DSK, le retour...

DSK va rentrer. Ou pas.
J'espère ne pas le croiser.

Martine, elle, est ravie. "Bonheur" et "soulagement" qu'elle a dit. Comme quoi, y'a pas que les gars au PS qui ne comprennent rien. Dommage.

Le PS s'honorerait d'avoir des dirigeants un peu plus fins, un peu moins inconvenants, un tout petit peu pas trop déconnectés de la réalité...
PS : Dixit son biographe : "DSK est tombé dans un piège. Il a été d’une naïveté incroyable... irréfléchi et léger... pas malin."
Purée, on a eu chaud aux fesses alors ! On a failli avoir un gros naze pas futé à la présidence !

Qui a dit : "On a déjà un gros naze pas futé à la présidence" ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.