Kiki PUECH
Pourfendeur de résignation.
Abonné·e de Mediapart

22 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 nov. 2017

Kiki PUECH
Pourfendeur de résignation.
Abonné·e de Mediapart

Quand la ville de Toulouse s'en prend au Secours Populaire Français

La Police Municipale de Toulouse verbalise l'équipe du Secours Populaire de Toulouse qui depuis 34 ans offre tous les dimanches matin de l'année, Place du Salin, des petits déjeuners aux personnes en grande précarité!

Kiki PUECH
Pourfendeur de résignation.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Petits déjeuners Secours Populaire Place du Salin © C.P.

Depuis maintenant 34 ans, les équipes du Secours Populaire de Toulouse servent des petits déjeuners aux personnes en grande précarité Place du Salin à Toulouse. Ces petits déjeuners y sont servis tous les dimanches matin de l'année , seul moment sur Toulouse où les plus démunis, ceux qui dorment dehors, les laissés pour compte peuvent prendre un petit déjeuner chaud qui sera pour beaucoup le seul repas de la journée.
L'association "le Camion Douche" y a rejoint leur action afin d'offrir un service de douche chaude avec produits d'hygiène à tous ceux qui le désirent  .

Depuis 34 ans l' action du Secours Populaire a toujours eu l'accord tacite de la Mairie. La place du Salin interdite au stationnement depuis un an a été équipée d'un portillon permettant aux commerçants d'y avoir accès le jour de marché.
Contactée lors de cette condamnation d'accès début 2017, la Mairie avait orienté le Secours Populaire vers les services de Toulouse Métropole qui leur avaient rapidement fourni une clé d'ouverture des cadenas leur donnant l'accès à cette place et leur permettant d'y stationner.
Hier matin, après un premier avertissement il y a quelques semaines, car pas d'autorisation écrite de stationner (une demande écrite avait été adressée au Maire de Toulouse il y a 10 jours), nouvelle visite de la Police Municipale qui a cette fois-ci verbalisé l'équipe présente avec le camion aux couleurs du Secours Populaire ainsi que celle du Camion Douche. Motif: occupation illégale de l'espace public !
Cette action hebdomadaire, qui voit chaque dimanche servir une centaine de petits déjeuners, est aussi un moment très important de présence auprès des plus démunis, dont l'équipe de bénévoles présents assure un fort lien social. Régulièrement sont proposées lors de ces petits déjeuners des animations: ateliers lecture et expression, informations par l'équipe prévention santé etc..
Cette atteinte à leur action, a été très mal vécue par les bénévoles présents, d'autant que les bénévoles du Secours Populaire sont aussi confrontés à de moins bonnes conditions dans leur bénévolat, liées à la perte de nombreux emplois aidés dans leur fédération. Emplois aidés que l'état vient de supprimer! Ces pertes d'emplois affectant aussi lourdement les bénéficiaires des actions du Secours Populaire.

action équipe santé © C.P.


Cette verbalisation du Secours Populaire laisse aussi un goût amer. Il est évident qu'elle s'inscrit dans le climat actuel d'abandon par la Mairie de Toulouse, de tous ceux, précaires, sans logis, réfugiés, qui dorment dans la rue et à qui la Ville et l’État n'offrent aucune solution de logement.
On ne peut s’empêcher de rapprocher cette action à celle d'il y a quelques semaines, où une vingtaine de citoyens venus soutenir quatre familles avec enfants en bas âge, ayant installé leurs 4 tentes devant le service d'accueil social qui abrite les services du 115, ont été tenus à distance par 20 policiers et une compagnie de CRS bombes lacrymogène à la main.
Il est actuellement flagrant que la Mairie ne veut plus voir ses pauvres dans le paysage urbain, les très nombreuses actions de"nettoyage" en sont la preuve.

Mais comme l'annonçaient de grandes affiches municipales à la gloire du bilan de la Mairie: "Toulouse avance! 300  policiers municipaux", "Toulouse avance! 350 caméras de surveillance".
Rien sur la mise à l’abri rapide, à l'entrée de l’hiver de ceux qui dorment sur les trottoirs.

A chacun ses priorités.

Dernière minute:
Suite à une réaction rapide de citoyens sur les réseaux sociaux, un témoignage fait part d'une plainte déposée par l’association de ce quartier "bon chic bon genre" auprès du maire de quartier afin de faire disparaître la présence de cette action du Secours Populaire le dimanche matin!

La Solidarité à Toulouse est en marche!

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Les nouvelles liaisons dangereuses de Sarkozy avec le Qatar
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias