• 44 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Quand Onouviet s'offre les patrons des médias de l'OPAM

    Par
    Gabonreview Gabonreview
    Paiement des frais de déplacement, logement et restauration dans son hôtel "Le refuge" ou encore petite excursion sur l'Ogooué: Richard Auguste Onouviet a assuré la réélection de son poulain à la tête de l'Organisation Patronale des Médias du Gabon (OPAM) et les faveurs prochaines de bon nombre de ses membres. Objectif: 2023 !
  • Eurofinsa: le scandale financier de trop !

    Par
    Eurofinsa - StarTimes - Marck Eurofinsa - StarTimes - Marck
    L'accord secret négocié par l'ancien ministre, Christian Magnaga, avec le groupe espagnol Eurofinsa aurait coûté plus de 36 milliards à l'Etat Gabonais en échange de juteuses rétro-commissions. La goutte d'eau qui a fait débordé le vase et amène Ali Bongo a refondre le système pour rendre enfin responsable les coupables de tels agissements...
  • 2023: le choc des civilisations !

    Par
    La Main Noire ! La Main Noire !
    Les "émergents" comptent bien damer le pion aux "volontaires" et sont prêts à tout pour ça, quitte à faire preuve de trahison envers celui qui les a fait, à savoir: Ali Bongo Ondimba. La Présidentielle 2023 promet d'être mouvementée et d'apporter son lots de surprises plus ou moins agréables...
  • Guerre de leadership et fausse paparazzade

    Par
    Une éventuelle rencontre entre Brice Laccruche et Laurence Ndong, Jonas Moulenda ou encore Messir Nah Ndong est sur le point de voir le jour. Frank Nguema travaille actuellement sur les détails. Mais pourquoi l'annonce a-t-elle été faite en amont et publiquement sur les réseaux sociaux ? C'est simple: une belle opération de communication et de levée de fonds pour le trio d'opposants.
  • En perte de vitesse, Frédéric Bongo abat ses dernières cartes...

    Par
    Ne disposant plus d'aucun pouvoir au sein des services de renseignements, l'ex tout-puissant chef des services des renseignements de la Garde Républicaine abat ses dernières cartes pour essayer de faire chanter son frère. Elles s'appellent la Lettre du Continent mais surtout Anna Rocha, discrète lobbyiste et plume fantôme du confidentiel.