Après Youtube & Facebook, Vimeo bannit les vidéos de Nasrallah et Le Cri des Peuples

La chaîne 'Sayed Hasan' censurée une énième fois.

Le seul moyen sûr de suivre mon travail reste de s'inscrire à la Newsletter. Facebook 2 et Twitter me sont encore accessibles mais sont à haut risque de suppression. Merci d'écrire à Vimeo (legal@vimeo.com) pour protester contre cette décision, si possible en me mettant en copie cachée (contact@lecridespeuples.fr).

vimeo-2

Le 28 février 2020, Vimeo a arbitrairement supprimé ma chaîne 'Sayed Hasan' qui, depuis la suppression de ma chaîne Youtube en décembre 2017 (suivie de mes pages Facebook en mai 2019), relayait mes vidéos sous-titrées —extraits de discours de Hassan Nasrallah, Ali Khamenei, Vladimir Poutine, Bachar al-Assad, documentaires anti-impérialistes alternatifs, bulletins d'information d'Al-Mayadeen ou de la télévision russe, etc. Ainsi, deux ans et deux mois de travail, 400 vidéos postées et 600 000 vues, ce qui n'est pas négligeable au regard du caractère marginal de Vimeo face aux géants Youtube ou Facebook et à leur quasi-monopole, sont partis en fumée.

Ce n'est pas le premier acte de censure de Vimeo. En juin 2019, le compte Project Veritas avait été  banni suite à la publication de son enquête exclusive sur la censure idéologique mise en œuvre par Google, dont j'ai sous-titré la première partie.

https://www.dailymotion.com/video/x7eegy3

Et tout récemment, en avril 2020, au cœur de la pandémie de coronavirus, Vimeo a censuré un documentaire dénonçant l'influence des lobbys sur l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La plate-forme Vimeo, payante (j'ai dû m'acquitter d'une cotisation annuelle de 72 euros pour y poster mes vidéos), ne s'est donc pas révélée plus sûre que les GAFA, au contraire : alors que Youtube a un système de trois avertissements, largement biaisé du reste, Vimeo a tout supprimé sans crier gare, m'en informant simplement en ces termes :

Mail 1

Cher Sayed Hasan,

Votre compte a été supprimé par le personnel de Vimeo pour violation de notre Règlement.

Motif : Mise en ligne de vidéos provenant de la télévision, de films ou de quelque chose que vous avez piqué sur le Web.

Pour plus d'informations sur notre contenu et les politiques de la communauté, veuillez visiter : https://vimeo.com/guidelines.

Si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur, veuillez répondre à ce message dès que possible pour l'expliquer. (Veuillez noter que les modérateurs de Vimeo agissent lorsque des violations sont portées à notre attention. « Je vois d'autres personnes le faire » n'est pas une explication valable.)

Sinon, nous espérons que vous trouverez une plateforme vidéo mieux adaptée à vos besoins.

Cordialement,
Vimeo Staff

Le motif invoqué était grotesque, aucun passage du Règlement de Vimeo ne faisant mention d'une telle interdiction dans l'absolu. Les seules règles s'appliquant en la matière étaient celles —classiques et légitimes— du Copyright et de l'utilisation équitable, et j'ai donc protesté auprès de Vimeo le 9 mars en le soulignant :

Mail 2

Vimeo, Inc.

Services clients

Madame, Monsieur,

Je m'oppose à la décision de Vimeo du 28-2-2020 de mettre fin à ma chaîne "Sayed Hasan".

Mon compte est conforme à votre règlement relatif aux vidéos.

Tous les extraits vidéo que j'ai téléchargés vers votre serveur respectent les directives de Vimeo quant à l'utilisation équitable et au Copyright. J'ai au moins une autorisation implicite et des encouragements, de la part des titulaires des droits d'auteur des vidéos que j'ai mises en ligne, d'utiliser lesdits extraits vidéo pour mes traductions originales de leur contenu oral en français.

Je ne « pique » pas (c'est le terme que vous employez) du contenu sur le Web : je suis un créateur, dans le fait que je sélectionne et traduis en français de petits extraits vidéo de différentes langues (anglais, arabe, russe…), les mettant à la disposition d'un public francopohone international. Je considère que ce travail est d'une importance capitale dans la mesure où il permet au public francophone d'avoir accès à des traductions de qualité et à des informations politiques autrement indisponibles, souvent directement exprimées dans la langue d'origine par des chefs de partis et de mouvements.

Je fais ce travail avec compétence professionnelle et objectivement, bénévolement et sans aucun profit, depuis de nombreuses années. Votre résiliation soudaine de mon compte détruit non seulement le travail de création et de gestion de ma chaîne, porte atteinte à mon droit fondamental d'expression et de participation politique, mais nie également le droit du public d'accéder à ces informations.

Pour être clair, mon contenu original (traductions fournies sous forme de sous-titres sur des extraits de vidéos originales) n'est pas du matériel obscène, ni criminel en aucune façon. Ce sont les paroles des dirigeants politiques prononcées publiquement devant leur audience. Toute personne intéressée par les événements mondiaux a le droit de connaître ces informations.

Il est difficile de considérer votre décision comme dûment prudente et raisonnable, car ma chaîne a diffusé le même type de contenu depuis maintenant deux ans de manière constante avant votre décision soudaine et drastique.

Je suis actuellement en communication avec une association de défense des libertés civiles et j'examine mes options.

Je vous demande de reconsidérer votre décision et de rétablir ma chaîne. Quelles autres informations puis-je fournir pour vous aider à cet égard ?

Veuillez répondre d'ici le 30 mars 2020.

Cordialement,

Sayed Hasan

Paris, France

La réponse de Vimeo m'est parvenue le jour même :

Mail 3

Bonjour ***,

Merci de nous avoir contactés à ce sujet et désolé pour la confusion !

Votre compte a été fermé pour violation des Conditions d'utilisation de Vimeo.

Vimeo ne vous permet pas de mettre en ligne des vidéos extraites de la télévision, de films ou ailleurs. La règle d'or de Vimeo est que vous n'êtes autorisé qu'à télécharger des vidéos que vous avez créées.

Le simple fait d'avoir l'autorisation de télécharger (utilisation équitable, domaine public) ne signifie pas que vous avez créé ces vidéos vous-même.

Nous ne pouvons pas restaurer votre compte, mais nous vous souhaitons bonne chance dans la recherche d'une plateforme d'hébergement mieux adaptée à vos besoins.

Cordialement,
Jordan T.

L'absurdité et la contradiction étaient manifestes : d'une part, ce n'est plus le Règlement de Vimeo qui était invoqué, mais les Conditions d'utilisation (notez bien les excuses hypocrites de Vimeo quant à cette « confusion »), qui ne font pas la moindre mention de contenu issu de la télévision ou d'internet. D'autre part, le prétexte initial du vol ou du plagiat y est complètement déconnecté des seules questions pertinentes à cet égard, à savoir le respect des droits d'auteur et l'utilisation équitable, auxquelles de longues sections du Règlement de Vimeo sont consacrées. Mais Vimeo parvient à affirmer que même en respectant ces exigences, mon contenu ne saurait être publié parce qu'il ne serait pas une création 100% originale, ce qui est absurde, discriminatoire et viderait les sections consacrées à l'utilisation équitable de tout intérêt. J'ai réagi en ces termes le 23 mars :

Mail 4

Bonjour,

Pourquoi vous excuser pour la confusion ? Il est très difficile de justifier une décision arbitraire de censure en citant soit votre Règlement soit vos Conditions d'utilisation ! En fait, vos règles stipulent clairement que tant que je respecte les questions d'utilisation équitable et de droit d'auteur, je suis autorisé à publier tout contenu « piqué ».

Tout d'abord, vos Conditions d'utilisation ne mentionnent pas du tout cette question (si vous maintenez que c'est le cas, veuillez m'indiquer la section).

Quant au Règlement, il place explicitement cette règle dans le cadre du Copyright et de l'utilisation équitable :

règles

La réalité est que vous fabriquez de toutes pièces l’idée qu’il me serait interdit de bénéficier de ce cadre juridique, piétinant ainsi la possibilité même de créativité et de critique. Vos directives ne disent-elles pas que « La société profite lorsque les créateurs ont la liberté de critiquer et de commenter les œuvres de leurs pairs, ou de remixer et réutiliser du matériel artistique de manière nouvelle et inventive » ? En quoi cela est-il conforme à votre décision ? À quoi serviraient les énormes sections consacrées à votre conception de l'usage équitable et du droit d'auteur si cela ne s'applique aucunement à Vimeo ? Qu'en est-il des milliers de vidéos qui mettent en ligne du contenu « piqué » sur votre propre plateforme ? Cette décision est clairement discriminatoire et politiquement orientée.

Cette incohérence est encore plus flagrante car de nombreux autres « créateurs » de Vimeo publient simplement du contenu entièrement non édité et complet comme des films populaires en entier (Hollywood, Hindi…), des clips musicaux, des émissions de télévision grand public, des dessins animés, des mangas, des documentaires télévisés, etc. Certains des nombreux « extraits de film, de musique, de programme de télévision ou de tout autre contenu protégé par des droits d'auteur de tiers » sur Vimeo ont plus de 1 million de vues. Et il va sans dire qu'ils violent clairement le droit d'auteur. Mais vous ne vous en souciez pas, car ils ne sont pas politiquement incorrects. Bien sûr, je m'abstiendrai de donner tout exemple de tels autres comptes et vidéos Vimeo, car cela signifierait que je signalerais du contenu [afin de demander sa suppression]. Mais n'importe qui peut facilement rechercher cela.

Quant à moi, qui sélectionne, édite et traduis moi-même de très courts extraits pour lesquels je respecte les règles du droit d'auteur et de l'utilisation équitable, les rendant accessibles à un tout nouveau public (une traduction est clairement une création, ayant droit à son propre Copyright comme vous le savez peut-être), vous détruisez d'un coup des années de travail et abrogez unilatéralement les termes du contrat pour lequel j'ai payé des frais annuels.

Veuillez m'expliquer la différence entre vos règles d'utilisation équitable et de Copyright et le fait qu'elles ne s'appliquent pas à moi, et la différence de traitement entre moi et de nombreux autres « créateurs ».

Ou revenez simplement sur votre décision et remettez ma chaîne en ligne.

Je voudrais entendre votre réponse avant d'envisager de nouvelles étapes, c'est-à-dire porter l'affaire devant la justice et dénoncer publiquement votre décision.

Cordialement,

S***

Vimeo s'est abstenu de me répondre pendant plus de quinze jours. Ce n'est qu'après que Norman Finkelstein soit intervenu en ma faveur le 6 avril qu'ils ont daigné lui répondre (le jour même).

Mail 5

Message de Norman Finkelstein

À qui de droit,
Je suis le Professeur Norman G. Finkelstein. (Vous pouvez en savoir plus sur moi sur Wikipedia et sur Youtube. Il y a aussi un documentaire sur ma vie, AMERICAN RADICAL, ainsi qu'un show de Broadway, IF I FORGET.) J'ai récemment été contacté par ***. Il allègue que vous avez de fait censuré ses publications au motif spécieux qu'il aurait violé des règlements sur le droit d'auteur et l'utilisation équitable.

J'ai attentivement parcouru votre correspondance et je dois dire que, sur la base des données publiques, il présente des arguments convaincants. Avant de publier une déclaration publique déplorant cette censure politique, je voudrais savoir si vous avez quelque chose à dire pour votre défense.

Cordialement,

Réponse de Vimeo

Bonjour,

Merci de nous avoir contactés.

En règle générale, nous ne pouvons pas discuter des statuts de compte ou des décisions quant à notre politique avec des personnes autres que le propriétaire du compte. C'est quelque chose que le créateur du compte doit discuter directement avec nous.

Cela dit, nous apprécions vos commentaires et le fait que vous ayez pris le temps de partager vos réflexions à ce sujet. Votre voix a été entendue.

Cordialement,
Jason R.
Responsable Confiance et Sécurité

Vimeo a ensuite répondu à ma deuxième relance envoyée dans la foulée, retranscrite ci-dessous avec leur réponse du 8 avril.

Mail 6

Bonjour,

Le Professeur Finkelstein vient de me faire parvenir votre réponse à sa demande (voir ci-dessous) sur les raisons de la fermeture de ma chaîne.

Je suis heureux de voir un intellectuel aussi éminent intervenir en ma faveur.

Je suis également content de voir qu'il ne vous a fallu que quelques heures pour lui répondre, alors que j'attends depuis 2 semaines une réponse qui n'est jamais venue. Il est ironique que vous déclariez que « c'est quelque chose que le créateur de compte doit discuter directement avec nous », car j'attends toujours une réponse, même formelle, à ma demande du 23 mars.

Soyez assuré que le Professeur Finkelstein a mon autorisation de vous écrire et que je vous autorise à lui divulguer tout élément pertinent relatif à mon cas.

Cette autorisation de divulgation est valable pour d'autres personnalités qui pourraient vous contacter à propos de cette affaire, car je suis actuellement en train de recueillir des soutiens, et j'ai l'intention de dénoncer publiquement cette censure. J'envisage également une action en justice pour que ma chaîne soit rétablie et pour être dûment indemnisé pour votre rupture de contrat. Pour vous rassurer, je demanderai aux personnes « autorisées » de me mettre en copie des demandes qu'elles vous adresseront.

Je me permets de vous demander une dernière fois :

1. À quoi servent vos longues sections consacrées au droit d'auteur et à l'utilisation équitable si elles ne s'appliquent pas à Vimeo ? Comment pouvez-vous me dire que même si tout mon contenu respecte toutes les règles et lois pertinentes, je ne suis pas autorisé à le publier ? Ou est-il vrai qu'en ce qui concerne vos directives et conditions d'utilisation, tous vos utilisateurs sont égaux, mais certains sont plus (ou moins) égaux que d'autres ?

2. Qu'en est-il des nombreux autres contenus « piqués » sur Vimeo, édités ou pas du tout, se chiffrant par milliers et rassemblant des millions de vues, que j'ai mentionnés ci-dessous ? Bien sûr, cette deuxième question est subsidiaire, car le point principal est la cohérence entre mon contenu et les lois et règles contraignantes et écrites.

Cordialement,

S***

Mail 7

Bonjour ***,

Je m'appelle Jason et je dirige l'équipe Confiance et Sécurité de Vimeo.

Premièrement, nous ne communiquerons pas avec des tiers au sujet de votre compte ou de nos décisions de modération.

Il semble que nous ayons déjà répondu à votre demande expliquant pourquoi votre compte a été fermé le 9 mars [sic : la fermeture date du 28 février !]. Cette décision sera maintenue.

« L'utilisation équitable » est un concept qui n'est lié qu'aux droits d'auteur, mais ce n'est pas un problème de droit d'auteur. Nos politiques stipulent que vous ne pouvez pas télécharger de contenu que vous n'avez pas créé. Cela indépendamment du fait que vous ayez obtenu une autorisation ou que vous pensiez que cela peut relever de l' « utilisation équitable » si un détenteur de droits d'auteur choisit d'aller en justice.

Cette décision étant définitive, nous ne pourrons plus communiquer sur cette question.

Nous vous souhaitons bonne chance pour trouver une plateforme mieux adaptée à vos besoins.

Cordialement,
Jason R.
Responsable confiance et sécurité

Pour la forme, j'ai répondu à ce courriel vide de substance le 8 avril :

Mail 8

Bonjour,

Merci pour votre réponse, bien qu'elle soit purement formelle.

Vous décrétez que je ne suis pas un créateur. Je maintiens qu'une sélection, édition, traduction et montage d'extraits vidéo, ajoutant toutes les informations et commentaires pertinents pour sa compréhension et son appréciation par un public totalement différent, est clairement une création originale. Les lois sur la propriété intellectuelle du monde entier sont d'accord avec moi sur ce point, car une simple traduction a droit à la protection du droit d'auteur. Mais mon travail est encore plus que cela.

Vous ne répondez pas à ce point. Un tribunal serait l'endroit approprié pour régler ce différend.

Vous ne répondez pas non plus lorsque je souligne le grand nombre de vidéos sur Vimeo, rassemblant des millions de vues, et qui ne prétendent pas du tout « créer », car elles ne font que republier du contenu TV ou Internet existant, entièrement ou partiellement, sans rien y ajouter, ou du moins bien moins que l'énorme valeur ajoutée que je publie sur chaque courte vidéo que j'ai mise en ligne régulièrement pendant plusieurs années.

Je suppose que cela signifie que vous n'avez aucune réponse à cela.

J'apprécie le fait que vous ayez clairement indiqué que cette discussion n'irait pas plus loin.

La résolution amiable du problème ayant échoué, nous allons le régler sur une autre arène. Ne pensez pas que vous pouvez imposer une censure arbitraire et anéantir des centaines d'heures de dur labeur professionnel que j'ai dû payer pour publier sur votre plate-forme sans dénonciation, procès et compensation.

Cordialement,

S***

Bien entendu, lancer un procès coûteux demanderait des ressources que je ne possède pas, à moins qu'un avocat ou qu'une association de défense des libertés accepte de s'en charger à peu de frais. Je demande néanmoins à tous ceux qui le peuvent d'écrire, en anglais ou en français, à Vimeo (legal@vimeo.com), si possible en me mettant en copie cachée (contact@lecridespeuples.fr) pour protester contre cette décision, et de partager cet article au maximum. Précisons qu'au moins un procès est actuellement intenté aux Etats-Unis contre Vimeo au titre de la liberté d'expression, un pasteur ayant vu son compte supprimé pour avoir évoqué son renoncement à l'homosexualité et son cheminement vers Dieu.

Ce n'est ni la première fois, ni la dernière fois que je suis obligé de recommencer à zéro après des années de labeur, au moment où ils portaient leurs fruits. Face à la censure incessante, qui ira croissante à mesure qu'on approche de la Libération inéluctable de la Palestine, le seul moyen sûr de suivre les publications du Cri des Peuples (anciennement Sayed Hasan) est l'abonnement à la Newsletter par email, qui est également un acte de soutien important. Faites-le et invitez-y vos contacts.

Enfin, ceux qui le peuvent sont invités à faire un don pour la pérennité de ce travail bénévole.

Mes vidéos sont à présent sur Dailymotion. On peut également me suivre sur ma nouvelle page Facebook et sur Twitter, jusqu'à nouvel ordre. Le couperet de la censure n'est jamais loin.

Tout ayant été dit dans deux articles précédents (Kafka 2.0 : comment s’exerce la censure politique sur Youtube & La liberté d’expression, Hassan Nasrallah et autres victimes de la censure sur Internet), je conclurai une nouvelle fois avec le commentaire de Norman Finkelstein qui avait publié cette déclaration de soutien lors de la suppression de ma page Facebook en anglais :

« Il est scandaleux que les discours de Hassan Nasrallah soient interdits sur Youtube, [ainsi que Facebook et Vimeo]. Quoi que l’on pense de sa politique, il ne fait aucun doute que Nasrallah compte parmi les observateurs politiques les plus sagaces et les plus sérieux au monde aujourd’hui. Les dirigeants israéliens scrutent attentivement le moindre mot de Nasrallah. Pourquoi le grand public se voit-il refuser ce droit ?

On ne peut s’empêcher de se demander si les discours de Nasrallah ne sont pas censurés simplement car il ne correspond pas au stéréotype du dirigeant arabe dégénéré, ignorant et fanfaron. Il semble que les médias et réseaux sociaux occidentaux ne soient pas encore prêts pour un dirigeant arabe digne tant dans sa personne que dans son esprit. »

L’Intifada en ligne à laquelle a appelé Hassan Nasrallah continue. Comme il ne cesse de le répéter depuis le 25 mai 2000, le temps des victoires est venu, et le temps des défaites est bel et bien révolu : c'est pourquoi sa parole est traquée impitoyablement —ironiquement, sur Youtube, la chaine israélienne i24 News est la principale source encore disponible pour ses discours, toutes les autres ayant été supprimées : les sionistes vendraient même la corde pour les pendre ! La censure à répétition est un signe éloquent de l'importance de ce travail, et, loin de me décourager, ne fera que me motiver davantage.

Vidéo : https://dailymotion.com/video/x7trdu4

https://dailymotion.com/video/x7trdu4

Une prédiction qui prend toute sa force à la faveur de la pandémie de Covid-19 qui frappe tout particulièrement les Etats-Unis

Le Cri des Peuples

* Mise à jour du 8 mai : La question m'étant été posée, je précise que si je n'utilise pas Rutube, c'est qu'il présente 3 inconvénients majeurs :

– la navigation est difficile du fait des caractères cyrilliques
– je ne peux pas intégrer de vidéos Rutube sur WordPress (ce serait peut-être possible en passant à une version supérieure, mais ce serait trop cher)
– tout internaute doit avoir un compte et être connecté pour pouvoir regarder les vidéos, ce qui est une entrave majeure ; et avec le cyrillique, c'est tout bonnement impossible !

J’ai du reste eu une surprise ce matin : Rutube vient de supprimer la vidéo ‘American Girls in Paris’ (la première partie est toujours accessible sur Dailymotion, la seconde sur Jean-Luc BRUNEL a été supprimée), pour « violation des droit d’auteurs »… Voilà ce que dit le texte :

Censure Rutube

Selon les termes du contrat d’utilisation, l’accès aux vidéos suivantes est limité:

Violation du droit d’auteur

Le service de modération Rutube a reçu un appel du titulaire des droits d’auteur concernant l’utilisation non autorisée de documents protégés par des droits d’auteur.

American Girls in Paris: le documentaire de CBS dénonçant les complices d’Epstein en France dès 1988

En cas de violation répétée du contrat d’utilisation, votre compte peut être bloqué.

Même les sites russes n'offrent donc pas de sécurité... Je reste ouvert à toute suggestion.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.