Terrorisme et gouvernement

Le gouvernement de Macron a besoin du terrorisme afin de prolonger l’état d’urgence dans la loi. Cette prolongation de l’état d’urgence n’amène pratiquement rien pour la lutte contre le terrorisme. Par contre il trouve son utilité dans la lutte contre les différentes oppositions qui se manifestent dans la société civile. On l’a vu à propos de la COP 21 notamment avec des assignations à résidence des militants pour le climat.

Les gouvernements de droite tels que ceux de Sarkosy, Hollande et Macron ont ainsi besoin du terrorisme pour mener leurs politiques d’atteinte à la démocratie. Ils sont pour cela largement aidés par des médias qui, à 95%, ont perdu leur indépendance. Que veulent les terroristes ? Que l’on parle d’eux et de leurs actes ; c’est essentiel pour eux. Si les médias ne faisaient pas leur choux gras des actes de terrorisme, ceux-ci n’auraient plus l’effet escompté et ils se réduiraient considérablement.
Cependant l’information sur un acte terroriste doit malgré tout être donné. Mais quelques minutes suffisent au moment où il se produit au lieu d’un développement outrancier et en boucle sur des semaines et des mois.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.