Migrations en Je, et si c’était moi ?

L’exposition Migrations en Je est le fruit d’une rencontre entre le photographe Fabrice Spica et des personnes exilées en attente d’une réponse à leur demande d’asile. Au grès d’une déambulation dans la ville de Nîmes, Fabrice Spica a recueilli les mots qu’ils et elles mettent sur leurs maux et leurs espoirs.

 © Fabrice Spica © Fabrice Spica
Ces portraits tout en pudeur, invitent à se poser la question : et si c’était moi ?
Et si c’était moi, saurais-je résister à la nostalgie du pays qui m’a vu naître et grandir ?
Saurais-je résister à l’angoisse qui me tenaille d’être renvoyé.e dans ce même pays qui aujourd’hui me veut du mal ?
Aurais-je cette même volonté de m’adapter à une nouvelle terre, en me tournant résolument vers l’avenir ?

Avec Migrations en Je, Fabrice Spica nous tend comme un miroir : si c’était moi, c’est sûr, j’aimerais que la France m’accueille les bras ouverts. D’autant qu’elle a tout à y gagner…

 La Cimade est donc particulièrement heureuse de présenter cette exposition pour la 10e édition nationale de Migrant’scène.

 © Fabrice Spica © Fabrice Spica
En offrant à ces personnes exilées la possibilité d’exprimer leur singularité, elle s’inscrit parfaitement dans l’esprit du festival : favoriser les rencontres, s’extraire des discours globalisants et stigmatisants pour reconnaitre que l’humanité n’est qu’une et… faite de diversité !

A découvrir à Béziers, Dijon, Le Mans, Mont-de-Marsan, Montreuil, Mourenx, Niort, Peyrelevade (19), Saint Etienne…

Le festival Migrant’scène du 15 NOVEMBRE au 8 DÉCEMBRE en France et Outre-Mer
Spectacles vivants, projections-débat, repas partagés, animations, expositions, jeux, concerts, ateliers, rencontres…
3 semaines d’échanges et de convivialité, près de 400 évènements en France Métropolisaine et en Outre-Mer.

Découvrir le programme complet de Migrant’scène

affiche-migrantscene-2019
2019 est une année d’anniversaire pour La Cimade et Migrant’scène : La Cimade fête ses 80 ans, et le festival Migrant’scène ses 10 ans au niveau national. À cette occasion, l’édition 2019 du festival Migrant’scène portera sur le thème des Résistance(s).

 Avec cette 10e édition du festival Migrant’scène, La Cimade, association de solidarité active avec les personnes exilées, entend donner la part belle aux multiples formes de résistances qui s’opposent au regain de haine et de discriminations à l’encontre des personnes étrangères en France, en Europe et au-delà. Un regain de haine concrétisé par la montée des mouvements xénophobes et d’extrême droite, et nourri par des politiques migratoires dites pragmatiques, alors qu’elles sont aussi absurdes qu’inhumaines.

La diversité des évènements proposés dans plus d’une centaine de villes en France métropolitaine et Outre-mer permet de satisfaire tous les goûts et de rassembler un large public.
Ces rendez-vous seront aussi l’occasion de rencontrer bénévoles et salarié∙e∙s de La Cimade.

logocimade-800px

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.