LBS-CRIAEAU : APPEL aux BLOCAGES des facs-Universités

VIVE LE SOCIALISME ! VIVE L'AUTO-GESTION ! VIVE LA SECU ! SOLIDARITE .

http://seyam.over-blog.com/2019/11/lbs-criaeau-vive-le-socialisme-vive-l-auto-gestion-vive-la-secu-apres-l-immolation-de-leur-ami-manifestations-etudiantes-a-paris-bor

LBS-CRIAEAU : Que dire ? la formulation du " tout est dit " pour une fois rend peut-être un peu compte de la " synthèse " de cet étudiant avant son acte.

Le constat " d'assassins au pouvoir " . Certes ce n'est pas sur ce blog que nous allons trouver " radicalisés " ses propos , quand nous exhortons à faire comprendre par toutes et tous qu'il s'agit effectivement d' " assassins depuis 1990 -1994 " lors de l'implication de la France dans le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda. Les faits sont têtus et jamais comme auparavant la société française n'a été aussi négationniste jusque des propagandes sanctionnées cette semaine sur TF1 faisant l'apologie du négationnisme.

Si quelquefois, dans l'histoire des révolutionnaires, on peut apprendre qu'un vrai révolutionnaire ne se suicide pas, et meurt pour la Révolution, l'acte éminemment POLITIQUE de ce jeune , est d'affirmer consciemment que son acte est POLITIQUE : d'autres avant lui, se sont immolés et ont ainsi aussi quelquefois été le réel déclencheur de révolutions victorieuses.

Par ailleurs, autrement, le 614ème commandement évoqué par Fackenheim après la Shoah, un " commandement spécial pour les juifs, après les 613 commandements de la thora " , est de ne pas se suicider puisque et parce que c'est exactement ce que les nazis voulaient.

Ici donc, aucune incitation au suicide, fut-il " révolutionnaire". Au contraire.

Mais en tout respect pour la décision consciente de ce jeune homme, tel que ce blog le décline sur tous les tons et dans divers formats et matériaux, approches et performances : oser penser le cas de votre pays complice de génocide, quand ces complices impunis sont " toujours au pouvoir " et nient. Certes tels exactement des malades mais nient . Et tuent indirectement, certes , tels des malades mais tuent.

Ces malades, avec leurs costards et leurs religions, leur capitalisme et leur traderisme, ne sont que les vrais ratés anti-sociaux, qui ne sont là que pour voler, piller et tuer les Biens Communs. Les premiers ratés, soumis, de l'armée à la religion, de la banque à la ramptation professionnelle, jusque aux merdias d'extrêmes droites, le capitalisme, génocidaire et écocidaire ne cesse de tuer ; partout, la Terre, les plantes, les animaux, les Humains, enfants, femmes, hommes, vieillards, les pauvres et les plus faibles puisque et parce que ces gros porcs nazifiés sont les plus lâches et les plus irresponsables, les plus débiles et les plus violents, les plus malades et les plus déshumains, impuissants à toute Responsabilité, Humanité, Egalité, Solidarité, même devant la fin programmée de l'Espèce Humaine par eux-mêmes. 

Ils n'ont plus, sur tous les plateaux TV que la haine, le mépris, le mensonge, la médisance, l'insulte, la production de faux, la débilité, monstrée, annonnée , catéchisée, décervelés et soumis.

Or, dans leurs pathologies, comme les nazis, ne leur reste que la jouissance du meurtre : c'est pourquoi nous pouvons parler en France en 2019 de POLITICIDE : les faits sont têtus et nombreux, les morts et les blessés aussi, quand leurs discours ne contiennent plus rien d'une empathie. 

De malthus à heidegger, leur vernis de culture n'est au confessionnal permanent de leur connerie TV anti-sociale, que l'expression grossière, de leurs croyances de bêtes au pouvoir et à la gloire, dans l'absolu immonde de leurs langues LTI, ignards et professionnels de la soumission, puceaux de la Science et du Droit, quand la filosophie nazie, leur sert de cache sexe gestaporno dans leurs journaux tv et écrits kangura.

De plus , ces animaux qui étaient doués de Raison, ne sont plus que des alcoolos TV, du match de foot race homophobe, à leur bagnole et leurs séries, ultime symptôme de leur déchéance mentale, corporéïque, en cette déshumanisation qui les fait jouir jusque au meurtre, permanent, anti-social et refusant TOUT, tant pour la Planète qu'ils n'auront jamais aimée, que pour leurs ENFANTS, et les prochaines générations : ce qui les laissent déjà morts pour nous, caricatures d'ignards et de soumis, impenseurs et racistes, non émancipés et suivants des déshumains nazis.

Pour le reste, après leur mort aussi permanente - quand ils n'auront jamais vécu en vrai.... - nous, Humains, pauvres, étudiants, femmes, enfants, vieillards, qui ne sommes soit disant que des riens, nous ne laisserons même pas La Boétie sur leur tombe, lui qui savait qu'un tyran a besoin , de voir les autres comme des riens, dans le rien qu'il est d'abord, à ne pouvoir pas voir l'Humain en l'Autre.

Ces riens qui des Herreros, aux Arméniens, des Amérindiens aux Autochtones, des Juifs aux Tutsi, des Cambodgiens aux Yougoslaves, des bébés aux femmes enceintes, des femmes violées aux handicapés, des pauvres aux millions d'êtres humains qui souffrent sur la planète, comme les animaux, les plantes , la terre...ont toujours survécu : renversant les tsars et les tyrans, les dictateurs et les négationnistes.

Car si la précarité qu'ils organisent pour tuer lentement, tue, la Solidarité sauve.

Devant l'écocide, et malgré d'immenses traumatismes dans l'espèce Humaine toute entière, nous gardons Espoir. 

Car nous savons nous, que dans l'histoire des générations Humaines, beaucoup et des millions, ont du combattre et se battre pour obtenir les Droits Humains, les chérir et les praxiser.

Nous le savons depuis encore l'Histoire du Théâtre, où les Corps vivants en scène ont toujours moqué les inquisiteurs et tartuffes, dictateurs et diafoirus et trissotin du parisianisme cocufié, pléonasme.

Les Justes parmi les Nations, durant l'histoire de la Shoah comme au Rwanda, et partout ailleurs, pour sauver un enfant, une femme, un vieillard, un homme, un ami, un étranger, un migrant, une écrivain, un bébé, une grand-mère, ont toujours été présents : leur Histoire s'apprend, au-delà des pathologies des costards criminogènes et psychopathes.

Leurs vols et pillages, destructions et meurtres seront punis. Par la Loi, fusse-t-elle humaine ou divine.

Leur pédophilie et leurs milliards ne sont que les traces de leurs vies de ratés, déshumains n'ayant pas pu accéder aux émancipations sociales et culturelles, philosophiques et éthiques que nous, les pauvres, nous partageons sans compter.

Solidarité.

 

Laurent BEAUFILS-Seyam pour le Criaeau.org, écrit à Boussac, le mercredi 13 novembre 2019, à minuit 30 .

En pensée pour les victimes des attentats de 2015 où des islamo-nazis ont assassinés des jeunes et des moins jeunes, dans les mêmes pathologies finales de déshumanisations.

En pensée pour toutes les nouvelles générations : Liberté - Egalité - Fraternité - ONU-UNESCO-CPI.

Courage à toutes et tous.

VIVE LE SOCIALISME ! VIVE L'AUTO-GESTION ! VIVE LA SECU !

Laurent BEAUFILS : http://criaeau.org/les-lumieres-du-rwanda/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.