Désastre sanitaire aux USA : les cadavres enterrés dans des fosses communes ?

Y a-t-il un charnier de victimes de coronavirus sur l’île Hart à New York ?

Au 17 avril, les Etats-Unis comptaient 708 823 cas et 37 095 décès, avec jusqu’à 2 478 décès par jour.

Source : The Millenial Source, 14 avril 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

La ville de New York a subi de plein fouet la pandémie de COVID-19, étant la ville la plus touchée aux États-Unis. Comme cela est la pratique depuis plus d’un siècle, de nombreux morts non réclamés de la ville se sont retrouvés sur Hart Island, qui est située dans le Bronx, l’un des cinq arrondissements qui composent New York.

Cependant, des images récentes de drones ont conduit à des rumeurs selon lesquelles l’île abrite désormais une fosse commune pour les victimes du coronavirus.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de fosses communes sur l’île Hart, mais il a expliqué que la ville utilise la propriété comme lieu de sépulture. En fait, le rôle de l’île en tant que « fosse commune » remonte à peu de temps après la guerre civile américaine.

Inhumations de personnes décédées du coronavirus sur l’île Hart

En tant que ville la plus peuplée des États-Unis, la ville de New York a enregistré à elle seule plus de cas de COVID-19 que la plupart des pays. Début avril, au milieu des efforts déployés à l’échelle de l’État pour aplanir la courbe, des images de drones filmant des sépultures sur Hart Island sont devenues virales, ce qui a suscité de nombreuses questions sur cette partie méconnue de New York que la plupart des gens ne verront jamais. Les rumeurs d’un charnier à New York ont ​​commencé à circuler peu après.

27011870-8205237-image-m-77-1586452755305

Vendredi 10 avril, le maire de Blasio a répondu à ces rumeurs dans une série de tweets. « Il n’y aura pas d’inhumations massives sur l’île Hart », a-t-il déclaré. « Tout sera individuel et chaque corps sera traité avec dignité. » [Les images montrent clairement le contraire].

© nycmayor

Néanmoins, il a reconnu que les images de cercueils enterrés sur l’île Hart étaient réelles et « dévastatrices pour nous tous ».

Le maire et son bureau ont déclaré que certaines des personnes décédées à cause du COVID-19 seraient enterrées sur l’île Hart, mais que cela serait la continuation d’une politique qui est en vigueur depuis longtemps.

Drone Footage Shows Mass Grave In New York's Hart Island © HuffPost

Des prisonniers enterrant les morts

Dans des circonstances normales, les enterrements sont supervisés par le Département des services correctionnels, qui gère les prisons de l’État. Les détenus de Rikers Island, une prison située sur l’East River entre le Bronx et le Queens qui devrait fermer en 2026, ont historiquement été amenés pour creuser les tranchées où plusieurs cercueils sont posés.

Cependant, à la suite de la pandémie qui a frappé l’intérieur de la prison, l’État a dû [...]

Lire la suite sur https://lecridespeuples.fr/2020/04/17/desastre-sanitaire-aux-usa-les-cadavres-enterres-dans-des-fosses-communes/

Voir notre dossier sur le coronavirus.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.