Moins de 300 cas de COVID-19 et AUCUN décès : l'exemple magistral du Vietnam

Une pensée pour le « philosophe » français André Comte-Sponville, en état de mort cérébrale, pour sa déclaration « J’aime mieux attraper le Covid-19 dans un pays libre qu’y échapper dans un État totalitaire. »

Source : Vietnam Insider, le 17 avril 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Le Vietnam partage une frontière avec la Chine, mais il n’a signalé aucun décès dû au COVID-19 et seulement 268 cas confirmés, alors que d’autres pays d’Asie du Sud-Est en signalent des milliers.

Les experts disent que l’expérience face aux pandémies antérieures, la mise en œuvre précoce de politiques agressives de distanciation sociale, l’action énergique des dirigeants politiques et le muscle d’un État à parti unique ont aidé le Vietnam.

« Ils ont eu dès le début un engagement politique au plus haut niveau », explique John MacArthur, le représentant national du Centre de contrôle et de prévention des maladies américain (CDC) en Thaïlande voisine. « Et cet engagement politique a s’est communiqué du niveau central jusqu’aux plus petits hameaux. »

Fort de l’expérience acquise dans la lutte contre les pandémies de SRAS de 2003 et de H1N1 en 2009, le gouvernement vietnamien a commencé à organiser sa réponse en janvier, dès que des rapports ont commencé à arriver de Wuhan, en Chine, d’où le virus serait originaire. Le pays a rapidement mis au point une variété de tactiques, notamment une mise en quarantaine généralisée et un suivi agressif des contacts. Il a également gagné les éloges de l’Organisation mondiale de la santé et du CDC pour sa transparence dans la gestion de la crise.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a récemment qualifié les efforts du Vietnam d’ « offensive générale du printemps de 2020 », une référence à l’offensive du Têt de 1968 qui a contribué à inverser le cours de la guerre du Vietnam.

Des dizaines de milliers de personnes ont été placées dans des centres de quarantaine régis par l’armée. Fin mars, le Vietnam avait interdit tous les vols internationaux et intérieurs. Le gouvernement a verrouillé le pays le 1er avril. Les médias d’État ont déclaré que les distanciations sociales et les ordonnances de maintien à domicile devraient être prolongées d’au moins une semaine.

certificates-for-quarantine-completion-1

Remise de passeports et de certificats aux personnes qui terminent la période de quarantaine.

Ceux qui enfreignent les règles de cet État communiste à parti unique sont punis. Un homme ivre a été condamné à neuf mois de prison pour avoir omis de porter un masque et avoir agressé les policiers qui le verbalisaient (les amendes équivalent à 4 à 12 dollars américains).

Les rues qui regorgent normalement de motos et de voitures sont presque vides dans la plupart des grandes villes. Alors que le bilan économique du verrouillage devient apparent, certains entrepreneurs intensifient leur aide. Dans plusieurs villes, des « distributeurs automatiques de riz » distribuent gratuitement [...]

Lire la suite sur https://lecridespeuples.fr/2020/04/20/pourquoi-le-vietnam-compte-moins-de-300-cas-de-covid-19-et-aucun-deces/

Voir notre dossier sur le coronavirus.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.