Qui s'y frotte, s'y pique !

La devise du camp Baraka n'aura jamais aussi bien servie que pour le général à la retraite. Le Patriarche de la famille a jugé bon de traiter BOA de noms d'oiseaux pas gentils sur les réseaux sociaux mais il a suffit qu'un coup de téléphone de ce dernier pour qu'il efface illico presto sa publication... Le tonnerre a grondé !

 © JBA © JBA

Petit retour sur les faits (pour ceux qui ne suivent pas, même si je sais que ça a tourné sur les groupes whatsapp gabonais): Jean Boniface Assélé, du haut de sa position de patriarche, s'est apprêté à son jeu favori qui est de faire des déclarations tapageuses. Il a donc pris son téléphone et écrit de tout son français pour parler du président et de son entourage. Pour ce qui est de Sylvia Bongo, il a étonnament déclaré qu'il serait sa meilleure défense, entre temps beaucoup d'attaques contre elle émanent d'eux mais bon passons. Revenons donc à nos moutons, traitant Ali d'assassin ou encore de dictateur, "Tonton Associé" souhaitait créer une réaction publique et occuper la scène médiatique pendant quelques semaines mais malheureusement ça ne s'est pas passé comm prévu. 

 © Jean Boniface Assele © Jean Boniface Assele

Réaction il y a eu, quelques heures après mais pas celle qu'attendait JBA de son neveu Ali Bongo. Il aura suffi d'un appel entre les deux hommes où une seule voix a parlé  et ce n'était pas celle du président du CLR. Dans un échange aussi bref qu'efficace, BOA a fait plier son oncle et le choc a été terrible quand il lui a annoncé l'appeler en qualité de président de la république. Le coup de pression a été tellement fort, qu'au moment où je vous écris, Jean Boniface Assélé a déjà effacer sa publication Facebook pour éviter les problèmes. (faut aller regarder vous-même: https://www.facebook.com/jeanboniface.asseledabani )

Il niera surement cet épisode mais bon si on y réfléchit bien, qui à part BOA peut régler ça de "là à là" comme ils disent maintenant ? 

Une réunion a été conviée ce soir avec les membres de famille, il faut dire que ces derniers temps, ils se voient de plus en plus vu qu'ils ont du temps libre. Les avantages du chômage comme on dit ! La stratégie à adopter sera discutée vu le changement de donne et je vous parie que la prochaine sortie ne devrait pas trop tarder...

En tout cas, affaire à suivre... 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.