kenzo.mastronuzzi
Écrivain public
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 janv. 2018

kenzo.mastronuzzi
Écrivain public
Abonné·e de Mediapart

Vampirisme commercial et bacchanales contemporaines

Black Friday & Cie : à quand la fin du manège ?

kenzo.mastronuzzi
Écrivain public
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Oyez, oyez ! Il est l’heure. Vous entendez ? L’heure du Black Friday. Que les radins consomment ! Que les dépensiers dilapident ! Nous convertissons vos deniers en biens, votre temps en retard, votre liberté en addiction. Endettez-vous afin de saisir cette opportunité en or massif ! Abattez vos concurrents directs si besoin, le circuit de la récompense n’en sera que renforcé. Faites la queue, faites la caisse ! La bourse ou la vie… matérielle.
Je me nourris des flammes de la psychose collective. Pour cela, je souffle quotidiennement sur les cendres chaudes de vos frustrations. Vous sentez 364 jours par an l’odeur cocaïnée de l’inaccessible. Mais à présent, tout est à votre portée : je déclare le Carnaval capitalistique ouvert, et déjà bientôt fermé !
J'ai le plaisir de distribuer vos tickets d'entrée pour la solitude de masse. Bienvenue dans notre chaos ordonné, l’absurdité convoitée de tous, l’infini morcellement du collectif ! Aux manettes sur votre barque sans GPS, rien ne pourra arrêter vos folies capricieuses. Je suis le garant de votre autonomie brumeuse et de votre pouvoir d’achat décroissant. Plus encore ! Je m’incline volontiers face au client-roi… à condition qu’il ait les moyens de rester client, bien entendu.
Ne me remerciez pas, ma vocation sociale m'amène à donner du sens à votre misère. Le Moi est mort… vive l’émoi ! Laissons ici-bas sciences, idéologies, croyances, ces balivernes aiguisant l’esprit ne peuvent que balafrer des garnements à l’identité carencée tels que vous. Cessez de vous diviser sur des mots, nos articles soldés feront l’affaire  NOS affaires !  tout en vous fédérant sur l’essentiel : le Graal du concret, du tangible. Gardons les pieds sur terre, enfin !
En parlant de concret : il a été généreux, le Père Noël ? Non ? Attendez… crise ou pas, sachez que le mensonge a un prix : il en va de la construction psychique de vos enfants ! Les assiettes jetables, la dinde à la traçabilité douteuse, les cartes cadeaux de dernière minute, les caisses automatiques saturées… les traditions, Mesdames, Messieurs : on ne transige pas avec les invariants culturels !
Mais au fait, c’est déjà les soldes ! Alors comme ça, plus d’argent ? Soyez ingénieux, tapez dans vos livrets poussiéreux destinés aux « coups durs », ou revendez vos présents comme 42 % des Français*, diversifiez vos sources d’argent de poche ! En retour, je me contenterai de percer les vôtres ; au diable l’avarice !
Que dites-vous ? Moi, accélérer la catastrophe sociale et environnementale ? Voyons, pas de faux procès, je suis plus vert que vert… changer les pièces défaillantes du capitalisme en recyclant intégralement les petits revenus, quoi de plus coco et écolo ? On n’a qu’une planète financière, je vous signale !
« Spasme » vous-même ! Oui, je maintiens artificiellement en vie un système à bout de souffle, et alors ? Soyez raisonnables, c’est le moins pire des systèmes ; on ne va pas revenir au troc. T-I-N-A, ça fait quarante ans qu’on vous le dit ! Vous êtes pour l’euthanasie, vous ? Bon.
Une résolution pour 2018 ? Soyez moins compulsifs, grands gourmands : Cupidon vous réclamera bientôt des preuves d’amour… apprenez à anticiper. C’est aussi ça, devenir des agents économiques rationnels !

________________________________________________________

* Enquête réalisée en ligne par Kantar TNS auprès de 2 283 Français âgés de 18 à 64 ans du 12 au 16 octobre 2017.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ce slogan, c’est un projet politique »
Alors que des milliers de personnes bravent la répression et manifestent en Iran depuis une semaine, le régime des mollahs est-il menacé ? Nous analysons ce soulèvement exceptionnel impulsé par des femmes et qui transcende les classes sociales avec nos invité·es. 
par À l’air libre
Journal — Social
Mobilisation pour les salaires : pas de déferlante mais « un premier avertissement »
À l’appel de trois organisations syndicales, plusieurs manifestations ont été organisées jeudi, dans tout le pays, pour réclamer une hausse des salaires, des pensions de retraite et des minima sociaux, avec des airs de tour de chauffe avant une possible mobilisation contre la réforme des retraites.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Santé
La hausse du budget de la Sécu laisse un arrière-goût d’austérité aux hôpitaux et Ehpad publics
Pour 2023, le gouvernement propose un budget en très forte augmentation pour l’assurance-maladie. Mais les hôpitaux publics et les Ehpad ont fait leurs comptes. Et ils ont de quoi s’inquiéter, vu la hausse du point d’indice, la revalorisation des carrières et l’inflation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Au Royaume-Uni, la livre sterling tombe en ruine
En campagne, la première ministre Liz Truss avait promis le retour aux heures glorieuses du thatchérisme. Trois semaines après son accession au pouvoir, la livre s’effondre et la Banque d’Angleterre est obligée d’intervenir. Premier volet de notre série sur le chaos monétaire mondial.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas
Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
La diffamation comme garde-fou démocratique ?
À quoi s’attaque le mouvement #MeToo par le truchement des réseaux sociaux ? À la « fama », à la réputation, à la légende dorée. Autrement dit à ce qui affecte le plus les femmes et les hommes publics : leur empreinte discursive dans l’Histoire. Ce nerf sensible peut faire crier à la diffamation, mais n’est-ce pas sain, en démocratie, de ne jamais s’en laisser conter ?
par Bertrand ROUZIES
Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org