kevinrivaton138
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 juin 2020

Kevin Rivaton : "L'avenir du tourisme sera forcément éthique"

Kévin Rivaton est un acteur influent du secteur du tourisme responsable. Ce type de tourisme promeut le respect de l’environnement, tout en contribuant au développement économique, social et patrimonial de la région en question.

kevinrivaton138
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le tourisme de masse a des conséquences désastreuses sur l’environnement et les habitants du pays. Mais le tourisme peut s'amender dans la monde d'après. Kevin Rivaton en est intimement persuadé.  Son objectif principal est de préserver les ressources naturelles du territoire tout en améliorant les conditions de vie des communautés qui y résident.Les gouvernements, les ONG, les communautés locales, ou encore les conseillers en tourisme, comme lui, permettent l’expansion de ce tourisme éthique. Par ailleurs, ce type de tourisme permet de créer des emplois pour les résidents locaux.

Passionné depuis toujours par la culture libanaise, Kevin Rivaton s’est particulièrement intéressé au développement du tourisme responsables. Ainsi, il conseille régulièrement à ses clients de participer activement au développement durable et économique de ce pays qu’il affectionne tant. L’expansion du tourisme éthique au Liban a commencé dans les années 1990, avec la création de nombreux sentiers pour des grandes promenades.

En effet, le Liban est connu pour ses treks et ses randonnées. Par exemple, dans le Barouk, il existe de nombreux chemins pour visiter les paysages de la région. Ce développement massif a permis de créer de nouveaux emplois pour les communautés locales. Des restaurants locaux et des petites maisons d’hôtes, comme celle du village d’Ammiq ou encore The Orange House à Tyr ont fait leur apparition, tout en respectant l’environnement. Tout cela a également permis d’offrir des jobs de serveurs, de guides, de loueurs, etc… à la population locale.

L’association LMT (Lebanese Moutain Trail) a d’ailleurs permis de créer des sentiers qui traversent le Liban, tout en respectant l’environnement.

Montagnes du Liban

Il existe aussi de nombreuses réserves naturelles dans lesquelles les touristes peuvent se rendre avec des guides. Au domaine de Taanayel, par exemple, on peut dorénavant louer des vélos pour se déplacer. Cela a permis de créer cinq nouveaux emplois de gardiens et loueurs.

Le Liban est une véritable mine d’or pour l’écotourisme. On y trouve de petites structures, des tables d’hôtes peu connues du grand public, des villages traditionnels, des vignobles familiaux, des restaurants locaux aux spécialités de la saison, etc.

Vous pouvez également exercer un grand nombre d’activités, tout en respectant l’environnement. Par exemple, il est possible de visiter des ateliers avec des artisans locaux, de cueillir des olives dans le Sud, de peindre au sein d’un atelier de peinture murale en banlieue de Beyrouth, de nettoyer des plages, etc.

De ce fait, Kevin Rivaton est persuadé qu’il est possible de développer l’écotourisme dans ce pays, qui, selon lui, regorge de ressources illimitées - à condition qu’on sache jouer la carte de l’éthique et de la qualité.

Il en est de même pour la France. Kévin Rivaton explique que le tourisme éthique est tout à fait propice à se développer. En effet, dans le sud de la France, de nombreux vignobles peuvent être visités, et proposent même des dégustations à leurs clients. Cela permet donc, d’une part, de voyager en petit comité et d’éviter le tourisme de masse, et, d’autre part, de faire vivre les vignerons. 

Tout comme le Liban, la France offre la possibilité de faire des randonnées extraordinaires. Que ce soit dans les Alpes, dans les Pyrénées ou encore dans les Vosges, les montagnes de l’Hexagone proposent des paysages à couper le souffle. Par ailleurs, il est possible de les visiter avec des guides.

Enfin, il existe aussi des lacs dans lesquels un grand nombre de personnes travaillent. A titre d’exemple, le lac d’Annecy permet de faire vivre les loueurs de bateaux, ou encore le personnel des petits restaurants avoisinants.  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP