Laurent BEAUFILS
Artiste-Chercheur / Performer
Abonné·e de Mediapart

597 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 avr. 2020

L'état français et le génocide des Tutsi

Critique constructive de la Conférence Survie Graner -Dorridant

Laurent BEAUFILS
Artiste-Chercheur / Performer
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LBSKC-CRIAEAU R3 : Conférence film-vidéo François Graner-Survie " l'Etat français et le génocide des Tutsi au Rwanda " / Critiques constructives Criaeau.org15 Avril 2020

http://seyam.over-blog.com/2020/04/lbskc-criaeau-r3-conference-film-video-francois-graner-survie-l-etat-francais-et-le-genocide-des-tutsi-au-rwanda/critiques-construct

La France complice du génocide des Tutsis au Rwanda ?

Décryptage avec François Graner, auteur de notre dossier noir, "L'État français et le génocide des Tutsis au Rwanda", co-écrit avec Raphaël Doridant et...

https://www.facebook.com/177294626146253/videos/2790072164452845/

Laurent Beaufils Bonsoir François Graner et Survie : pourquoi attendre d'une Commssion Rwanda qui a un vice de forme ? ?

( J'ai envoyé une question durant le live de Survie , mais sans savoir si ça été lu. ) 

Critiques Constructives : à l'identique que pour SOS racisme et Dominique Sopo, dans le billet précédent, voici l'occasion d'un Hommage à l'Association SURVIE, que j'ai commencé à étudier dès 2007-2008, où j'ai énormément appris, et jusque donc les oeuvres de Jean Carbonare, François-Xavier Vershave, et tant d'autres, et nombre de militants encore jusque au Colloque Cauri-Survie Gironde en septembre dernier.

De surcroît, Survie a publié un nombre d'ouvrages, de notes, de livres, de publications dont certaines PARFAITEMENT adaptées et prégnantes pour qui désire s'intéresser, ou comprend que l'on dusse s'intéresser, tant à la françfric que donc, à l'Histoire du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda, jusque l'implication française complice du génocide des Tutsi.

Si j'avais compris que Survie est une Association dite militante, j'ai toujours considéré que nombre de chercheuses et chercheurs professionnels y sont actifs, avec de surcroît une Vraie Ethique Appliquée.

Quand encore tel que justement Adélaïde Mukantabana l'a initié au début de la Conférence de Cauri en septembre 2019, le titre de militant, relève aussi pour un Chercheur, d'une Ethique Appliquée PRAXISEE.

Et non pas tel que des " militants militaristes de droite", sans Ethique, et quelquefois incompétents voire traumatisés croient faire du vocable " militant ", une insulte, voire une dégradation des titres et publications de chercheuses et chercheurs confirmés, jusque au niveau international.

Ceci étant écrit, j'aurais juste aimé revenir sur 3 points qui, à l'étude depuis longtemps, pourraient peut-être devenir discuter pour les personnes intéressées : 

1 / Epistémé Droit International : j'avais déjà discuté avec François Graner au Colloque Survie sur la péniche en juin 2019, des modalités juridiques, relatives à Turquoise, au regard d'une " idéale approche " qui donc, devrait rendre compte juridiquement des quatre années entières d'implication fr au Rwanda de 1990 à 1994 et encore par après jusque 1998 : sans être dupe ni ignorant de ce que le TPIR a posé pour seulement l'année 1994, et tel que François Graner le comprend, en ce que donc, " c'est ceci qui a force de Loi encore aujourd'hui " . Là où donc Survie, comme le CPCR, la LDH, la FIDH sont parfaits, et pionniers, entièrement responsables et actent d'une Conscience première , appliquée en ayant porté plainte contre " la France " pour " complicité de génocide ". Ce que le Criaeau soutient entièrement.

Mais : peut-on envisager, comme Klarsfeld vis à vis du procès Barbie, des crimes de Vichy, qu'à l'époque , aucune rétro-activité semblait envisageable, et que donc elle le fut ? Je sais qu'il est facile d'imaginer, critiquer constructivement et proposer avec du recul au regard de ceux qui font, qui rédigent dossiers et plaintes, dans un travail long, pénible, difficile et qui le font TRES BIEN.

Mais donc, juste cette  proposition , où réflexion donc, aussi jusque l'analyse présenté par François dans la double compréhension du rapport françafric - Génocide des Tutsi implication fr : puisque si les deux s'éclairent mutuellement, il existe une Jurispurdence Internationale qui, dans le cas de GENOCIDE, " hiérarchise " en quelque sorte la criminalité française en Afrique : et si les deux s'éclairent et ne peuvent d'ailleurs bien sûr que s'expliquer l'une l'autre, néanmoins, au niveau International Juridique, et jusque la CPI, il existe là une singularité criminelle de la France en Afrique qui ne peut être banalisée en les crimes de la Françafric : même si encore certains crimes de la françafric pourraient en rétro-activité être aussi décrits comme génocide par le passé déjà ....

Et bien sûr , en sachant que le vice de forme de la CPI fut d'accepter la non rétroactivité de la France sur 7 années .....ce qui correspond dans la Statut de Rome à une tentative grossière d'impunité au regard spécifiquement du dossier Rwanda " france complice de génocide " .

Aussi, si cela donne effectivement, beaucoup de choses à refaire, c'est aussi et néanmoins, une modalité où l'exemple de Klarsfeld, et le possible en soi de transformations, peuvent permettre une dégordianisation des instructions juridiques , toutes entravées de manière scandaleuses, et négationnistes, en France .

IL est possible de penser qu'à la merci d'un changement de gouvernement, un nouveau pouvoir politique français pourrait tout à fait , comme pour les crimes de vichy, transformer entièrement la donne, et débloquer des archives à la JUSTICE, l'ensemble d'une jurisprudence nécessaire à l'effective Réparation démocratique de notre pays, et à travers lui, des praxis internationales, du Droit aux Ethiques des démocraties.

2 / Double-Vice de forme de la Commission Rwanda : là aussi , qu'attendre donc d'une Commission Rwanda avec double vice de forme ? François Graner expose très bien : 

a) : que des historiens ont accès à des archives que les JUGES ! n'auraient pas le Droit de consulter pour les instructions juridique s! ! ! !  quand encore, ces Historiens sont nommés par le président himself ? ? ? ?? 

Mais ne rien attendre et exiger la DEMISSION des membres de cette Comission inique, dont on vient d'apprendre en plus par la première note, qu'elle fut encore plus négationniste que la dite " mission genocideS" , rendant des conclusives grossières, avec du FAUX, avant même que d'avoir terminé d'étudier ? ? 

b) avec un proche de mitterand ?? et une historienne des armées ?? Pas de masochisme s'il vous plaît à attendre ..............quand encore c'est au soit disant nom de la neutralité que les experts français et internationaux sont écartés ? ? ? ? ? Plus c'est gros.... plus on attend ? ? ? ? PAS MOI.

3 / Pédagogie et mise en récit : il existe une difficulté majeure sur le Dossier Rwanda " france complice de génocide ": car si l'on peut comprendre très vite, que la France fut complice, l'expliquer sur l'entièreté des faits, témoignages et recherches-archives constituées exigent un long travail , des synthèses systématiquement actualisées, et des mises en récits adaptées à tous les niveaux : débutants, confirmés, et en recherche.....Survie à ce niveau fait un travail exceptionnel , premier, fondateur, et il est bien facile de critiquer .....

Mais : avec les gens de Théâtre, et surtout depuis le Groupov donc....il y a beaucoup de Mais ....Bon : Arlequino ne raconte pas pareil que François Graner l'histoire de l'implication française : d'ailleurs Arlequino y rigole plus du tout : il devient en colère, d'une colère TERRIIIIBLE ! IL fait le juge, le procureur comme le juge Adak chez Brecht, il met les militaires en POST-TRAUMA et il fait peine de mort, fusillade, pendaison, écrabouillage, pan pan pan et encore écrabouillage et pendaisons pour tous les complices français du génocide. Voilà. ET c'est bien fait.

Passe que sinon c'est difficle de le raconter quoi, y dit Arlequino.

Et c'est difficile pour les gens d'apprendre : parce qu'ils ont regarder la TV pendant 25 ans, qu'ils ont entendu ethnie, guerre tribale et kagamé dictateur dans toutes les propagandes négationnistes radio-tv-journaux en France.

Mais Survie et tant d'autres ont publié : or tout le monde peut apprendre en vrai, tout lemonde DOIT apprendre, pour OUI ! la réparation d'abord aux morts et survivant(e)s rwandais, et donc jusque la République française : c'est un DEVOIR : moral, Ethique, structurel, démocratique, juridique, éducationnel et encore de recherches et encore pour les Art et artistes .

Bon, en tant qu' " homme de Théâtre " ( artiste-chercheur fait trop prétentieux ? ), le " BCAG Procès des criminels français au Rwanda "  a effectivement été réalisé le 27 janvier 2013, par Arlequino qui avait les livres de Survie, Morel , Farnel , des Témoignages jusque les revues la Nuit rwandaise.

Et Arlequino y savait pas encore pour Debarge et le Hutu Power, après Jean Carbonare au journal de 20 h en janvier 1993, le limogeage de Varret et DGSE avec Debarge pour l'idéologie ethnique de Quesnot à droite de l'armée, avec Tauzin et Robardey.

C'est Hamlet 2040 encore qui a étudié Emmanuel Faye jusque contre heidegger -arendt pour comprendre que cette heideggerisation, contre l'EGALITE et les Témoignages, véhiculait l'ethnisme , justement en France par la vulgarisation d'Heidegger dans les années 1980, et son inscription dès 1990 dans le genre de recommandations de l'Education Nationale française : une problématique dénoncée avec force et vigueur par une poignée de Philosohes qu'Emmanuel Faye a dégordianisé jusque après les Cahiers noirs en 2014.

Ceci donc pour approcher les Questions Philosophiques relatives à la complicité de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda : les survivants dans les lettres de l'automne 2017 que nous avons performé dans " Si c'est un Ange ? Rwanda lettres de survivants à la présidence de la République française" évoque les questions philosophiques, humanistes posées par les survivant(e)s rwandais eux-mêmes : mais existe encore cette problématique où François Graner reconnait le Turning Point de 1993, très bien documenté dans le livre avec Raphaël Dorridant : or ce turning point est AUSSI un turning point Philosophique qui banalise l'idéologie ETHNIQUE par et dans l'armée française et qui engage alors la France dans cette vision ethniciste, du peuple majoritaire, du Hutu Power, avec aveux personnels de Tauzin et Robardey.

La Question de l'ETHIQUE de l'ARMEE française est ici posée très profondément, de son essence à son histoire, de sa Philosophie à ses actions et jusque les Formations actuelles encore.

Conclusions ouvertes : sans conclure et en remerciant profondément Survie et François Graner pour cette conférence et ce livre très important, synthèse précise, documentée, à la fois pédagogique et support de Recherche, j'aurais juste aimé donc vis à vis de l'actualité, encore acquiescer au REEL de ce Dossier RWANDA, pour la Levée du Secret défense, jusque aux modalités démocratiques nécessaires sur le regard des opérations extérieures françaises et par conséquent le Fonctionnement démocratique encore actuel . C'est primordial.

Et pour aller un peu plus loin encore, prendre en compte nos savoirs Psychanalytiques sur ce que représentent ces 25 années de négationnismes, les traumatismes des militaires et politiques soumis et ou complices de négationnismes : les conséquences à travers les présidences de Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, des mensonges à la dérive finale macroniste de nommer le dénommé " courtois " accusé de complicté de GENOCIDE à Bisesero , soit disant " chef des armées", en n'ouvrant toujours pas les Archives et en mentant donc dès les vices de formes de cette pseudo " Comission Rwanda " : puisque l'actuel du contexte français, on peut dire synthome français, est une Société Négationniste, des Droits sociaux et Humains, depuis 3 ans et contre l'Ecocide encore , jusque les politiques eugénistes actuelles dans l'irresponsabilité devant la pandémie : ces Pathologies négationnistes, au-delà des aboiements racistes d'une presse malade et condamnée aujourd'hui par la Communauté Rwandaise de France , sont de réelles pathologies de récidivistes : le dossier Rwanda n'est pas à part de la vie politique depuis 25 ans : au contraire il y fut au centre, de nominations de corrompu(e)s qui devaient nier, dans les suites de limogeages de qui dirait Rwanda : et les obstructions juridiques, entraves éducationnelles, ont pourri le tissu sociétal français, de manière pathologique pour l'impunité de balladur, sarkozy, mitterrand et juppé : ceci est de Notoriété Publique : or donc accepter d'oser voir la chute d'une société complice de GENOCIDE en une pathologie concrète , factuelle , négationniste, c'est ausi comprendre sa récidive contre sa population, l'entrave aux chercheurs, aux profs, aux juges, aux associations dans une paranoia qui a encore accentué l'irresponsabilité devant l'écocide, le social, et jusque l'acribie des politiques et militaires : puisque encore pendant 25 ans, toute réflexion a été interdite, entravée, moquée, bannie et qu'il reste tant à faire pour Penser ce que fut l'implication française, exactement 50 ans après la Shoah, dans une complicité de GENOCIDE contre les Tutsi au Rwanda : ceci n'est pas une mince affaire : avec les aboutissants concrets du secret défense et des opérations extérieures, c'est AVANT TOUT une question de Formations, une question de Philosophie, une question de Projet de Vie Sociale et Commune, une Ethique de la Nation, une Ethique de chacune et de chacun, une Ethique collective que nous nous devons de Réparer car elle a des conséquences quotidiennes sur nos mode de pensées, réflexions et réparations aujourd'hui.

Pour le dire autrement, vous allez arrêtez comment la pandémie et l'écocide avec des négationnistes ? ? ? 

D'où le projet Criaeau.org

Très bonnes études.

Laurent Beaufils-Seyam , écrit à Boussac le 15 avril 2020 à 20 heures.

LBSKC-CRIAEAU R3 : 100O euros pour la mort, la mort des enfants comme en Epadh ? NON MERCI : http://seyam.over-blog.com/…/lbskc-criaeau-r3-poesie-ils-vo…

Signez la pétition

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 ! Marie-Josée GIOVANNI a signé la pétition... Nous avons encore besoin de vous! Emmanuel Macron a annoncé ce soir que les écoles vont réouvrir le 11 mai...

https://www.change.org/p/coronavirus-non-%C3%A0-la-r%C3%A9ouverture-des-%C3%A9coles-le-11-mai-pour-%C3%A9viter-un-rebond-de-la-pand%C3%A9mie-nous-encore-besoin-de-vous?recruiter=62656001&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=psf_combo_share_initial&utm_term=psf_combo_share_initial&recruited_by_id=02fe0da8-1200-4aef-b15c-5de37104e62e&utm_content=fht-20655837-fr-fr%3Av5

LBSKC-CRIAEAU R3 : Poésie : " Ils vous demandent d'envoyer vos enfants à l'école pour les faire se contaminer et mourrir, ils vous demandent de laisser vos grand-parents être euthanasiés à l'EPADH, ils vous demandent de mourrir en reprenant le travail : et ce n'est toujours pas un POLITICIDE ? " - LB SEYAM / CRIAEAU

LBSKC-CRIAEAU R3 : Poésie : " Ils vous demandent d'envoyer vos enfants à l'école pour les faire se contaminer et mourrir, ils vous demandent de laisser vos grand-parents être euthanasiés à l'...

http://seyam.over-blog.com/2020/04/lbskc-criaeau-r3-poesie-ils-vous-demandent-d-envoyer-vos-enfants-a-l-ecole-pour-les-faire-se-contaminer-et-mourrir-ils-vous-demanden

LBSKC-CRIAEAU R3 : La Communauté Rwandaise de France fait appliquer la Loi Gisagara anti-révisionniste contre France inter raciste / Criaeau.org - LB SEYAM / CRIAEAU

LBSKC-CRIAEAU R3 : Le Criaeau demandait depuis longtemps l'application de la LOi Gisagara : on a fait un billet " tout le monde s'en fout : pas moi : Justice ! " et aujourd'hui La Communauté ...

http://seyam.over-blog.com/2020/04/lbskc-criaeau-r3-la-communaute-rwandaise-de-france-fait-appliquer-la-loi-gisagara-anti-revisionniste-contre-france-inter-raciste/cri

Les Lumières du Théâtre ....

" Les Lumières du Théâtre " , le prochain livre et publication de Laurent Beaufils : Ici, en " avant-première " , un texte introductif ( veuillez prendre en compte l'actualisation du titre: ...

http://criaeau.org/les-lumieres-du-rwanda/

CRIAEAU INTERNATIONAL: ANTI-GENOCIDE ARTS CENTER - Simulatoire Activée

L'Association CRIAEAU, Loi 1901, vient d'être créé aujourd'hui, mercredi 24 avril 2019, à Boussac : Elle a pour objet tant la création de spectacles-performances ( en toutes formes ARTS ) que ...

http://criaeau.org/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila pour un contrat minier géant
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)
Journal — International
Des millions volés à l’État ont financé un retrait de cash par le directeur financier de Kabila
L’entreprise congolaise Egal, qui a détourné 43 millions de dollars de fonds publics en 2013, en a reversé 3,3 millions sur un compte de la présidence de la République de RDC afin de compenser un retrait d’espèces effectué par le directeur financier du président Joseph Kabila.
par Yann Philippin
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes (Sarthe), qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah

La sélection du Club

Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement