Nouvelle star nivel ras

FULL EPISODE 1 - Auditions - Nouvelle Star 2017 : "Thibault est sur un nuage... Thibault, Thibault... Restez avec nous. Je serais obligée de vous faire du bouche-à-bouche."

 

capture-d-e-cran-2018-01-13-a-22-49-11

 

Elle est complètement libidineuse et malaisante cette dame qui est le jury pour l'image. On dirait qu'elle est propriétaire d'une chambre d'hôtel quelque part. D'abord, faut-il qu'il y ait un jury pour l'image ? Je me demande où on ne va plus. C'est la fin du monde déjà un peu toujours. La relève ne viendra pas. Pas avec elleux-cette — élite et leurs peurs, malsaines, de mal faire / de tomber, chanter faux, ou à l'inverse, résister, transcender / leurs jugements assourdissants / le jugement des autres qui les imitent — soit elles et eux, soit la misère. Une étude vient de sortir qui montre que les classes supérieures sont mieux représentées à la télévision (http://www.frustrationlarevue.fr/meteo-neiges-television-de-riches-enquete-monopole-classes-superieures-a-television/). Les classes supérieures occupent environ 65 à 70 % du temps d'antenne en France. Ces gens se sondent entre elles et eux à longueur de journée, les mêmes qui font du bizutage dans les grandes écoles. Toujours les mêmes qui font les trucs malsains, et qui ne se laissent pas vivre tranquillement au sein de leur communauté. Mais qui commanditent tout de même l'ordre de marche de la société en général. Haletant-e-s et isolé-e-s les célébrités du jury (et les puissants et puissantes représentant-e-s de cette classe qui relaieront après l'information) peuvent décider qui va chanter pour nous après-demain, parce que mon voisin qui aime chanter, en fait, il a jamais le temps de chanter, parce qu'il doit gagner sa vie / la perdre, en la gagnant, oui. S'il aime chanter et qu'il veut gagner sa vie, il va falloir qu'il travaille jour et nuit lui aussi. Dans sa vie ordinaire actuelle, non seulement, il n'a pas confiance parce qu'il n'est pas au bon endroit, mais moi-même je n'ai pas confiance parce que rien ne me montre que l'expression personnelle et forte existe en-dehors de cet écran où je pourrais retrouver mon voisin en train de passer l'audition pour la nouvelle star. Je me mettrais à croire que cette solution serait son seul salut, pour exister.

L'unique droit qu'offre ce passe c'est d'éviter un job alimentaire et pratiquer des activités que le capital prend bien soin de laisser du côté des loisirs. L'unique droit qu'offre ce passe c'est un chemin vers la paix financière, donc vers soi.

J'aimerais que benjamin biolay ou les candidat-e-s comprennent que le prix à payer pour ce passage en force, ce prix à payer qui leur est proposé par m6 (pour cette fois, d8 ou l'olympia les autres, hello vincent bolloré hello bernard arnault, n'oublions jamais ces faiseurs de chômage et ces fraudeurs fiscaux) ce prix à payer il faut y faire attention, comme dans tous les contes de fée, car il ne s'agit pas juste d'un peu de mauvais goût, c'est beaucoup plus profond que cela. Voici une machine à broyer les êtres et les envies. Prenons Thibault. Prenons Florence, et si ces deux-là avaient les moyens de pratiquer sereinement leur chant respectif, sans se soucier d'un toit et d'une facture et d'un travail qui potentiellement nous asservit/idiotise/ nous désaxe. Si ces deux-là avaient bénéficié d'une école et d'un cadre administratif qui auraient su les mettre en confiance, qui n'auraient pas essayé de les trier ou de leur faire comprendre qu'illes le seraient forcément, à un moment ou un autre. Prenons ces deux-là et comparons-les à celle qui a eu le starpass — Madeleine. Sa confiance en elle est inaltérable. Elle a toute l'assurance du monde, et bien sûr sa voix émerge. Bien sûr sa voix est sincère de l'intérieur d'elle-même. Ce que je dis c'est que cette jeune femme a eu assez d'amour et d'espace autour d'elle depuis l'enfance pour se connaître et s'apprécier à sa juste valeur. Ce que je dis, c'est qu'une émission comme Nouvelle Star ne contribue absolument pas, au contraire, à donner de la confiance aux gens.

https://usbeketrica.com/article/ancien-cadre-facebook-merde-detruit-societes

Ici, il n'y a pas d'oeuvre commune. Il y a l'être isolé et est-il assez fort pour résister à toute cette pression. C'est de l'aliénation à l'état brut. Cette émission contribue plutôt à nous mettre en compétition qu'à nous reconnaître car on ne reconnaît que la loi du plus fort. The hunger games. Celui ou celle qu'on veut être dans ce jeu : c'est le vainqueur. Mais c'est très malsain cette philosophie-là. Il faudrait simplement que plus de gens puissent avoir de l'espace et nourrir en public ou de façon confidentielle, la possibilité de leur propre expression. Sans se remettre en question, sans se comparer. Ici, il faut parvenir à son expression propre, mais chanter ce qu'on nous impose de chanter. Il faudrait devenir les bons petits pitres, gladiateur-ice-s du public, masse sans visage elle-même inventée et dirigée par des patron-ne-s, des député-e-s et des ministres visibles. Mais c'est comme de jamais avoir fait de crise d'ado. C'est ne jamais être indépendant-e et autonome que d'accepter de défendre des valeurs de cette façon, faussement autonome et complètement caché-e-s dans les jupes de ses pairs télévisué-e-s. Ces gens ne devraient pas être les seul-e-s à avoir le droit de rendre publics leurs combats. À avoir le droit de rendre publics nos combats. J'aimerais tant que quelque chose change, par exemple que les célébrités dégagent du temps d'antenne pour des inconnu-e-s et trouvent quoi faire de leur fortune en se mettant à financer les avocat-e-s qui pourront nous tirer légalement de ces affaires d'intérêts et d'influence — de l'opinion publique. [https://www.timesupnow.com/] Je veux que mon voisin fasse de sa peau ce qu'il lui plaira. Et que la télé, à défaut de s'éteindre, se mette à ressembler à celles et ceux que je vois dans la rue, ou à les écouter.

En toute candeur.

The world needs a better lawyer.

(hello Bayer, hello Monsanto, hello again, Vincent Bolloré)

Prenons les propos de benjamin biolay (auquel j'ai répondu), qui se permet de dire que le crime constituerait un motif légitime de lynchage afin de défendre les propos anti-féministes tenus récemment par catherine deneuve :

benjamin_biolay_Signer une pétition confuse, imbécile, à mille lieux des réalités et surtout, rédigée avec les pieds! parmi 100 personnes, lorsque l on est la seule Star est évidemment une connerie ( et on En fait tous plein non?) mais certainement pas un motif de lynchage ( Comme Le serait un crime). Arrêtons de détruire nos icônes et ceux et celles qui nous rendent fiers d être francais. C est suicidaire. (Ou alors La morale de l histoire est : Si tu es connu, même si c est grâce à ton extraordinaire travail, tu dois la boucler). Pour finir, cessons de caricaturer et de vilipender les gens au moindre faux pas. Surtout des françaises extraordinaires qui ont mené de grands Et courageux combats ( Comme avec madame De Beauvoir)#unepersonneextraordinaire #petitiondemerdeonestbiendaccord#jaimecatherinedeneuve

@Benjamin_Biolay < où vrais > les yeux — sur ces travaux extraordinaires — services — rendus à la nation — votre art piétine(écrase — défendre c.deneuve en ((((faisant du prime-time avec shy'm le soir-même — vous êtes-vous servi d’Eux (nous ? pour chanter — il faut boire les paroles d’abord — vous — ou vos — sources ((((— les références uniques — légitiment la condition du règne — la servitude des gladiateur-ice-s — je ne suis ni pour — nicône : essayez. (https://belohusset.files.wordpress.com/2017/10/faire-commune-nuit-blanche-doc-2017.pdf)

Prenons les propos de sh'ym :

Salut les terriens, émission du 5 octobre 2017

Extrait 1 —

Thierry Ardisson : Shy’m donc ça veut dire timide, alors — effectivement vue de face vous êtes timide, mais vue de dos [une photo s’affiche de Shy’m portant une robe dos nu - exclamations du public] vous êtes beaucoup moins timide. Beaucoup moins timide ou alors ça veut dire que vous avez rapidement chaud.

Shy’m : ...

[un rire dans le public, silence total pendant une seconde, personne parmi les invité-e-s ne dira rien, Thierry Ardisson poursuit]

https://www.youtube.com/watch?v=iKxxdmr24Ec&t=90s https://www.youtube.com/watch?v=iKxxdmr24Ec&t=90s

Extrait 2 —

[à un autre moment dans l’émission, il interroge Shy’m dans le cadre du sujet : « Battle des idées / Islamophobie : la France a-t-elle fermé les yeux ? »]

Thierry Ardisson : Vous aviez été confrontée quand vous étiez enfant, à Trappes, à des problèmes d’immigration, Shy’m ?

Shy’m : Pas vraiment, j’ai été dans une famille assez... assez « isolée » entre guillemets. J’ai vécu à Trappes pendant de nombreuses années mais j’allais à l’école à Montigny dans une ville à côté. Oui, j’étais — tous mes voisins étaient arabes, africains, antillais il y avait une grande solidarité. J’ai plutôt de bons souvenirs que de, que de mauvais. En revanche oui les conditions étaient... assez... assez spartiates, assez rudimentaires, dans des immeubles à plusieurs étages qui étaient censés être détruits pendant un temps et qui sont toujours restés là, et oui il y a des — oui c’est pas très propre, il y a des odeurs, mais en même temps voilà il y a une humanité qui est différente aussi que dans d'autres villes.

J'aimerais beaucoup qu'on prenne du recul sur les situations en cours. Encore une fois. Le monde a besoin d'un meilleur avocat. Se dire quoi faire de nos fortunes.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.