Khamenei : la pandémie de covid-19 a démontré la faillite morale de l’Occident

Discours télévisé prononcé le 9 avril 2020 par l’Ayatollah Khamenei, Guide Suprême de la Révolution Islamique, à l’occasion du 15e jour du mois de Cha’ban, commémorant la naissance de l’Imam al-Mahdi.

Source : http://english.khamenei.ir/news/7473/The-need-for-a-savior-is-felt-very-strongly-around-the-world

Traduction : lecridespeuples.fr

L'imam Ali Khamenei : L'épidémie de coronavirus est une épreuve pour le monde entier ... © Islam Véridique

Transcription :

[…] Quant à la question qui accapare le pays aujourd’hui, à savoir l’épidémie de coronavirus, eh bien, il s’agit d’une épidémie et d’un test. C’est un test pour le monde entier : tant pour les gouvernements que pour les nations. Les gouvernements sont mis à l’épreuve dans cet incident, tout comme les nations et les peuples. C’est en vérité un test très étrange. Bien sûr, on en a assez dit sur les statistiques, les très bonnes mesures qui ont été adoptées et les recommandations (sanitaires) des responsables. Pour être honnête, l’IRIB (chaîne de médias nationaux iraniens) a également fait une bonne performance à cet égard. Je ne veux pas parler (à nouveau) de ces questions, mais je veux soulever certains autres points.

Un premier point est que la nation iranienne a fait une brillante performance dans ce test. Pendant le test du coronavirus et pendant cette pandémie, la nation iranienne a brillé de mille feux. Tout d’abord, l’apogée de cette gloire nationale appartient au personnel médical du pays. J’en ai parlé plusieurs fois, et je voudrais réitérer l’importance de leur travail et la valeur de leur dévouement, y compris celui des médecins, des infirmières, des experts de laboratoire, des radiologues, des assistants médicaux dans les centres de santé, les divisions des services publics, les sections en charge de la recherche et de la gestion au sein du ministère de la santé et à l’extérieur, tous les gestionnaires actifs dans ce domaine. Le sommet de cette gloire leur appartient. Ils ont mis leur vie et leur santé au service du peuple. C’est très significatif et magnifique.

Ils ont enduré la douleur d’être éloignés de leur famille. Beaucoup d’entre eux n’ont pas vu leur famille, même pendant les vacances de Nowruz (nouvel an perse), et ils ont souffert d’insomnie et de pressions psychologiques résultant du traitement des patients dans un état critique. Ils ont accueilli toutes ces choses (avec bravoure et compétence), de sorte qu’un excellent souvenir du personnel médical et du système du pays sera gravé dans l’esprit de la nation iranienne. C’est un bon et heureux souvenir laissé à ce moment par la société médicale, infirmière et thérapeutique du pays.

En plus d’eux, il faut mentionner les volontaires : ceux qui ne faisaient pas partie du personnel médical, mais qui sont entrés volontairement dans l’arène. Le clergé et les étudiants animés de l’esprit de djihad (effort dans la voie de Dieu), des milliers de Basijis assidus à travers le pays et les masses populaires qui ont rendu des services si précieux, au-delà de toute description. D’une part, de tels services nous rendent vraiment heureux, et d’autre part, ils nous rendent reconnaissants.

Nous devons également mentionner les forces armées. Les forces armées ont vraiment utilisé tout leur pouvoir de construction et de créativité. Elles ont mis toutes leurs ressources au service de la tâche, y compris des ressources scientifiques, des découvertes scientifiques et la fabrication d’instruments médicaux et d’équipements médicaux pour les hôpitaux et les cliniques ainsi que d’autres biens et instruments qui étaient à la disposition des forces armées. Ils ont fait de leur mieux pour utiliser leur pouvoir de construction et de créativité dans le domaine de la science et du pragmatisme.

Coronavirus : l'armée iranienne monte un hôpital de 2000 lits en 48 heures © Le Cri des Peuples

Plus tard, de nouvelles capacités ont été découvertes, et il est devenu clair qu’il existe de nombreuses capacités à l’intérieur et à l’extérieur des Forces armées alors que nous n’en avions pas connaissance auparavant. Les jeunes apparaissent à la télévision et expliquent les choses qu’ils ont construites, mais nous ne les connaissions pas auparavant. Ce sont les nouvelles capacités que nous avons découvertes.

La coopération des gens a également créé de belles scènes fascinantes et étonnantes, et on peut les voir partout. Je voudrais citer des exemples de cette coopération populaire. Bien sûr, ce ne sont pas tous les cas, ce sont plutôt ceux qui m’ont été rapportés. A Sabzevar, par exemple, ils ont lancé le plan « Un sacrifice pour chaque quartier » : les gens du quartier se cotisent, sacrifient un animal et en distribuent la viande aux nécessiteux du quartier. Il s’agit d’un plan très important et d’une très bonne initiative pour nourrir les nécessiteux. A Yazd, la mère d’un martyr a sollicité l’aide de plusieurs femmes pour transformer leurs maisons en ateliers de couture dans le but de fabriquer des masques et de les donner gratuitement au peuple. À Nahavand, un groupe de femmes qui faisaient du pain et l’envoyaient sur la ligne de front pendant l’ère de la Défense Sacrée (guerre Iran-Irak) sont redevenues actives afin d’aider à combattre la maladie. Au Khuzestan, le clergé a créé des groupes pour désinfecter les maisons des gens. À Shiraz, des personnalités locales bien établies parlent aux propriétaires de différents biens immobiliers, tels que les propriétaires de maisons et de magasins, afin qu’ils renoncent à percevoir leur loyer ou accordent une remise ou un délai supplémentaire pour les paiements pendant l’épidémie, aidant ainsi les commerçants locaux. A Tabriz, le directeur du séminaire d’enseignement islamique est entré sur le terrain pour offrir son aide. Dans une autre ville, un candidat hezbollahi aux élections législatives, qui n’a pas été élu, a décidé de maintenir son comité en place afin de mettre les militants au service d’un mouvement djihadiste de lutte contre le coronavirus.

Nasrallah : Comme en Iran, nos orphelins du coronavirus doivent devenir pupilles de la Nation © Le Cri des Peuples

Bien sûr, ces exemples sont basés sur quelques rapports qui m’ont été faits, mais il y a des centaines ou plutôt des milliers d’exemples comme celui-ci sous différentes formes à travers le pays, dont certains que j’ai déjà cités dans mes discours précédents. Il est important de faire attention au fait que ce sont des signes de la profondeur et de l’influence de la culture islamique dans le cœur de notre peuple. Cela est contraire à la prétention de ceux qui ont malheureusement tenté d’humilier la culture iranienne, la culture islamo-iranienne au cours des deux dernières décennies afin de détourner l’attention du peuple vers le mode de vie occidental. Cependant, malgré leurs souhaits, cela ne s’est pas produit. Heureusement, ce sentiment de pensée islamique et de culture islamique est un sentiment très fort et ferme chez notre peuple.

La culture et la civilisation occidentales ont également montré ce qu’elles valaient ! Eh bien, notre télévision nationale a retransmis certaines des choses qui se sont produites dans les pays occidentaux, en Europe et aux États-Unis, mais certaines n’ont pas été diffusées parce que ce sont les informations que nous recevons par d’autres canaux, et dont nous sommes conscients. L’Occident a également démontré la beauté de sa culture. Dans certains pays occidentaux, en Europe et aux États-Unis, il se trouve que les gouvernements ont confisqué des masques et des gants appartenant à d’autres gouvernements pendant leur transfert afin de les utiliser pour eux-mêmes. Cela s’est produit pour les gouvernements européens et américains. Et les habitants de ces pays ont vidé les magasins en peu de temps, en l’espace d’une heure, car ils étaient impatients de remplir leurs réfrigérateurs et ils ont vidé les magasins. Ils ont montré au monde entier à la télévision les étagères vides des magasins. Notre télévision l’a également montré. Et il y avait des gens qui se battaient pour du papier toilette.

Il y avait également de longues rangées de personnes essayant d’acheter des armes à feu (aux Etats-Unis). On a pu voir à la télévision que les gens faisaient la queue pour acheter des armes parce qu’ils se sentaient en insécurité et ressentaient le besoin d’acheter des armes à feu en cette période sensible. On peut également se référer à leur priorisation des patients : leur préférence de ne pas traiter les personnes âgées. Ils ont décrété qu’ « Il n’est pas nécessaire que nous nous souciions du traitement des personnes âgées, des handicapés et des autres personnes qui souffrent de diverses conditions et comorbidités compte tenu des restrictions que nous avons. » Ce sont les choses qui se sont passées là-bas.

faillite-morale

Certaines personnes dans ces pays se sont suicidées par crainte du coronavirus et d’une mort (atroce). C’est la conduite que certains pays occidentaux ont montrée. Bien sûr, c’est une conséquence logique et naturelle de la philosophie qui régit la civilisation occidentale, qui est une philosophie individualiste, matérialiste et laïque. Même s’il y a de la place pour une croyance en Dieu dans cette philosophie, elle n’est pas basée sur les principes authentiques et profonds de l’Unicité. C’est un autre problème.

Je voudrais ajouter qu’un responsable occidental a déclaré il y a quelques jours que le « Far West » (l’ouest sauvage) avait été relancé. Voilà ce qu’ils disent. Quand j’avais déclaré qu’il y avait un esprit bestial et barbare en Occident, qui n’est pas incompatible avec leurs apparences parfumées et soignées, certaines personnes ont exprimé leur surprise et nié cette réalité. Maintenant, ils le disent eux-mêmes ! Ils disent qu’un tel comportement est un symbole de la renaissance du Far West.

Hassan Nasrallah : la pandémie covid-19 bouleversera l'ordre mondial © Le Cri des Peuples

Une autre dimension de cette question est le comportement du peuple de notre chère nation dans l’application des recommandations. On peut voir que les gens appliquent vraiment ce que le Siège National de la Lutte contre le Coronavirus annonce de manière certaine et définitive. Bien sûr, ils peuvent annoncer quelque chose alors qu’ils ont des doutes, et les gens peuvent conclure qu’il n’est pas nécessaire de le faire, mais quand quelque chose est annoncé de manière claire et définitive, le peuple coopère avec les responsables et les autorités et applique les recommandations qu’ils émettent.

Nasrallah sur le Coronavirus : respecter toutes les consignes de sécurité est une obligation religieuse impérieuse © Le Cri des Peuples

Un exemple est la cérémonie du « sizde-bedar » (fête du printemps et de la nature, commémorée par des pique-nique en famille) de cette année. Personne n’aurait cru que les gens l’annuleraient, mais ils l’ont fait. Le peuple n’a pas célébré sizde-bedar. Cela montre que les gens ont accepté la discipline publique pour affronter cette maladie dans le vrai sens du terme. Bien sûr, cela devrait continuer. Cette discipline publique doit continuer d’exister et les décisions annoncées par le Siège National de la Lutte contre le Coronavirus, qui est l’organisation de premier niveau chargée de cette tâche, doivent être prises au sérieux et mises à exécution.

سیزده بدر روز آشتی با طبیعت/ وداع با تعطیلات نوروزی - خبرگزاری مهر ...

Célébration traditionnelle du sizde-bedar

Une autre dimension du problème est que le coronavirus est clairement un grave problème pour l’humanité aujourd’hui. C’est une épidémie importante et dangereuse qui a touché l’humanité, mais par rapport à d’autres problèmes, c’est une question relativement marginale. Nous avons été témoins de nombreux problèmes dans le monde et dans notre propre pays, qui n’étaient pas moins importants, et plutôt plus importants que cette maladie récente, y compris le fait que les avions de Saddam ont déversé des produits chimiques sur notre pays il y a 32 ans, exactement les mêmes jours durant lesquels ce coronavirus est entré dans notre pays. Ils ont tué des milliers de personnes dans nos villes et dans leurs propres villes et ils l’ont fait avec du gaz moutarde et autres. Cela s’est produit et, bien sûr, toutes les grandes puissances du monde ont soutenu et aidé Saddam ce jour-là. Certains de ces pays soi-disant civilisés et avancés lui ont donné des substances et des armes chimiques, et jusqu’à aujourd’hui, aucun d’eux n’a répondu des crimes qu’ils ont commis à l’époque.

Et ce criminel Saddam, s’est comporté envers notre peuple et son propre peuple à Halabja de la même manière, parce qu’il pensait que le peuple de Halabja pourrait coopérer avec les soldats de la République Islamique, il les a tués dans les rues d’une manière barbare. Eh bien, ces choses se sont produites. Pendant les deux guerres mondiales, des millions de personnes ont également été tuées. Dans le cas du coronavirus, il est dit qu’un million de personnes ou plus ont été infectées et certaines ont perdu la vie. Cependant, dans les première et deuxième guerres mondiales qui ont eu lieu en Europe avec un intervalle d’environ 20 ans, plusieurs millions de personnes ont été tuées. Je ne me souviens pas exactement combien, mais je sais que des dizaines de millions de personnes ont été tuées pendant ces guerres.

Massacre de Halabja : qui a fourni des armes chimiques à Saddam Hussein ? © Le Cri des Peuples

Au cours de la guerre du Vietnam également, menée par les États-Unis, de nombreuses personnes ont été tuées, et il en va de même pour les autres guerres. Tout récemment, de nombreuses personnes ont été tuées et martyrisées lors de l’attaque lancée par les États-Unis et d’autres en Irak. Ces cas ont été fréquents. Par conséquent, lorsque nous pensons à l’actualité, nous ne devons pas ignorer les autres incidents importants qui se sont de tout temps produits dans le monde, et nous devons savoir qu’en ce moment même, des millions de personnes sont sous la pression de l’oppression infligée par les grandes puissances et les ennemis dans le monde, et ils souffrent profondément. Les habitants du Yémen, de la Palestine et de nombreuses autres parties du monde sont sous pression. Par conséquent, la question du coronavirus ne doit pas nous faire oublier les complots des ennemis et de l’Arrogance (impérialisme), et nous devons savoir que l’hostilité de l’Arrogance est basée sur l’essence même de la République Islamique.

Nasrallah : Gaza, le Yémen et l'Iran sont impitoyablement livrés au coronavirus © Le Cri des Peuples

Si quelqu’un pense que nous ne devons pas faire preuve d’inimitié à leur encontre afin qu’ils ne nous soient pas hostiles, ce n’est pas vrai. L’essence de la République Islamique est le principe de la démocratie islamique, et ce n’est pas acceptable, compréhensible et tolérable pour eux ! Ceci est un autre point.

Je veux vous dire que les responsables du Siège National de la Lutte contre le Coronavirus travaillent sérieusement. Nous recevons des rapports à cet égard et nous connaissons leurs activités. Ils ont également élaboré certains plans pour les classes défavorisées, mais je tiens à souligner et à recommander que les responsables exécutifs mettent en œuvre les plans pour aider ces classes le plus tôt possible et de la meilleure manière possible, avec la grâce de Dieu.

Cependant, le peuple est également responsable. Il y a des gens qui ont vraiment du mal à joindre les deux bouts et qui ne peuvent pas gérer leurs affaires quotidiennes. Les personnes dont les mains sont ouvertes et qui sont financièrement aisées devraient commencer de vastes activités à cet égard.

Nous lisons dans la sainte invocation « Shajarat-un Nubuwwa » (L’Arbre de la Prophétie) : « Nourris-moi pour que je puisse généreusement aider, avec ce que tu m’as accordé par Ta Grâce, ceux qui sont largement privés de Tes bienfaits et bénédictions (dont je suis pourvu), comme Tu m’a fourni ton abri. » C’est l’une des tâches nécessaires à accomplir, notamment parce que le mois de Ramadan est imminent. Le mois de Ramadan est le mois de l’aumône, du sacrifice et de l’aide aux nécessiteux. Ce sera une excellente décision de lancer un grand mouvement dans le pays à des fins caritatives et d’offrir une aide pieuse aux nécessiteux et aux pauvres. Si cela se produit, il y aura un bon souvenir de cette année dans l’esprit des gens.

Afin de prouver notre amour pour l’Imam du Temps (l’Imam al-Mahdi, qui apparaîtra avec le Christ à la fin des Temps pour faire régner la justice sur la Terre), nous devons créer des scènes et des reflets de la société Mahdawie. Comme je l’ai déjà mentionné, la société Mahdawie est une société de justice, de dignité, de connaissance et d’assistance. Nous devons réaliser ces choses dans notre vie, dans la mesure de nos capacités. Cela nous aidera à nous rapprocher de cette société idéale.

Le dernier point que je voudrais soulever est qu’en l’absence de rassemblements publics pendant le mois de Ramadan —car cette année, nous serons privés de ces réunions publiques très précieuses qui sont des occasions de faire des invocations, de se parler et de prier Dieu—, nous ne devons pas oublier les actes d’adoration, de prière et d’humilité envers Dieu. Nous pouvons faire les mêmes choses et faire preuve de la même humilité dans nos propres maisons, lorsque nous sommes seuls ou lorsque nous sommes parmi les membres de notre famille et nos enfants. Bien sûr, il y aura également quelques programmes de télévision dont il sera possible de bénéficier. Et nous sommes obligés de le faire.

J’ai également un conseil à donner aux responsables et aux jeunes militants dans le domaine de la science et de la technologie. Il ne faut pas oublier deux choses : la première est la question de la « flambée de la production » qui est vitale pour le pays. Nous devons poursuivre la question de la production dans le pays à tout prix et nous devons aider la production à assister à une poussée dans le vrai sens du terme. Et une autre est la question de la fabrication des nombreuses choses dont nous avons besoin et du travail de laboratoire. Par la faveur de Dieu, les jeunes des sections de laboratoire poursuivront cette tâche.

Je demande à Dieu l’Exalté d’accorder le salut à la nation iranienne. Que Dieu réjouisse l’âme immaculée de notre magnanime Imam, qu’il associe les âmes pures de nos chers martyrs au Saint Prophète, qu’il réalise les grands rêves de la nation iranienne et qu’il accélère la réapparition de l’Imam du Temps, que nos âmes soient sacrifiées pour lui, par la Grâce de Dieu.

Que la paix soit sur vous, ainsi que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions.

Voir notre dossier sur le coronavirus.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.