Khamenei : le Hajj doit rappeler l’attachement des musulmans à la Palestine

Message du Guide Suprême de la Révolution Islamique, Sayed Ali Khamenei, adressé aux Pèlerins de la Mecque le 6 août 2019.

Source : https://www.leader.ir/fr/content/23338/le-Hadj,-une-occasion-pour-d%C3%A9noncer-%C2%AB-l%E2%80%99accord-du-si%C3%A8cle-%C2%BB

Révision : lecridespeuples.fr

18791

« Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Dieu, Seigneur de l’univers, et salutations de Dieu à Son Messager magnanime et digne de confiance, Muhammad, le Sceau des prophètes, et à sa Lignée pure, en particulier celui qui représente le mandataire de Dieu sur Terre (l’Imam Mahdi), ainsi qu’à ses compagnons choisis et ceux qui les suivent, jusqu’au Jour du Jugement dernier !

Chaque année, le Hajj à La Mecque est le lieu de rassemblement de la Communauté islamique pour recevoir la miséricorde promise du Seigneur. L’appel du Coran « Et fais aux gens une annonce pour le Hajj » [Coran, 22, 27], est un appel lancé à tous à travers l’Histoire, pour appeler les gens à cette distribution de miséricorde, afin que leur cœur et leur âme épris de Dieu et leurs pensées éprises de sagesse en bénéficient. Chaque année, les leçons et les enseignements du Hajj se propagent à travers le monde musulman par l’intermédiaire de ces groupes de pèlerins.

Le Hajj est un microcosme de l’ensemble des piliers fondamentaux de la société islamique. Il place l’élixir du Dhikr (rappel de Dieu) et de la servitude à Dieu, qui constituent les éléments principaux de l’éducation, du progrès et de la transcendance des individus et de la société, à côté de la congrégation et de l’unité, qui sont les symboles de la Communauté unifiée. Le mouvement autour d’un centre unique, et le parcours sur un objectif commun, constituent la clé de l’effort et de la dynamique de la Communauté, fondée sur le monothéisme ; ils reflètent l’harmonie entre les pèlerins du Hajj sans aucune distinction : ce sont là les signes de l’élimination des discriminations et de l’offre à tous des mêmes chances. Chacun des rituels du Hajj, l’Ihram (vêtement rituel composé de simples tissus blancs), les Tawaf (déambulations autour de la Ka’aba), le Sa’i (cours entre les collines de Safa et Marwa), le Wuquf (station à ‘Arafa), le Rami (lapidation des stèles représentant Satan), le mouvement et le repos, constituent un rappel symbolique d’une partie de l’image de la société idéale présentée par l’Islam.

L’échange des connaissances et des acquis entre les peuples venus de différents pays et d’endroits éloignés les uns des autres, les échanges d’expérience et la propagation de la prise de conscience, l’information mutuelle demandée aux uns sur les autres, l’élimination des barrières de l’incompréhension, le rapprochement des cœurs et le rassemblement des forces nécessaires pour faire face aux ennemis communs, sont les résultats vitaux et magnifiques du Hajj, que des centaines de rassemblements habituels et ordinaires ne pourraient pas avoir.

Le rituel de Bara’ah (dissociation), qui consiste à désavouer tous les cas de cruauté, d’injustice et d’oppression, les méfaits et la corruption de tous les tyrans de tous les temps, et à s’élever contre les menaces, l’arrogance et l’extorsion des arrogants tout au long de l’Histoire, est un des grands bienfaits du Hajj et une opportunité pour les nations musulmanes opprimées. Aujourd’hui, rejeter le front du polythéisme et de la mécréance que constituent les puissances arrogantes – avec les États-Unis à leur tête – consiste à désavouer le meurtre des opprimés et les guerres d’agression. Cela signifie condamner les foyers du terrorisme, tels que le Daech et les Blackwater américains. C’est le cri de la Communauté islamique à l’encontre des assassins d’enfants du régime sioniste, de leurs soutiens et de leurs cohortes. C’est une condamnation du bellicisme des États-Unis et de leurs alliés, notamment dans les régions sensibles d’Asie de l’Ouest (Moyen-Orient) et d’Afrique du Nord, qui ont porté à leur apogée les douleurs et les souffrances des nations, et qui leur ont infligé chaque jour, de nouvelles catastrophes. Cela signifie rejeter le racisme et les discriminations fondées sur la géographie, la race et la couleur de la peau. Cela signifie remplacer le comportement arrogant et malfaisant des puissances agressives et séditieuses par un comportement digne, noble et juste, recommandé à tous par l’Islam.

Ce sont là quelques-uns des bienfaits du Hajj abrahamique auquel l’Islam pur nous appelle, et la réalisation d’une partie importante des idéaux de la société islamique qui chaque année, grâce à la participation des musulmans et l’organisation du Hajj, offre un spectacle grandiose et significatif, et invite chacun, dans un langage clair, à essayer de créer une telle société.

Les membres de l’élite du monde musulman, dont certains sont maintenant présents au pèlerinage en provenance de différents pays, ont un devoir crucial et important. Ces leçons doivent être transmises à toutes les nations et à l’opinion publique grâce à leurs efforts, à leur ingéniosité et aux échanges d’idées, de motivations, d’expériences et de connaissances.

Aujourd’hui, l’une des questions les plus importantes du monde de l’Islam est celle de la Palestine, qui se situe au sommet des questions politiques des musulmans, indépendamment de leur école de pensée, de leur race et de leur langue. La plus grande injustice de l’Histoire contemporaine s’est produite en Palestine. Dans cette affaire douloureuse, tout ce qu’une nation possédait – ses terres, ses maisons, ses fermes, ses biens, son statut et son identité – a été confisqué. Grâce à Dieu, cette nation n’a pas accepté la défaite et n’a pas baissé les bras, et aujourd’hui encore, elle combat dans l’arène avec plus d’enthousiasme et de courage qu’hier. Mais la victoire finale nécessite la contribution de tous les musulmans. Le stratagème de « l’Accord du siècle » préparé par l’oppresseur américain et ses cohortes de traîtres, n’est pas seulement un crime contre la nation palestinienne, mais aussi un crime contre la société humaine. Nous invitons tout le monde à participer activement à l’anéantissement de cette supercherie et de ce stratagème des ennemis. Avec le pouvoir et l’aide de Dieu, ce complot ainsi que tous les autres complots du front des arrogants, seront voués à l’échec grâce à la détermination et à la foi du front de la Résistance.

Dieu, le Tout-Puissant, a dit : « Ou cherchent-ils un stratagème ? Mais ce sont ceux qui ont mécru qui sont victimes de leur propre stratagème » [Coran, 52, 42]. Ce que Dieu le Tout-Puissant dit est vrai. Je supplie Dieu de bénir et de soutenir tous ces respectables pèlerins, et d’accepter leur Hajj et leurs prières.

Sayed Ali Khamenei

5 août 2019 / 3 Dhul-Hadjah 2019 »

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.