Assemblée cosmique dans le désert d'Atacama

Magnifique alignement dans le ciel du désert d'Atacama, en Amérique du Sud. La lueur bleutée des milliers d'étoiles qui composent l'amas des Pléiades, ouvre le bal; situé à quelques 450 années lumières de nous dans la Galaxie. Une distance prodigieuse puisqu'une seule année lumière correspond  à 10'000 milliards de km (Soit : 450 x 10'000 milliards de km pour Les Pléiades)... L'objet astronomique le plus vaste et lointain de cette petite assemblée cosmique... Somptueux à observer dans de simples jumelles. Juste après, Jupiter apparaît comme une grosse étoile; celle-ci, bien qu'étant la plus grande planète du système solaire, située à quelques 500 millions de km, apparaît comme plus petite que Vénus, qui la suit; notre proche voisine, à 40 millions de km de la Terre pour une taille similaire. Et enfin, la plus petite étoile de la série, dont la dimension modeste est également trompeuse : Albébaran est en effet située à plus de 65 années lumières dans la Voie lactée; bien au-delà des planètes de notre propre système solaire. Une telle étoile engloutirait Mercure, Vénus et la Terre, en commençant par le soleil, si elle était à sa place. Démesurément grande, Aldébaran est une géante rouge en fin de vie; se dilatant à mesure qu'elle a cessé de consommer son hydrogène pour s'en prendre à ses couches d'hélium. La taille, l'alignement de ces astres est donc parfaitement fortuit dans le ciel terrestre. Pure apparence, pur hasard. Spectacle privilégié.

Credit & Copyright: Yuri Beletsky (Las Campanas Observatory, Carnegie Institution for Science)

@LG

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.