1968-2018: le pieu est toujours solidement planté...Quand tombera-t-il ?

Il y a cinquante ans, dans l'Espagne alors dirigée par Franco, un jeune Catalan de vingt ans écrivait une chanson qui allait devenir un véritable hymne à la liberté. Luis Llach a aujourd'hui 70 ans. Franco est mort depuis longtemps, mais la chanson demeure, entonnée par tous ceux qui veulent garder espoir face à l'adversité.

Deux interprétations en français sont devenues célèbres.

D'abord, celle de Marc Robine, interprète, musicien, mais aussi auteur de nombreux ouvrages consacrés à la chanson française.

Marc Robine est décédé à la fin du mois d'août 2003, âgé seulement de 52 ans, d'un cancer foudroyant.

Quinze ans déjà...

Heureusement, il nous reste ses enregistrements.

Marc Robine - Le Pieu © Si Mha

Deuxième interprétation en français: celle de Marc Ogeret, autre chanteur à la voix puissante, qui nous a quittés le 4 juin dernier.

Il avait 86 ans.

Marc Ogeret L'estaque © JambonBeurreSPM

Et voici la version originale, avec les paroles, chantée en 1976 par l'auteur:

L´estaca - Lluis Llach. 1.976, Palau dels esports de Barcelona © Santiago Moreno

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.