Révélations de Qassem Soleimani sur la guerre de 2006...

... et sa présence aux côtés de Nasrallah

Révélations inédites sur la guerre entre Israël et le Hezbollah et le nettoyage ethnique du sud-Liban planifié par Tel-Aviv. Il s’agit de la seule interview jamais accordée par le Général Qassem Soleimani, 3 mois avant son assassinat. Première partie (VOSTFR).

Source : khamenei.ir, 1er octobre 2019

Traduction : lecridespeuples.fr

 

Révélations de Qassem Soleimani sur la guerre de 2006 et le rôle qu'il y a joué (VOSTFR) © Sayed Hasan

Transcription :

Journaliste : Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Puisse-t-Il nous accorder Son aide dans l’effort que nous entreprenons.

Nous vous adressons nos salutations et nos condoléances en ces jours de Muharram (commémorant le martyre de l’Imam Hussein), et demandons à Dieu d’accepter nos actes de dévotion et les vôtres. Nous vous sommes reconnaissants du temps que vous nous accordez. Nous avons longuement parlé de la guerre de 2006 avec le Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, qui a bouleversé l’Axe de la Résistance et toute la région. Nous sommes honorés de vous accueillir, et nous aimerions parler de cette guerre avec vous, en tant que Commandant de la force Quds des Gardiens de la Révolution, et en tant que personne qui était personnellement présent sur le champ de bataille au Liban durant cette guerre, afin de connaître votre analyse sur cet événement grandiose. Vous n’avez jamais accordé d’interview à ce sujet. Et cet échange sera même votre première interview à la presse depuis 20 ans que vous occupez votre poste.

Nous souhaiterions commencer la discussion en vous interrogeant au sujet des véritables raisons de la guerre de 33 jours, en vous demandant de nous parler de la situation dans la région avant la guerre (de 2006). Les États-Unis sont entrés dans la région cinq ans avant cette guerre, en 2001, après l’événement du 11 septembre, et ont déclenché deux guerres en Afghanistan et en Irak. Notre première question pour vous est celle-ci : quels étaient les facteurs qui ont conduit à la guerre de 33 jours [entre Israël et le Hezbollah] ?

Général Qassem Soleimani : Au nom Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Toutes les louanges sont dues à Dieu, le Seigneur des mondes ; et que la paix et les salutations soient sur le Messager de Dieu et sur sa famille immaculée. Toutes les louanges sont dues à Dieu qui nous a guidés, car sans Lui, nous ne serions pas dans le droit chemin.

Que la paix soit sur toi, O Aba Abdullah (Imam Hussein), et sur les âmes qui se sont rassemblées sur ton parvis. Que mes salutations et la paix de Dieu soient sur vous pour toujours, tant que j’existe et tant qu’il y aura des jours et des nuits.

Je vous adresse également mes condoléances en ces jours de deuil pour le martyre du maître de tous les martyrs, l’Imam Hussein fils de Ali (a.s.).

Pour répondre à votre question, je dois dire que les principaux facteurs ayant conduit à la guerre de 33 jours avaient des causes cachées, qui étaient les véritables raisons de la guerre. Elle avait des causes apparentes et claires, qui n’étaient que des prétextes pour réaliser les objectifs secrets que l’entité [sioniste] cherchait à réaliser depuis un certain temps. Quand je dis qu’il y avait des causes cachées, c’est parce que nous avions quelques informations sur les préparatifs de l’entité sioniste, mais nous n’avions aucune information sur le fait que l’ennemi s’apprêtait à lancer une attaque surprise. Plus tard, sur la base de deux déclarations ou de deux circonstances, nous avons conclu qu’avant cette guerre, la décision avait été prise (par Israël) de déclencher une attaque surprise rapide devait être menée pour liquider le Hezbollah. Cette guerre s’est produite dans des circonstances où deux événements importants ont eu lieu, l’un concernant toute la région et l’autre concernant exclusivement l’entité sioniste.

En ce qui concerne notre région, à la suite des incidents du 11 septembre, les États-Unis avaient massivement augmenté la présence de leurs forces armées dans notre région. Une telle concentration d’effectifs et d’équipements ne se retrouve que pendant la Seconde Guerre mondiale, quoique uniquement en termes de quantité ; car en termes de qualité, leur force était supérieure à tout ce qui avait précédé, y compris à celle de la Seconde Guerre mondiale. En 1991, suite de l’action militaire de Saddam (Hussein) contre le Koweït, la première attaque américaine a eu lieu, et cette invasion américaine et la défaite de Saddam ont laissé des forces militaires dans notre région, conduisant à l’installation de bases militaires américaines permanentes.

Lire la suite sur https://lecridespeuples.fr/2020/02/12/revelations-de-qassem-soleimani-sur-la-guerre-de-2006-et-le-role-quil-y-a-joue/

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.