Ce soir, dès 20h, «En direct de Mediapart». L'argent de la campagne, et Benoît Hamon

À onze jours du premier tour de l'élection présidentielle, notre émission hebdomadaire et en accès libre se penche sur le financement des campagnes électorales. Mediapart recevra en face à face Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. En seconde partie de soirée, entretien avec Benoît Hamon, candidat PS à la présidentielle.

C'est presque devenu un marronnier : depuis 1995, chaque élection présidentielle (à l'exception de celle de 2002) a révélé son lot de tricheries, de dissimulations, voire de sang versé. L'affaire Karachi en 1995, le financement libyen en 2007, Bygmalion en 2012… Que nous réserve donc ce cru 2017 ?

Dans la première partie d'« En direct de Mediapart », un entretien avec Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. À l'époque, alors que le président sortant concourt à sa propre succession, des moyens colossaux sont déployés pour les meetings, confiés à la société Bygmalion. Très vite, les experts-comptables du candidat font part de leurs inquiétudes quant au dépassement probable du plafond des dépenses de campagne, fixé à 22,5 millions d’euros. Au total, l'équipe de Nicolas Sarkozy aura dépensé plus du double du montant autorisé, en dissimulant une bonne partie aux autorités de contrôle, grâce à un système de fausse facturation.

Durant l'enquête ouverte en 2014, Jérôme Lavrilleux a accusé l'ancien chef d'État de mensonge, lui qui a nié avoir eu jamais connaissance de la moindre dépense cachée. Élu au Parlement européen sur une liste UMP en 2014, cet ancien proche de Jean-François Copé a depuis quitté le parti. Il siège toujours à Strasbourg, au sein du Parti populaire européen (PPE).

Nos journalistes Mathilde Mathieu, Marine Turchi et Fabrice Arfi reviendront dans un second temps sur ce problème endémique du financement des campagnes présidentielles, en compagnie de Elsa Foucraut, responsable du plaidoyer au sein de l'association Transparency International.

Les querelles de parti, les défections et les trahisons au sein de son camp minent sa campagne. A-t-il encore une chance de l'emporter alors que la dynamique semble être du côté de son rival à gauche ? Mediapart recevra enfin Benoît Hamon, vainqueur de la primaire de la Belle Alliance populaire et candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle.

Chaque mercredi de 20 heures à 22 h 30, l'émission « En direct de Mediapart » est diffusée en direct et en accès libre sur notre site, ainsi que sur YouTube, Facebook et Dailymotion. 

  • 20 heures-20 h 30. L’hebdo

Retour sur nos enquêtes : l'adieu aux armes de l'ETA, ainsi que nos chroniques Mediatrap par Sébastien Liebus et Michel Pimpant et L'air de la campagne d'Usul et Thibault Jeandemange.

  • 20 h 30-22 h 30. Les grands débats

Soirée animée par François Bonnet

  • 20 h 30 : Entretien avec Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012

Avec :
Mathilde Mathieu, journaliste à Mediapart

  • 21 heures : L'argent de la campagne

Avec :
Marine Turchi, journaliste à Mediapart
Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart
Mathilde Mathieu, journaliste à Mediapart
Elsa Foucraut, responsable du plaidoyer à Transparency International 

  • 21 h 45 : Entretien avec Benoît Hamon, candidat PS à l'élection présidentielle

Pour ne pas manquer nos émissions en direct, inscrivez-vous à nos mails de rappel : vous pourrez choisir de recevoir un rappel le jour du live, une alerte au lancement de l’émission…

Mediapart Live est diffusé en accès libre sur Mediapart, n’hésitez pas à inviter des proches à suivre en direct cette soirée spéciale.

Lire également: Mediapart et Mélenchon : un an d’invitations, un an de refus

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.