LAURENT THINES
Abonné·e de Mediapart

35 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 juil. 2020

LAURENT THINES
Abonné·e de Mediapart

FEU – poèmes Jaunes

Recueil de textes né au cœur des ronds-points et des manifestations de Gilets Jaunes, il témoigne de ce combat historique, par le biais d’une évocation poétique sans concession de la répression contre ce mouvement mais aussi de la ferveur et du courage des militants. Les droits d’auteur seront reversés intégralement au Collectif des Mutilés pour l’Exemple. Merci de votre soutien !

LAURENT THINES
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

FEU poèmes Jaunes

FEU (poèmes Jaunes) © Serge d’Ignazio

FEU !

FEU - comme symbole des ronds-points où tout a commencé.

FEU - comme l’âtre auprès duquel on se réunit, on se serre, on se réchauffe, on partage, on fait fraternité, on fait corps pour ne plus avoir froid, pour ne plus être seul, pour ne plus avoir peur de la nuit autour.

FEU - comme un lieu de rencontre entre humains citoyens où l’on reparle comme avant, on échange simplement, on démystifie la langue des maîtres, on pose des mots sur le réel, on réfléchit la société, on théorise, on organise, on milite, on planifie et on construit un avenir meilleur.

FEU - comme la joie, comme l’énergie, comme la force, comme la folie, comme la lumière, comme l’espoir, comme l’utopie qui ont animé et animent encore les Gilets Jaunes.

FEU - de tout bois en souvenir de nos fêtes de village, de nos colonies de vacances, de nos campings à la campagne, de nos cabanes sauvages, de nos rêves d’enfants. Un hommage à la liberté retrouvée.

FEU - comme un phare dans la tempête de nos vies que l’on perçoit de loin, comme un repère, comme une bouée, comme un lieu de ralliement, comme le sentiment d’exister et d’être vu, enfin.

FEU - comme un cri de fête, un cri d’étonnement, un cri de colère, un cri de peur, comme un slogan lancé à la volée.

FEU - comme l’ordre donné de tirer sur une foule en liesse, comme les salves des grenadiers au-dessus d’un peuple, comme la mitraille sur les champs de bataille, comme la fusillade par-delà les ruelles, comme la rafale au mur des condamnés.

FEU - comme des tirs de flash-ball, de LBD40, d’OFF1, de GLIF4, de GMD, de DMD, de GM2L, de lacrymogènes, et leurs poumons suffoqués, leurs yeux éborgnés, leurs mains amputées, leurs visages fracassés, leurs peaux brûlées, leurs bleus et leurs plaies, leurs corps mutilés, leurs âmes dévastées, leurs vies sacrifiées, leurs citoyens assassinés.

FEU - d’artifice, de Bengale, de cocktail, de barricade comme la colère de ne pas être entendu, comme la rage d’être humilié, comme violence de la répression, comme la dévastation de n’avoir plus rien à perdre, comme l’embrasement d’une juste révolte.

FEU - comme tir de barrage face aux oppresseurs, comme réplique du beau face à l’horreur, comme salve de mots face à l’indicible, comme bordée de poésie face à la peur, comme une insurrection.

FEU - pour dire notre vérité et la dire en poète, pour consoler nos blessés, pour ancrer notre mémoire, pour porter nos voix, pour nous libérer de la colère, pour tisonner la braise de l’indignation et ne plus jamais accepter l’insoutenable.

FEU - rebelle et Jaune, comme le soleil.

FEU !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’automne 2020 marquera le deuxième anniversaire du mouvement des Gilets Jaunes qui a durablement impacté le paysage social et politique français et qui n’a pas fini de peser dans les luttes actuelles.

Feu - poèmes Jaunes, est un recueil de textes né au cœur des ronds-points et des manifestations et qui témoigne de ce combat historique, par le biais d’une évocation poétique sans concession de la répression contre ce mouvement mais aussi de la ferveur et du courage des militants.

Ecrit par deux poètes engagés aux côtés des Gilets Jaunes, ce livre est également un hommage à différentes personnalités liées directement ou indirectement à ces mobilisations qui continuent de nous inspirer (Fred Vuillaume, Zineb Redouane, Christophe Dettinger, Steve, François Boulot, David Dufresne, Les mutilés…).

------------------------------------------------------------------------------

Les auteurs :

- Cathy Jurado, autrice.

- Laurent Thinès, neurochirurgien et militant contre les armes sub-létales (LBD 40, grenades).

Editeur : Le Temps des Cerises – Collection Le Merle Moqueur

-------------------------------------------------------------------------------

Ce recueil, dans l’esprit GJ, est un livre solidaire: les droits d’auteur seront reversés intégralement au Collectif des Mutilés pour l’Exemple* et l’ouvrage n’existera que grâce à la participation de tous. Il est proposé en souscription (prix de vente : 12€) : pour recevoir le formulaire de précommande du livre par retour de courrier – envoyez vos nom, prénom et adresse postale à:

==>  poemesjaunes@gmail.com   (nom, prénom et adresse postale)

Partagez avec les personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées.

Liens à partager:

Merci de votre soutien !

* le Collectif des Mutilés pour l’Exemple aide et soutient les Gilets Jaunes grièvement blessés.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Après la victoire de Giorgia Meloni, les féministes veulent réveiller l’Italie
L’accession au pouvoir du parti post-fasciste Fratelli d’Italia, de ses idées racistes, de sa culture patriarcale et de son homophobie décomplexée, fait craindre le pire en Italie. Le pays enregistre déjà un lourd retard en matière de droits des femmes. Mais une nouvelle génération entend bousculer l’ordre établi.
par Ellen Salvi
Journal
Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite
Donné favori, le bloc des droites, emmené notamment par la post-fasciste Giorgia Meloni, a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre 2022. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Nos articles, entretiens et reportages.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Justice
Blanchiment d’argent : le site Winamax se brûle au jeu
Une enquête judiciaire montre que la plateforme de paris en ligne a violé plusieurs de ses obligations légales en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. L’entreprise n’a pas fait le moindre signalement à Tracfin pendant plus de sept ans.
par Yann Philippin et Jean Letellier
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicales
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet

La sélection du Club

Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost