Almazian entre symbolique initiatique et fluidité d'un "Envole Moi"

Almazian Pop Symphony - Envole-moi © AlmazianSymphonyVEVO
Almazian Pop Symphony - Envole-moi © AlmazianSymphonyVEVO

Almazian dans son interprétation symphonique d’"envole moi" est certes un virtuose accompagné de jeunes femmes sublimes, des artistes talentueuses et magnifiques. On ne peut pas le nier. Elles vivent avec lui cette musique et ces champs qu’on sent venir de loin comme s’il s’agissait d’une narration perpétuelle. On sent une vibration à chaque instant dans cette œuvre qui est revisitée par cet arménien décidé à redonner vie au classique.

Almazian c’est des images fortes pleines de vie et de lumière. On est capté évidemment par la force des images et la puissance des regards de ses 18 amazones prise ou éprise par l’œuvre de Goldman. Au-delà de cet espace-temps, le clip nous envoie vers une forme fluidité continue avec des rappels incessants avec les courbes fluides des tissus des robes des artistes qui moulent d’une certaine manière la musique et le rythme enveloppant de ces « symphoniques ». Il y a aussi et surtout une fluidité qu’on retrouve dans le parcours initiatique que semble vivre Almazian… Il gravit symboliquement une montagne, se recueille avec un pope et enfin va puiser de l’énergie dans la source d’un ruisseau montagneux puis dans l’écuelle d’un berger… parcours initiatique, retour aux sources, voyage personnel et fort au milieu d’un rythme qui s’envole.

C’est fluidité dans le rythme puis dans le chemin initiatique qu’on nous fait revisiter qui nous conduit à cet « envole moi ». On trouve l’eau, le feu, la terre et le vent dans ces herbes qui secoue le paysage autour d’Almazian. Une eau vive, un pont entre rives. Deux hommes qui se font l’accolade fraternelle et cette marche solitaire un peu comme dans une sorte rite ancestral avec des rythmes qui nous poussent vers des cimes de plus en plus hautes.

Almazian c’est aussi cela. Fluidité, symbole et parcours d’un homme. Fluidité qu’on retrouve dans ces beautés qui nous touchent par leur grâce et leur talent, mais aussi fluidité dans les éléments qu’on retrouve partout dans le clip. C’est en effet plus qu’un clip, c’est une œuvre qui peut toucher chacun d’entre nous. On pourrait s’arrêter aux « bombes », mais en fait il y a tout le reste, c’est essentiel, cette beauté… ces éléments… tout cela pour ne former qu’un… une œuvre, un moment fort de musique…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.