Condamnation de Cahuzac

Comment lutter contre la délinquance financière de haut niveau et comment diminuer le besoin de places de prison ?

Condamner Jérôme Cahuzac à 3 ans de prison ferme aurait pour conséquence de libérer des places de prison. Formule à l'emporte pièce ! Mais création d'un cycle vertueux. En fait beaucoup de délinquants financiers de haut niveau échappent à la prison. A côté de vrais grands malfaiteurs, ces établissements sont souvent encombrés de beaucoup de délinquant de petit niveau, vols en tout genre, dealer, etc... Bon nombre de prisonniers le sont car il sont pauvres, ne trouvent pas de travail, sont exclus de la société, etc.
Si beaucoup plus de délinquant financier de haut niveau font de la prison ferme, cela réduira ce type de délinquance. En effet pour ce genre de personnage la prison est bien plus dissuasive que des amendes, même très fortes.
Si la délinquance financière se réduit considérablement, le volume de richesse mondiale à partager entre tous sera plus importante et de très nombreuses personnes misérables et souvent méprisées pourront bénéficier un peu plus de cette richesse, notamment en ayant du travail. Conséquence : moins de délinquance pour survivre. Et moins de prisons, ... et moins de dépenses d'Etat pour celles-ci.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.