Un symptôme peut en cacher un autre

Covid est-elle une petite cachotière ? Pourrait-elle nous masquer autre chose ?

Ma fille a eu une angine de forme connue chez elle : petite fièvre, douleur à la déglutition, ganglions, toux. Les autres fois, elle allait chez son médecin qui regardait, faisait au besoin un test de détection rapide, et donnait le traitement en conséquence.

Mais pas cette fois, car en cas d'angine avec fièvre, on se fait tester. Ce qu'elle a fait. Verdict : Covid ! Ce test a été effectué en pharmacie, avec masque pour tous. Personne ne lui a ouvert la bouche pour regarder ses amygdales, personne ne lui a posé d'autre question que "pouvez-vous dire votre numéro de téléphone d'une seule traite ? Appelez nous si vous n'y parvenez pas. Elle a reçu 2 boites de Doliprane et des consignes d'isolement. Pas l'ombre d'un diagnostic, pas de médecin en vue.

Ce parcours thérapeutique est le fait de l'épidémie actuelle. Mais on a bien envie de s'interroger. Et si elle était porteuse du covid comme on peut aussi l'être de la Mononucléose infectieuse (90 % des plus de 40 sont porteurs d'anticorps). Comme d'autres virus, l'absence de symptôme est peut-être la forme dominante de cette infection (comme l'hépatite B qui est à 90% asymptomatique).

Alors, sa maladie pourrait ne pas être covid, mais son angine classique. Covid n'étant alors que le masque qui l'a privée de diagnostic, et l'a donc détournée de son traitement.

Cette fable aurait une fin plutôt fâcheuse, car certaines angines à streptocoques se compliquent en rhumatisme articulaire aigü (vous savez, les douleurs articulaires tournantes qui suivent l'infection) et en cardiopathies. 

Un train peut en cacher un autre. Un virus n'est pas une maladie. Il ne doit pas nous empêcher d'en détecter une (que l'on sait parfaitement soigner en plus !!)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.