Laurent Mucchielli

Sociologue, directeur de recherches au CNRS (Centre Méditerranéen de Sociologie, de Science Politique et d'Histoire). https://www.lames.cnrs.fr/spip.php?article10

France

Son blog
682 abonnés Le blog de Laurent Mucchielli
Voir tous
  • Origine du Coronavirus. Avons-nous ouvert la boite de Pandore à Wuhan ?

    Par
    Il existe deux grandes théories sur l’origine du SARS-CoV-2. La première est qu'il est passé naturellement des animaux sauvages aux humains. L'autre est que le virus était à l'étude dans un laboratoire, d'où il s'est échappé. S’il n'existe à ce jour aucune preuve directe de l'une ou l'autre théorie, l’ensemble des indices pointent clairement dans une direction spécifique.
  • L’épidémie de coronavirus a probablement pour origine un accident de laboratoire

    Par
    Tandis que la doxa l’a présentée durant toute l’année 2020 comme une « théorie complotiste », l’hypothèse de l’accident de laboratoire apparaît comme la plus probable pour expliquer l’origine de l’épidémie de SARS-CoV-2. En France, les alertes lancées par deux personnalités du monde médical et par un groupe de militants écologistes sont aujourd’hui prolongées par une équipe de virologues du CNRS.
  • L’espérance de vie a-t-elle réellement chuté de façon inédite en 2020 ?

    Par
    On prolonge ici l'analyse de la surmortalité liée au Covid en France en 2020. On discute cette fois la « chute de l'espérance de vie » annoncée par l'INSEE, en montrant qu'elle doit être historicisée et relativisée. Au passage, on répond aussi à certains journalistes malveillants qui cherchent à empêcher le débat intellectuel.
  • A quand un débat démocratique sur les objectifs de la vaccination généralisée ?

    Par
    Comme leurs homologues anglais, les modélisateurs de l'Institut Pasteur continuent à prédire des catastrophes et à se tromper. Leur objectif est désormais de justifier la vaccination de la totalité de la population, au lieu de réserver les vaccins aux personnes à risque et de prendre au sérieux la question du consentement. Il y a urgence à ouvrir un vrai débat démocratique sur cette question.
  • Au nom de la science. La science peut-elle servir de guide à notre société ?

    Par
    C’est au nom de l'autorité de la science que le gouvernement a depuis un an décidé de mettre sous cloche les processus démocratiques et certaines libertés fondamentales. Or la science n'est ni infaillible, ni incorruptible. Revenant sur plusieurs exemples marquants de 2020, cet article montre que, en réalité, c’est bien plus souvent la politique qui a influencé la science que l’inverse.
Voir tous