L’éducation sexuelle est basée sur des informations précises et scientifiquement étayées." Oui comme celle répertoriées par un pédo-criminel comme Kinsey.

Et je garde le plus gros pour la fin : les standards concoctés par l'OMS, organisation de l'ONU recommandent qu'on apprennent à des enfants entre 0 et 4 ans ce qu'est la masturbation? C'est moi où vous trouvez aussi cela déplacé? Déplacé qu'un adulte qui ne soit pas le père ou la mère d'un enfant aussi jeune et influençable soit poussé à aborder ce genre de sujets?

Matrice des 0 - 4 ans pour l'éducation sexuelle à l'école Matrice des 0 - 4 ans pour l'éducation sexuelle à l'école

 

Enfin après tout cela ne m'étonne pas que de tels standards viennent de l'ONU, après tout ils ont accordé un statut consultatif à un l'Institut Kinsey, oui cet Institut qui a certainement servi de salle de torture pédophile, comme en témoigne  le très bon reportage de Judith Reisman à ce sujet.

C'est le 3ème document qui prouve que l'ONU fait appel à une organisation ouvertement pédo-criminelle pour être consultée sur des sujets tels que la sexualité, l'éducation sexuelle et le genre...je suppute!

Rôle consultatif de l'Institut Kinsey à l'ONU Rôle consultatif de l'Institut Kinsey à l'ONU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant je pense que ces documents suffisent à démontrer que malheureusement, notre conception contemporaine de ce qu'est la sexualité est basée sur les méfaits "scientifiques" d'un pédo-criminel A. Kinsey. Ensuite il est manifeste que les organisations, tels que l'ONU et l'OMS, qui essaient de nous contrôler ( une petite dernière de l'OMS : "l'éducation sexuelle doit s'inscrire dans l'éducation au sens large et influer sur le développement de la personnalité de l'enfant" il y aurait tellement à dire sur cette seule phrase!) sont non seulement empreintes de cette idéologie, mais approuvent ouvertement une organisation pédo criminelle, et essaient d'insérer les théories nocives de cette dernière dans la tête innocentes d'enfant de moins de 4 ans.

A la lecture de ces documents, on a qu'une envie c'est qu'un grand ménage soit fait! Et que nos médias prennent leur responsabilités pour traiter l'information comme elle devrait l'être. Est-ce normal qu'une organisation pédo-criminelle ait droit de cité à l'ONU ? Ca me semble être un scoop ça! non?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.