Frédéric Mitterrand brutalise l'Histoire et les historiens

Limogeage de la Directrice des Archives nationales: se soumettre ou ... être démise.
Limogeage de la Directrice des Archives nationales: se soumettre ou ... être démise.
Fait du prince. Après 3 années en poste à la direction des Archives nationales, Isabelle Neuschwander a été limogée par le ministre de la Culture. A l'origine de cette éviction, la création dans les murs des Archives Nationales de la très controversée Maison de l'Histoire de France en quête d'une légitimité récusée par la communauté scientifique. En effet, ce projet porte atteinte à la légitimité des archives nationales, institution scientifique et culturelle démocratique, ouverte à tout citoyen et permettant l'accès aux archives documentant les prises de décisions des instances gouvernant le pays. La dimension hautement symbolique de cette installation au cœur du quartier du Marais (4ème arr. de Paris) a suscité une opposition déterminée des personnels et des organisations syndicales, occupant les lieux pendant près de cinq mois. La directrice limogée, porteuse depuis 2007 d'un projet de rénovation des Archives nationales, investie dans son extension sur le site de Peyrefitte en Seine-Saint-Denis, semblait barrer la route aux ambitions présidentielles.

Le SNESUP dénonce : la révocation arbitraire de la directrice des Archives nationales. Il soutient la demande de l'intersyndicale d'être reçue séance tenante par le ministère de la culture. Il condamne une nouvelle preuve de la volonté d'inféodation de la recherche historique et de son instrumentalisation politique.

(info SNESUP)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.