Silence radio(actif) pour l'accident nucléaire à la centrale Leningrad

Après quelques jours d'observations, voici un résumé de ce que l'on sait sur l'accident nucléaire qui s'est produit le 18 décembre à la centrale de Leningrad située à Sosnovy Bor à 70 km de Saint-Petersbourg.

Panache radioactif © @reinharduhrig Panache radioactif © @reinharduhrig

 

 

Après quelques jours d'observations, voici un résumé de ce que l'on sait sur l'accident nucléaire qui s'est produit le 18 décembre à la centrale de Leningrad située à Sosnovy Bor à 70 km de Saint-Petersbourg.

Les faits

Vendredi 18 décembre à 13h50 heure locale, une tuyauterie du circuit primaire a explosé dans la salle des machines laissant échapper de la vapeur potentiellement radioactive.

En raison de l'orientation des vents (vent de Sud-Est), le panache se dirigerait vers la Finlande et l'Estonie.

Les autorités locales ont demandé à la population de rester calme. D'après les autorités, le niveau de radioactivité aux alentours est à son niveau normal. Aucune anomalie n' a été détectée (et communiquée) par les pays voisins à ce jour.

La centrale de Leningrad compte 4 réacteurs de type RBMK (Cf. KESAKO) similaires à la centrale de Tchernobyl d'une puissance de 1000 MW chacun.

Le second réacteur, qui a plus de 40 ans, a été arrêté manuellement, les 3 autres continueraient de fonctionner.

Un employé a été hospitalisé pour des raisons non communiquées (contamination interne, externe ?).

Le directeur s'est exprimé à plusieurs reprises comme lors de cette conférence de presse.

Vladimir Pereguda © NPP Leningrad

"Le réacteur est éteint, il est dans un état ​​sous-critique en conformité avec les règlements pour les unités de refroidissement a fait savoir Vladimir Pereguda, directeur de la centrale nucléaire de Leningrad.

Ajout à 19h45

Les pharmacies auraient été prises d'assaut par la population pour se fournir en comprimés d'Iode (Source : http://www.greenme.it/informarsi/ambiente/18769-incidente-nucleare-russia-leningrad)

Traitement médiatique

Ce qui caractérise cet évènement c'est le silence radio dans les médias nationaux (on rassure la population) et le peu d'informations dans les autres médias étrangers. Les médias étrangers commencent depuis le 20 décembre à en parler (Cf. ci-dessous). Rien pour le moment en France, le temps de l'enquête certainement.

http://www.delfi.lt/news/daily/world/atomineje-elektrineje-rusijoje-avarija-pasklido-radioaktyvus-garai.d?id=69901534

https://netzfrauen.org/2015/12/20/35107/

http://www.express.co.uk/news/world/628592/Chaos-Russians-flee-Chernobyl-style-plant-radioactive-leak

http://www.greenme.it/informarsi/ambiente/18769-incidente-nucleare-russia-leningrad

http://en.news-4-u.ru/near-st-petersburg-the-accident-occurred-at-the-nuclear-power-plant-may-have-leaked-radioactive-steam.html

http://qha.com.ua/en/events-incidents/accident-occurred-at-leningrad-nuclear-power-plant-photo/135374/

KESAKO

Un réacteur RBMK

Qu'est-ce qu'un réacteur RBMK ? © Sylvie Roth

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.