Gaza, le Yémen et l’Iran sont impitoyablement livrés au coronavirus

Selon Nasrallah, Trump est le pire criminel de l’Histoire

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 20 mars 2020, consacré à l’affaire Amer Fakhoury (binational libano-américain, ex-responsable de la milice pro-israélienne de l’Armée du Liban-Sud, surnommé « le boucher de Khiam », illégalement exfiltré du Liban par les Etats-Unis le 18 mars 2020), et à la pandémie du covid-19.

Source : https://video.moqawama.org/details.php?cid=1&linkid=2105

Traduction : lecridespeuples.fr

 

Nasrallah : Gaza, le Yémen et l'Iran sont impitoyablement livrés au coronavirus © Le Cri des Peuples

Transcription :

[…] Je veux conclure avec une prise de position que j’adresse non pas seulement aux Libanais ou à l’Etat libanais, mais il s’agit d’un appel à tous les Etats, gouvernements et peuples du monde. Lorsque j’ai dit que nous étions en guerre (contre le coronavirus), certains se sont opposés à moi, mais aujourd’hui, le monde entier le reconnait : c’est une guerre ! C’est une guerre mondiale et totale, et tous les gouvernements et peuples la mènent sur toute la face de la Terre.

Dans cette guerre, malheureusement, certains continuent à se comporter avec racisme, immoralité et inhumanité. Et il y a trois régions (du monde) que je veux évoquer en guise de rappel, et qui subissent (de plein fouet) cette attitude raciste, immorale et inhumaine.

La première région est la bande de Gaza. Il est vrai que jusqu’à présent, la situation y est toujours sous contrôle. Mais il y a 2 millions d’êtres humains dans la bande de Gaza, un territoire assiégé où ne parviennent ni les équipements médicaux, ni les hôpitaux, ni les aides, ni rien du tout. Qu’est-ce qu’ils attendent pour lever le siège contre Gaza ? Et il faut y ajouter les milliers de prisonniers présents dans les geôles israéliennes –et à ce propos, le virus se propage rapidement dans l’entité ennemie. Qu’adviendra-t-il de ces prisonniers, au vu de la mentalité (israélienne) raciste qui considère les êtres humains (non-Juifs) comme des entités créées pour les servir, et sans aucune valeur (intrinsèque) ni dignité (humaine) ? Il est légitime de craindre (le pire) pour les prisonniers palestiniens et la bande de Gaza, et pour tout Arabe ou Palestinien au sein de l’entité sioniste ennemie. A cet égard, où est la voix des Arabes, la voix de l’Organisation des Pays Arabes, la voix du monde (entier) ?

Le deuxième endroit est le Yémen. Le Yémen qui est toujours soumis à la guerre. Le monde entier mène une guerre contre le coronavirus, mais la guerre contre le Yémen n’a pas cessé, pas plus que les bombardements contre le Yémen et le siège contre le Yémen : il est interdit d’y faire entrer les médicaments, les équipements médicaux et les équipes médicales. Ne sont-ce pas là des crimes contre l’humanité ?

Et je conclus avec l’Iran, où plus de 80 millions d’êtres humains font face à cette guerre affreuse sous le joug des sanctions et du siège des Etats-Unis. Bien sûr, le peuple iranien combat, résiste et faite face (à l’épidémie), et réalise des actes héroïques. De grands martyrs sont tombés dans cette bataille, qu’il s’agisse de médecins, d’infirmiers, d’infirmières et de femmes médecins. Ils sont la fierté du genre humain.

Mais n’est-il pas temps pour la communauté internationale, pour le Conseil de Sécurité, pour les instances de l’ONU et pour tous les pays du monde de crier au visage de ce diable criminel et assassin, de ce raciste assoiffé de sang qui s’appelle Trump, non pas pour qu’il lève (toutes) les sanctions économiques, mais simplement pour qu’il lève les sanctions qui interdisent que les équipements médicaux et médicaments parviennent en Iran, et lui permettent de faire face à cette guerre ? On parle de 80 millions de personnes ! Où est la conscience humaine ? Où est la dignité ? Où est la morale ? Où est l’humanité ?

covid-iran

Quoi qu’il en soit, je conclurai de la même manière que je l’ai fait dans mon dernier discours : jour après jour, il est démontré que cet homme (Trump) est raciste, et qu’il ne fait pas partie du genre humain. Je commence à croire qu’il y a parmi nous des êtres venus de l’espace (dépourvus de toute once d’humanité), et que Trump est l’un d’entre eux [Rires]. Il veut un vaccin réservé exclusivement aux Américains (cf. la tentative de Trump d’accaparer un vaccin allemand en cours de développement), et tant pis pour le reste du monde qui peut mourir, surtout les plus de 60 ans, ça ne le dérange pas du tout. Ce qui compte, c’est les Etats-Unis. Deuxièmement, en ce qui concerne l’aspect financier, le pognon : car s’il accapare ce vaccin, il sera le maître du destin de tous les peuples du monde. Troisièmement, pour les élections à venir, car il veut être réélu Président. Car l’erreur qu’il a commise dans l’approche de ce dossier (minimiser le danger du coronavirus) peut lui ôter chance de réélection s’il ne se rattrape pas.

C’est aussi un raciste : le monde entier parle de coronavirus, covid-19 ou que sais-je encore, etc., sauf Trump qui parle du ‘virus chinois’. Il a mêlé le virus à la guerre économique et politique qui l’oppose à la Chine. Et je ne sais pas où cela va le mener sur le plan international.

Tous les pays du monde, la Chine, l’Europe, la Russie et les autres pays ont demandé à Trump d’alléger les sanctions contre l’Iran, mais Pompeo est venu intensifier les sanctions contre l’Iran.

Je ne sais pas si… Il y a des gens qui sont plus âgés que moi, mais depuis que je suis né, et dans tous les livres d’histoire que j’ai lus, je n’ai pas eu connaissance de quelqu’un qui soit plus arrogant, plus bouffi de morgue, plus monstrueux, plus dénué d’humanité, de morale, d’honneur et d’intelligence –et… je veux dire… [Rires] bon, ça suffit, si je continue je vais commencer à être vulgaire–, il n’y a pas pire que Trump.

Oui, notre responsabilité à tous est d’élever la voix. J’en parle dans mon discours, et ceux qui peuvent écrire (des articles) à ce sujet doivent le faire, il faut dénoncer le siège sur Twitter, de même que tous les pays doivent exiger qu’il soit levé, les peuples doivent faire pression sur leurs gouvernements, etc.

Au Jour du Jugement, de même que nous serons interrogés sur ce que nous avons fait pour notre pays et notre peuple, tout le monde aura des comptes à rendre sur 1/ Gaza, la Palestine et les prisonniers ; 2/ sur le Yémen qui est toujours soumis à la guerre et abandonné au choléra, aux maladies, et si le coronavirus s’y répand, Dieu seul sait quelle catastrophe ce sera ; et 3/ sur 80 ou 85 millions d’Iraniens assiégés du fait de l’arrogance et de l’hybris des Etats-Unis.

Quoi qu’il en soit, je répète que par la patience, par la résistance, par l’endurance, par la confiance en Dieu et le fait de placer nos espoirs en Lui, par les invocations, l’intercession (auprès des Prophètes & Saints), par les actions et les mesures appropriées, par le règne de la raison et de la science, par la prudence requise, nous vaincrons dans cette bataille.

Que la paix soit sur vous, ainsi que la Miséricorde de Dieu.

***

Nasrallah sur le Coronavirus : respecter toutes les consignes de sécurité est une obligation religieuse impérieuse © Le Cri des Peuples

Nasrallah : Comme en Iran, nos orphelins du coronavirus doivent devenir pupilles de la Nation © Le Cri des Peuples

Voir notre dossier sur le coronavirus.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.