L’Iran promet d’expulser les Etats-Unis du Moyen-Orient, 2 bases US en Syrie évacuées

« Notre vengeance sera bien plus sévère » : un commandant des Gardiens de la Révolution affirme que l’attaque iranienne en Irak n’est qu’un avant-goût

Source : RT

Traduction : lecridespeuples.fr

www-usnews-com

Un haut commandant militaire iranien a promis de nouvelles attaques contre les États-Unis, un jour après que Téhéran a lancé des missiles sur deux bases abritant des troupes américaines en Irak.

Le commandant du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (CGRI), Abdollah Araghi, a déclaré que l’Iran se vengerait prochainement de manière plus brutale, sans préciser ce que cela pourrait impliquer, a rapporté jeudi l’agence de presse Tasnim.

Le commandant adjoint du CGRI, Ali Fadavi, a décrit les attaques de missiles iraniens contre les forces américaines comme une démonstration des capacités militaires de la République Islamique, affirmant que les Américains « ne pouvaient pas faire quoi que ce soit » au sujet des frappes.

Plus tôt, le président Hassan Rouhani a déclaré que l’objectif ultime de l’Iran, en représailles contre l’assassinat du commandant de la force Quds, Qassem Soleimani, était le retrait complet des forces américaines de la région.

Le Guide suprême de l’Iran a décrit la frappe de missiles comme une « gifle au visage » pour les États-Unis, mais a déclaré que l’attaque n’était pas « suffisante » pour éliminer « la présence corruptrice de l’Amérique dans la région ».

Téhéran a défendu les frappes comme un acte légitime de légitime défense. Le Président américain Donald Trump a déclaré que Washington réagirait avec plus de sanctions tout en se réservant le droit de prendre de nouvelles mesures militaires contre l’Iran à l’avenir. Il a appelé à une coopération anti-terroriste entre Washington et Téhéran.

L’escalade a incité la communauté internationale à appeler à un apaisement des tensions américano-iraniennes.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.

***

Ali Khamenei : notre frappe en Irak n’était qu’une gifle, nos représailles expulseront l’occupant américain de la région

Source : http://english.khamenei.ir/news/7288/Last-night-s-action-was-merely-a-slap-but-the-U-S-must-leave

Traduction : lecridespeuples.fr

Lors de sa rencontre avec des milliers de personnes à Qom, en commémoration du soulèvement de la ville le 9 janvier 1978 contre le régime dictatorial du Shah Pahlavi, l’Imam Khamenei a qualifié les attaques de missiles iraniens contre deux bases américaines en Irak comme une simple « gifle », soulignant que la riposte principale serait de mettre fin à la présence néfaste et corruptrice des États-Unis dans la région.

Evoquant le martyre de l’honorable commandant de l’Islam et de l’Iran, le Hajj Qasem Soleimani, l’Imam Khamenei a désigné ce martyr qui lui était cher comme un ami et un frère très proche, un homme honorable et courageux qui a rejoint les cieux dans la félicité.

 

LA PRIÈRE DE L'IMAM KHAMENEI © Yahia GOUASMI

L’Imam Khamenei a poursuivi en disant : « Depuis l’époque de la Sainte Défense (contre l’agression de Saddam Hussein) jusqu’à la fin de sa vie, Hajj Qassem est toujours allé courageusement au cœur du danger. En même temps, il a toujours agi sagement, avec réflexion et cohérence. Non seulement dans le domaine militaire, mais aussi dans le domaine politique, il jouissait simultanément de courage et de sagesse. »

Evoquant l’attention minutieuse du Général Soleimani pour préserver ses compagnons, camarades et collègues, le Guide de la Révolution a ajouté : « Une caractéristique importante du Hajj Qasem était que dans les affaires intérieures, il n’était impliqué dans aucun parti ni aucune autre division. Il était vigoureusement révolutionnaire, et c’était un solide adepte du chemin brillant et béni de l’Imam (Khomeini). »

La neutralisation de tous les complots illégitimes des États-Unis en Asie occidentale (Moyen-Orient) a été mentionnée par Son Eminence comme une preuve de la sagesse et du courage du martyr Soleimani. « Les ennemis du Hajj Qasem sont bien conscients de ce fait », a-t-il précisé.

Sur ce même sujet, l’Imam Khamenei a ajouté : « Le Hajj Qasem a résisté à tous les complots ourdis avec l’utilisation de l’argent, des capacités, de l’influence politique et de l’organisation étendue des Etats-Unis, et il les a neutralisés et rendus vains. »

Son Eminence a insisté sur l’impact sans précédent du Général Soleimani en Palestine,  : « Les Américains essayaient de faire oublier la question de Palestine et de faire tout ce qu’ils pouvaient pour affaiblir les Palestiniens, afin qu’ils n’aient pas le courage de se battre. Cependant, ce grand homme a renforcé les Palestiniens et leur a donné le courage et la capacité de se battre. » Se référant aux affirmations fréquentes de ce fait par les dirigeants palestiniens, le Guide de la révolution a ajouté : « Ce que le Hajj Qasem a réalisé a permis à une petite zone comme Gaza de pouvoir résister aux arrogants sionistes de telle manière que l’occupant a été forcé de demander un cessez-le-feu après seulement 48 heures. »

Concernant le rôle déterminant du Major-Général Soleimani dans la défaite des plans des États-Unis en Irak, l’Imam Khamenei a rappelé : « Les Américains voulaient que l’Irak soit un régime tyrannique comme celui du Shah, ou  un régime soumis comme celui d’Arabie Saoudite, qu’ils traitent comme une vache laitière. Mais Hajj Qasem a aidé les fervents combattants irakiens, la jeunesse irakienne courageuse et les autorités religieuses en Irak à résister à ce complot et à le vaincre.

Le Guide de la Révolution a ajouté : « Au Liban aussi, les Américains voulaient priver le Liban de son facteur d’indépendance le plus important, qui est le Hezbollah, afin que les sionistes puissent facilement occuper un Liban sans défense comme ils l’avaient fait pour d’autres régions. Cependant, le Hezbollah est devenu plus puissant jour après jour au point qu’aujourd’hui, il est à la fois la main et l’œil du Liban. Notre courageux et sage martyr a joué un rôle majeur pour rendre cela possible. »

Soulignant qu’aujourd’hui, les nations sont éveillées, Son Eminence a affirmé : « Le martyr Soleimani, ainsi que ses chers compagnons tels que le martyr Abu Mahdi Al-Muhandis, pieux, courageux et homme lumineux, a pu réaliser de grands accomplissements. »

L’Imam Khamenei a considéré que les bénédictions abondantes et l’enthousiasme pour les funérailles de l’honorable martyr et de ses compagnons étaient le résultat de sa spiritualité : « Vous avez été témoins des cérémonies d’adieu tenues en Iran et en Irak (à Kadhimiya, Bagdad, Najaf, Karbala) et de toutes les cérémonies funéraires. Je remercie du fond du cœur l’âme pure de l’honorable martyr. »

Sayed Khamenei a souligné que le martyre du Hajj Qasem Soleimani et les funérailles sans précédent qui ont été célébrées en Iran manifestent au monde entier à quel point la Révolution est vivante : « L’une des grandes bénédictions du martyre et de la spiritualité du Hajj Qasem Soleimani a été la participation enthousiaste et massive (de millions de personnes) aux cérémonies funéraires organisées en son honneur dans différentes villes d’Iran et d’Irak. Ces cortèges ont démontré au monde que la Révolution Islamique est bien vivante, et je me sens humble devant ce que la grande âme de ce cher martyr a accordé à l’Iran et à la région. » Le monde entier a vu la passion du peuple iranien se manifester à Téhéran et dans d’autres villes. La nation iranienne, avec sa participation extraordinaire aux funérailles, a giflé nos ennemis oppresseurs, menteurs et incompétents et tous les responsables américains. Ils essaient de dépeindre ce grand commandant de la Résistance comme un terroriste, celui-là même qui a victorieusement mené la lutte contre le terrorisme. »

Faisant référence aux attaques de missiles iraniens contre les bases militaires terroristes américaines en Irak ce matin, l’Imam Khamenei a précisé : « La question de la vengeance sera bien autre chose. Ils ont été simplement giflés hier soir, mais de telles actions militaires ne suffiront pas à les contrer. La présence corruptrice des États-Unis dans la région de l’Asie occidentale (Moyen-Orient) doit être éradiquée. »

Soulignant que, sans aucun doute, les habitants de la région et les gouvernements élus par les nations n’accepteront pas que la présence corruptrice des États-Unis se poursuive, le Guide de la Révolution a affirmé : « Leur présence ici et partout ailleurs dans le monde n’a eu d’autre résultat que les guerres, la division, la sédition, la destruction et la démolition des infrastructures. Par conséquent, ils doivent quitter notre région. »

L’Imam Khamenei a souligné que l’ennemi est constitué du gouvernement américain, du régime sioniste et d’un certain nombre d’entreprises, de pillards et d’oppresseurs dans le monde désignés sous le nom de l’Arrogance (impérialisme). Il a ajouté : « Certains gouvernements, à l’intérieur ou à l’extérieur de la région, ne devraient pas être considérés comme faisant partie de l’ennemi tant qu’ils n’ont pas concrètement agi en faveur de l’ennemi. »

Le Guide de la Révolution Islamique a recommandé à tous d’être vigilants face aux complots de l’ennemi et de se souvenir des principes de base des « concepts intellectuels islamiques et révolutionnaires » et de « l’unité nationale ». Il a soutenu : « L’unité formée sous le cercueil du corps pur du martyr Soleimani et des autres martyrs doit être préservée. Le peuple doit être révolutionnaire et continuer à respecter les hommes, les martyrs et les personnalités qui incarnent les valeurs de la Révolution. »

Soulignant que l’hostilité du front ennemi contre la nation iranienne est permanente et inhérente, et non conjoncturelle ou ponctuelle, il a poursuivi : « La solution est pour nous de devenir puissants dans tous les domaines politiques, économiques, militaires et de sécurité, afin que l’ennemi ne puisse pas nous frapper. Par conséquent, ceux qui s’imaginent que si nous reculions un peu ou recherchions le compromis, les Américains arrêteraient leur hostilité, se trompent lourdement. »

L’Imam Khamenei a également fait référence à une autre analyse erronée, selon laquelle il ne faudrait rien faire qui puisse fâcher les Etats-Unis : « Ces mots sont exactement le contraire de ce que Dieu déclare dans le Saint Coran. Il déclare que le développement de la jeunesse et des individus pieux est essentiel pour mettre les ennemis en colère. Bien sûr, ils sont encore plus en colère contre notre jeunesse pieuse qui réussit plus que tout dans les domaines de la science, du djihad, des services et des forces armées. »

Le Guide de la Révolution a estimé que la mesure adoptée la veille par l’Assemblée consultative islamique contre le régime américain, désignant toutes ses forces armées comme entité terroriste, était appropriée : « La décision du Parlement irakien d’expulser les États-Unis était également une très bonne chose. Nous espérons que Dieu les aidera à poursuivre dans ce sens. »

L’Imam Khamenei a conclu en faisant référence à la promesse divine selon laquelle un petit groupe peut vaincre un immense front, si Dieu le désire, déclarant : « La condition pour la réalisation de cette vraie promesse divine est la foi et le zèle religieux. »

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.

***

Expulser la totalité des troupes américaines du Moyen-Orient sera la « réponse finale » de l’Iran à l’assassinat de Soleimani — Rouhani

Source : RT

Traduction : lecridespeuples.fr

L’expulsion de l’armée américaine d’Irak et de la région sera le but ultime de l’Iran, et constituera les représailles contre le meurtre du commandant Qassem Soleimani, a déclaré le Président iranien Hassan Rouhani.

Soleimani a mené une campagne anti-terroriste héroïque contre Daech et Al-Qaïda, a tweeté Rouhani mercredi, ajoutant que les nations européennes « seraient en grand danger maintenant » sans les efforts couronnés de succès des commandants iraniens.

« Notre réponse finale à son assassinat sera de chasser toutes les forces américaines de la région », a-t-il promis.

© hassanrouhani

Le Général Soleimani a combattu héroïquement contre Daech, Al Nusra, Al Qaeda et al. Sans sa guerre contre le terrorisme, les capitales européennes seraient aujourd’hui en grand danger. Notre réponse finale à son assassinat sera de chasser toutes les forces américaines de la région.

L’Iran a ciblé des bases américaines en Irak avec un barrage de missiles balistiques à courte portée dans les premières heures de mercredi, dont aucun n’a été intercepté par les défenses US. Le Guide Suprême, l’Ayatollah Ali Khamenei, a qualifié la frappe de missiles de simple « gifle » préliminaire pour les États-Unis, mais a déclaré que l’attaque n’était pas « suffisante » pour éliminer « la présence corruptrice de l’Amérique dans la région », annonçant d’autres actions en ce sens.

Plusieurs pays européens ont annoncé des retraits partiels de troupes d’Irak, invoquant des craintes sécuritaires. Le Parlement irakien a adopté une résolution non contraignante appelant toutes les troupes étrangères à quitter leur pays, quelques jours après qu’une frappe de drones américains a tué Soleimani à Bagdad, ainsi que le commandant adjoint des Hachd al-Cha’bi. Cette milice irakienne a constitué le fer de lance de la lutte victorieuse contre Daech, et est aujourd’hui intégrée à l’armée irakienne. Washington a menacé l’Iraq de sanctions s’il était contraint de quitter le pays contre sa volonté.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.

***

Les troupes d’occupation américaines évacuent deux bases illégales dans la province de Hasaka

Source : Agence officielle syrienne SANA

Traduction : lecridespeuples.fr

Les forces d’occupation américaines ont évacué leur base illégitime de la zone d’al-Malikiya près des frontières syro-irako-turques, au nord-est de Hasaka, après environ six mois de présence.

Des sources locales ont déclaré aux journalistes de SANA à Hasaka que les troupes d’occupation américaines positionnées dans la base de Khrab al-Jir ont commencé à évacuer complètement la base. Une quarantaine de camions transportant du matériel militaire et des véhicules blindés ont quitté la base et pris la direction du village d’al-Sweidyia, près du point de passage illégal d’al-Walid, ouvrant la voie à leur retrait vers les territoires irakiens.

Dans le même contexte, des sources locales dans la campagne sud de la ville de Hasaka ont déclaré que 50 camions transportant du matériel militaire et logistique appartenant aux troupes d’occupation américaines ont quitté leur base illégale située dans la ville d’al-Shadadi et se sont dirigés vers le nord par la route orientale qui mène dans la région d’al-Houl, dans la campagne orientale de Hasaka, ouvrant la voie à leur retrait vers les territoires irakiens par la traversée illégitime du point de passage d’al-Walid dans la campagne d’al-Yarubiya.

Les sources ont noté qu’un certain nombre de camions sortis de la ville d’al-Shadadi provenaient des positions de l’occupation américaine dans la campagne orientale de Deir Ezzor.

Voir notre dossier sur Soleimani et la promesse de Nasrallah.

Nasrallah réagit à l'assassinat de Soleimani : les soldats américains quitteront le Moyen-Orient dans des cercueils © Sayed Hasan

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.