Madagascar : Une République libertine

Mamy Ravatomanga et Lalatiana Rakotondrazafy ou les compagnons de circonstances pour une présidence libertine
  • Une présidence à trois, 

Andry Rajoelina est entouré par deux personnages de caractères qui apprécient les excès. 
Sa ministre de la Culture Lalatiana Rakotondrazafy légendaire hystérique, excelle dans les provocations verbales, une vraie tribaliste à la tête d'un ministère, sa première décision était d'écarter les présentateurs et techniciens ayant des traits africains sinon noir de la télévision nationale malgache. 

Une dame très provocatrice. Le verrouillage de l'audiovisuel est sa mission première et elle s'y met à coeur joie Une dame très provocatrice. Le verrouillage de l'audiovisuel est sa mission première et elle s'y met à coeur joie

Son bras droit Maminiaina Ravatomanga expert de tous les abus financiers, spécialiste de toutes les  exportations illicites des denrées interdites, professionnel de tous les traffic d'influence et maître incontesté de l'accaparement de richesse à Madagascar. 
LR.Andriantongarivo détient tous les détails malsains et tous les secrets des opérations machiavéliques de l'élection présidentielle à laquelle elle participait  activement. Une opération  de haine tribale avait été lancée pour manipuler et pousser les côtiers à detester et à haïr M.Ravalomanana et les tananariviens, bien entendu, ce n'était que la face cachée de l'iceberg, cette dame, peut exiger l'impossible au jeune président, leur entente est politique voire stratégique, A.Rajoelina ne peut et ne pourra l'effacer encore moins l'écarter de son organisation de peur qu'elle dévoile ses secrets, ainsi il ne souhaite pas  créer une ambiance délétère au risque de provoquer l'implosion qui lui coûtera très très chère. Il a une peur bleue de sa ministre. Elle a su tisser son piège, A.Rajoelina s'y est engouffré de son propre gré par manque de maturité politique. Une chose ne passe pas par contre inaperçue, le personnel du palais observe que la première dame est vraiment vraiment distante à l'egard de LR.Andriantongarivo, les uns remarquent ses nombreux va et vient pendant l'abscence de la première dame, et les autres la voient déserter le palais pendant la présence de l'épouse du Président et elle n'en est pas la seule a agir ainsi d'ailleurs... Allez comprendre pourquoi.
Vient après M.Ravatomanga , son complice, son bras droit, son homme de confiance, son prête nom, bref "son tout", ils sont inséparables.

Bras droit, homme de confiance, ami, il est tout pour le président malgache Bras droit, homme de confiance, ami, il est tout pour le président malgache

A.Rajoelina ne peut et ne pourra jamais se dissocier de la compagnie de son bien-aimé M.Ravatomanga, ils se sont liés politiquement, ils se sont liés financièrement, ils se partagent un sentiment mutuellement réciproque, les deux compères ont des secrets politico-financiers qui les condamnent à être uni à jamais.
Tous ces drôles de personnages président Madagascar depuis huit mois ; presque tous les week-end on ne parlait que fête et réception, dans l'objectif de detourner l'attention du peuple qui joue aussi le jeu.


. Hop on copie faute de matière grise


L'opinion locale estime que le mensonge et le rêve étaient plus gros que l'antre de ses yeux et que jusqu'à ce jour les investisseurs se font rares pour soit soutenir l'IEM financièrement, soit s'impliquer dans la concrétisation de l'IEM. Cela est plus lisible dans la présentation des projets IEM qui s'orientent vers plus de littérature que de précisions techniques.
L'IEM étant mort né, et que voilà un autre le remplace en huit mois de disette, on parle du PEM : Plan Émergence  Madagascar qui de prime abord, n'est que la synthèse des projets  présidentiels tant soutenu par Hery Rajaonarimampianina, l'ancien président malgache, le fameux  " Fisandratana " ou ". Émergence". Une copie collée flagrante. Ceci n'est nullement une surprise car bon nombre de techniciens ont tout simplement préféré s'éloigner et déserter l'administration afin de préserver leurs intégrités techniques et leurs intégrités intellectuelles...

L'IEM est un projet mort né et voilà surgit le PEM, dont les extraits rappellent étrangement l'émergence ou fisandratana de Hery Rajaonarimampianina, rien d'étonnant vu le manque d'imagination du team Rajoelina. L'IEM est un projet mort né et voilà surgit le PEM, dont les extraits rappellent étrangement l'émergence ou fisandratana de Hery Rajaonarimampianina, rien d'étonnant vu le manque d'imagination du team Rajoelina.

On constate que le team Rajoelina manque d'imagination, depuis huit mois aucun dossier ficellé, depuis huit mois aucune concrétisation palpable, depuis que des fêtes populaires à gogo.


. La visite du Pape.


Seule parade, qui pourra ponctuellement sauver la popularité en berne de A.Rajoelina , sera la visite du Pape, qui certainement aura des mots et des maux à dire sur le droit de l'homme et la démocratie à Madagascar. Le vatican est sûrement informé des manigances de Andry Rajoelina auprès des prêtres catholiques qui préfèrent rester en retrait excepté le père Pedro. Le Cardinal, lui il préfère se mettre à l'écart des sollicitations propagandistes pour des objectifs malveillants de Andry Rajoelina, en choisissant de siéger à Tamatave au lieu d'officier à Antananarivo. L'assemblée des archevêques  ne plaide pas en faveur du jeune président, le corps du discours du Pape prendra certainement source des orientations de cette assemblée.

Arielle R. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.