Condamnation d'un élu pour des propos anti-Roms : où est le racisme d'Etat ?

Qu'on se le dise: la République française pratique le racisme d'Etat ! En témoigne, cette condamnation qui vient de tomber, contre un élu qui avait finement suggéré de financer des logements d'accueil pour les Roms en récupérant leurs dents en or: amende de deux mille euros, prison (avec sursis) et quatre ans d'inéligibilité.Puisqu'on vous dit que la France, c'est peu ou prou le Troisième Reich...

capture-sinisi-lci
capture-sinisi-lci-a
capture-sinisi-lci-b

(Captures d'écran à partir de ce site )

Ce maire communiste n'a décidément rien compris.

Il croit, le pauvre fou, agir dans un cadre républicain !

Ne sait-il pas, ce souchien cisgenre, sans aucun doute islamophobe, qu'il habite une manière de bantoustan, dans une France qui ne diffère guère de l'Afrique du Sud de l'apartheid que par d'insignifiants détails ?

Comme, par exemple, cet article du Code Pénal qui dresse la liste des discriminations punissables:

capture-code-penal-discrimination-225-1

 

Article du Code Pénal en vertu duquel d'autre juges ont, à plusieurs reprises, condamné Eric Zemmour:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/06/22/97001-20170622FILWWW00221-eric-zemmour-a-nouveau-condamne-pour-des-propos-islamophobes.php

capture-figaro-zemmour
capture-figaro-zemmour-a
capture-figaro-zemmour-b

On notera, par ailleurs, qu'une fois de plus, le journal Charlie Hebdo, dont la féroce islamophobie n'échappe à personne, n'avait pas raté l'occasion de glorifier le polémiste Zemmour, dans une caricature particulièrement flatteuse:

charlie-hebdo-le-pen-zemmour

 Mise à jour le 08 12 2017.

Encore un exemple du racisme d'Etat et de l'islamophobie qui, à l'évidence,  caractérisent la France, ces condamnations:

https://www.mediapart.fr/journal/france/071217/mosquee-de-poitiers-les-identitaires-condamnes-du-sursis-et-de-lourdes-amendes

capture-mosquee-poitiers-identitaires-condamnations

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.