Jaffa : des fosses communes contenant des centaines de Palestiniens massacrés en 1948

 

2-jaffa

Source : https://www.dailymail.co.uk/news/article-2334205/Mass-grave-uncovered-containing-dozens-Palestinians-killed-1948-war-founded-Israel.html

Traduction : lecridespeuples.fr

Paru le 31 mai 2013, publié le 16 juillet 2019.

[De manière remarquable, cet article du Daily Mail, tabloïd anglais mainstream, laisse entendre que les victimes palestiniennes sont des combattants ou des dommages collatéraux, et en aucun cas les victimes d’un véritable nettoyage ethnique. Le titre original de l’article parle de dizaines de morts, alors que l’article lui-même parle de plusieurs centaines. La presse dominante collabore ouvertement avec le révisionnisme israélien. Voir à ce sujet :

Massacres, viols, pillages et destruction de villages entiers : comment Israël dissimule les preuves du nettoyage ethnique des Palestiniens en 1948]

Dans le district de Jaffa, à Tel-Aviv, six fosses communes ont été découvertes. Elles recèlent les ossements de dizaines de Palestiniens tués lors de la guerre israélo-arabe de 1948, lors de la fondation de l’État juif.

Un responsable du cimetière musulman a déclaré à l’AFP que la trouvaille macabre avait eu lieu mercredi, du fait d’un affaissement de terrain causé par des travaux de rénovation.

En 1948, Jaffa était une ville palestinienne, mais la plus grande partie de la population arabe prit la fuite lorsqu’elle fut menacée par l’armée israélienne naissante et les milices juives d’extrême droite.

1 jaffa

Des squelettes humains sont clairement visibles dans la fosse commune d’un cimetière du district de Jaffa à Tel Aviv, en Israël

Le chercheur et historien Mahmoud Obeïd, résident de Jaffa, a déclaré au journal As-Safir : « Nous avons découvert six fosses communes, et nous en avons ouvertes deux. Nous estimons qu’elles contiennent environ 200 corps, plus un nombre inconnu de corps dans les quatre autres tombes.

Les ossements appartiennent à des personnes d’âges différents, notamment des femmes, des enfants et des personnes âgées, dont certains portent des signes de violence. »

Atar Zeinab, un pêcheur de 80 ans résidant dans la localité, a déclaré avoir participé à la collecte des morts arabes dans la région située au sud de Jaffa au cours des derniers mois des combats, en 1948.

Ils ont ensuite été amenés pour une inhumation rapide dans le cimetière, qui est le principal de la région.

3 jaffa

Le chef du mouvement islamique à Jaffa, le cheikh Mohammed Najem (à droite), regardant le trou fait au-dessus de la fosse commune.

4 jaffa

On estime que les six fosses communes pourraient contenir les corps d’environ 600 personnes.

« J’ai porté au cimetière une soixantaine de cadavres pendant une période de trois ou quatre mois », a-t-il déclaré à l’AFP. « Nous avions l’habitude de trouver des gens dans la rue, et la plupart du temps, nous ne savions pas qui ils étaient. »

Il a ajouté que le danger d’être touché par des balles perdues ou des fragments de grenade était tel que les corps étaient jetés les uns sur les autres dans les cryptes familiales existantes au cimetière, contrairement à la coutume musulmane.

«Nous les transportions tôt le matin ou dans la nuit. Nous mettions les femmes, les enfants et les hommes au même endroit… personne n’a prié pour ces gens. »

En 1950, Jaffa a été incorporée à Tel Aviv et rebaptisée Tel Aviv-Jaffa. Elle a maintenant une population mixte arabe et juive.

Environ 760 000 Palestiniens ont fui ou ont été forcées de quitter leurs maisons au cours de la guerre israélo-arabe de 1948.

5 jaffa

Les restes appartiennent vraisemblablement à des Palestiniens tués lors de la guerre israélo-arabe de 1948.

6 jaffa

Le cimetière situé dans le district de Jaffa à Tel Aviv contient six fosses communes.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, abonnez-vous à la Newsletter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.