DÉFAIRE MACRON, C'EST MAINTENANT !

Et ça sera encore plus fort samedi prochain !

Des milliers de manifestant-es dès aujourd'hui.

Syndicats et organisations de gauche, en raison de la trêve estivale dont Macron, adepte de la stratégie du choc, se contrefout, déjà englués dans le dialogue social et la légitimité républicaine, vont encore rater le coche comme lors des Gilets jaunes sous peine de laisser le champ libre aux complotistes et autres réactionnaires.

A travers l'extension du passe sanitaire qui vise à exonérer le gouvernement en faisant peser la responsabilité de la probable quatrième vague sur la population et à masquer la reprise de la démolition de notre protection sociale, c'est la mise en place d'une société de contrôle, du berceau au tombeau, que le fondé de pouvoir des 1 % veut hâter.

Le mouvement ouvrier, celui qui peut bloquer le capital dans sa production même - et pas seulement sa circulation - ainsi qu'imposer son hégémonie culturelle, a une responsabilité qui ne peut attendre la sempiternelle rentrée sociale (et encore moins les élections de l'an prochain) : défaire Emmanuel Macron et son monde commence maintenant !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.