Droit à l'avortement? NON . MAIS EGALITE d acces à la medecine

L'avortement n'est pas une gentille promenade de plaisir et ne le sera jamais.

Cela a longtemps été une  médicale douloureuse, traumatisante pour le corps de la femme et dangereuse et ce d'autant plus qu'étant interdite elle était pratiquée le plus souvent clandestinement

Seules les femmes les plus privilégiées pouvaient interrompre leur grosesse de façon non dangereuse  bien que toujours illégale.
Par contre il existe  depuis les années 1970 une méthode permettant de pratiquer l'interruption de grossesse de façon non traumatisante pour le corps de la femme.

Ce qu'on appelle "le droit à l'avortement" est en fait le droit à bénéficier de cette méthode non dangereuse.

Ceux qui luttent contre "le droit à l'avortement" luttent en fait pour le rétablissement d'une médecine de classe où la médecine ne serait plus accessible également par toutes celles qui en ont besoin .

Le slogan ne devrait pas être "droit à l'avortement" mais EGALITE DANS L ACCES A LA MEDECINE.

Sinon,  on commence par l'avortement et cela continuera par le non remboursement puis le non accès à d'autres actes médicaux ou d'autres medicaments.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.