Le banc du solitaire

"Des bancs de sable, qui se prolongent au large, et plus loin, des écueils". Jules Verne

Aujourd'hui, j'ai fabriqué un banc car j'en avais marre d'avoir le cul entre deux chaises. C'est le banc du solitaire. Une place possible mais laquelle et pour quoi faire ? 

 © Laureline © Laureline

  Pour lire Deleuze, évidemment ! Deleuze ne peut se lire que sur le banc du solitaire. Un banc pour penser la pensée philosophique.

Nous demandons seulement un peu d’ordre pour nous protéger du chaos. Rien n’est plus douloureux, plus angoissant qu’une pensée qui s’échappe à elle-même, des idées qui fuient, qui disparaissent à peine ébauchées,… Nous perdons sans cesse nos idées. Deleuze, qu'est ce que la philosophie ?

Pour me protéger du chaos, j'ai réalisé mon idée: j'ai découpé, poncé, assemblé et cloué. J'ai mis 4 pieds solides pour ne pas m'écrouler et une plante avec qui parler. Si la plante meurt, c'est que ma pensée est polluée, si elle pousse et grandit encore c'est que ma parole a ce pouvoir d'être ce colibri qui fait sa part pour éteindre le feu. 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.