La Belge Coralie tuée par un tir de flashball : les jaunes en plein délire !

J'avais consacré un précédent billet à la haine des journalistes qu'expriment beaucoup de jaunes, et qui se traduit par une multiplication des agressions, verbales et physiques. On a vu hier ce que donnerait une information contrôlée par les jaunes. La fausse nouvelle d'une mort par un tir de flash-ball, propagée par des jaunes, s'est répandue très rapidement.

On trouvera l'histoire de la propagation de cette rumeur ( qui est en réalité un acte de désinformation), dans cet article de France Info, entre autres.

Heureusement, il reste encore des journalistes professionnels qui vérifient les informations avant de les reprendre...

meurtre-fake-france-info

meurtre-fake-france-info-capture

(Captures d'écran, à partir de l'article mis en lien).

C'est d'ailleurs un journaliste qui, le premier, a attiré l'attention sur la diffusion massive, parmi les Jaunes , de cette fausse information, complètement délirante :

vincent-glad-tweet

En deux temps trois mouvements, sans vérification aucune, la nouvelle de cette mort, soi-disant confirmée,  a été reprise sur facebook, puis sur youtube...

Où la vidéo, en une journée, a été visionnée 80 000 fois, et recommandée 1600 fois...

meurtre-fake-vues-recommandes

Ladite vidéo étant d'ailleurs reprise, sans vérification toujours, par un blogueur xanthophile, dans le Club de médiapart...

Sur youtube, on trouve plus de mille commentaires sous cette vidéo, qui n'a toujours pas été retirée, à l'heure où je publie ce billet, bien que la diffusion de fausse nouvelle soit à présent reconnue par tous.

Y compris par celui qui s'était présenté comme un ami de la supposée victime, et avait posté une vidéo dans laquelle il se filmait, en pleurs...

meurtre-fake-shelby

meurtre-fake-blerim

Voici les commentaires les plus recommandés, qui donnent une idée du délire complotiste , caractéristique de l'extrême droite, dans lequel baignent les Jaunes, de leur crédulité et de leur absence complète d'esprit critique.

Car la vidéo, bien évidemment, et pour cause, n'apporte aucune preuve du décès d'une victime.

On y voit simplement une dame, inconnue, qui nous explique qu'elle est certaine que c'est confirmé, parce que des contacts lui ont confirmé l'information.

L'antique histoire de la femme qui a vu la femme qui a vu l'ourse...

Commentaires les plus recommandés, donc:

meurtre-fake-commentaires-les-plus-recommandes

Car, bien évidemment, si les médias traditionnels n'en parlent pas, ce n'est pas parce que cette "information" est totalement imaginaire; c'est parce qu'ils sont "aux ordres" !

meurtre-fake-medias-nen-parlent-pas

meurtre-fake-medias-manipulent

meurtre-fake-commentaire-medias-de-propagande

D'autres responsables, à part les journalistes, coupables de ne pas retransmettre, sans vérification, une fausse nouvelle forcément vraie, puisque colportée par les jaunes ?

Mais oui, bien sûr.

N'oublions jamais de mettre en cause...

Les syndicats, autres victimes expiatoires des jaunes:

meurtre-fake-commentaire-fi-syndicats

Dés la mise en ligne de cette vidéo, pourtant, certains rappelaient au bon sens le plus élémentaire.

Mais ils prêchaient dans le désert.

Voir le faible nombre de recommandés sous leurs commentaires...

De quoi ?

Des gens qui invitent à vérifier les informations avent de les retransmettre !

A l'échafaud, ces macronistes !

laughing

meurtre-fake-bon-sens-developpement

meurtre-fake-bon-sens-preuves

Notons que la dame, dans la même vidéo, annonçait la mort dun jeune à Nantes.

Autre fausse nouvelle, facile à vérifier...

meurtre-fake-jeune-nantes-pas-mort

Une seule recommandation pour ce commentaire de simple bon sens...

Perdu au milieu des appels à la vengeance et , une fois de plus, à la haine contre les journalistes "vendus", "qui n'en parlent pas"...

On imagine une société dans laquelle l'information serait contrôlée par les Jaunes...

Et l'on sait maintenant quel crédit accorder aux "informations" colportées par les jaunes...

Concluons par un trait d'humour, parfaitement vérifié par cette histoire:

meurtre-fake-gilet-jaune-relechit

laughing

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.