Le Nouvel Os
Être vivant
Abonné·e de Mediapart

19 Billets

2 Éditions

Billet de blog 25 nov. 2018

Manche : la voiture fissile remplace la voiture fossile

Emmanuel Macron, en pleine crise avec “les gilets jaunes”, présentera les orientations du Plan Pluriannuel de l’énergie (PPE) mardi 27 novembre, définissant notamment la part du nucléaire dans la production d’électricité. Dans la Manche, des habitants ont trouvé depuis plusieurs années déjà une alternative aux combustibles fossiles.

Le Nouvel Os
Être vivant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Emmanuel Macron, en pleine crise avec “les gilets jaunes”, présentera les orientations du Plan Pluriannuel de l’énergie (PPE) mardi 27 novembre, définissant notamment la part du nucléaire dans la production d’électricité. Dans la Manche, des habitants ont trouvé depuis plusieurs années déjà une alternative aux combustibles fossiles.

C’est à quelques kilomètres de l’Usine de retraitement de la Hague ORANO (ex-Areva), dans le village de Vasteville (prononcer ‘Vatvil’) entre les Pompes funèbres Dalmont et la boucherie Fauvel, que l’entreprise Wasteville transforme les véhicules actuels en voitures nucléaires.

Entre garage et centre de stockage de déchets radioactifs

Le gérant, Paul Michard, ancien tuyauteur à l’usine nous accueille tout sourire dans son hangar qui est le mixte entre un garage et un centre de stockage de déchets radioactifs.

L’entreprise est segmenté comme suit, côté route le garage qui reçoit tout type de véhicules ( essence, diesel, berline, citadine, ...) et à l’arrière séparé par “une épaisse cloison en béton lourd plombé” nous confie M Michard l’IDIOT (Insertion Déchets IOnisés Tranquillement).

Paul Michard commence par nous présenter l’activité du garage qui consiste à désosser l’arrière des véhicules pour installer une chaudière nucléaire. L’ensemble de l’habitacle est plombée, la carcasse de la voiture est bien évidemment renforcée. Une fois les véhicules transformés et homologués, ceux-ci passent côté IDIOT pour l’introduction du combustible.

D’où qui viennent les déchets ?

"Après chaque chantier on repartait avec not’ fût dans le coffre"

Sur l’origine du combustible M Michard n’est pas très loquace de prime abord mais après quelques verres de Calvadium (la liqueur locale, exquis mélange de plutonium et de calvados), Paulo le fou, c’est son surnom dans le village, nous explique :

“- Il y a vingt ans c’était beaucoup plus facile, on pouvait rentrer avec nos bagnoles sur l’usine atomique, du coup après chaque chantier on repartait avec not’ fût dans le coffre. et c’est comme ça que tout a commencé.

Au jour d’aujourd’hui c’est plus compliqué, j’ai eu la semaine dernière l’agrément d’ORANO (ex-Areva, ex-Cogema, ex-CEA/Framatome) pour sortir les déchets de l’usine.

Bon bien sûr c’est pas les plus dangereux hein ! Eux y z’appelle ça les TFA (ndlr : Très faible Activité), y’a pas ou presque rien comme contamination et puis tout’ façon ça se voit pas, ça sent pas donc c’est pas dangereux !

- Mais Msieur Michard, [c]es déchets qu’ vous b[r]ûlez dans les [v]oitures ça produit du CO2 ? Hips RRRRRRoooooonnnnn

- Bah oui ! mais comme c’est déchets nucléaires et que le nucléaire n’émet pas de CO2 bah c’est du CO2 propre, ils l’ont dit à la TV !”

Nous repartons de la petite entreprise sous le charme avec en souvenir un petit fût de déchet.

Souvenir de Paulo le fou

"C’est l’équivalent de 4 pleins de gazoil par semaine pour 100 kilo, c’est pas rien !"

Dans le village, nous rencontrons Gilbert M. décontamineur à l‘usine qui nous confie :

“Savez, moi avant je collectionnais les timbres mais de nos jours ça rapporte pas grand chose, du coup maintenant avec le gars Paulo, je collectionne les déchets, je les ramène de l’usine, et lui revend, c’est l’équivalent de 4 pleins de gazoil par semaine pour 100 kilo, c’est pas rien !”

Nous avons sollicité à plusieurs reprises la direction de l’usine de la Hague, sans retour. À l’heure où d’autres entreprises n’hésitent pas à faire du greenwashing, pas de publicité de leur part sur cette innovante manière de se déplacer proprement et de ménager notre belle planète, c’est une belle marque d’engagement de la part d’Orano de “make our planet great again”.

Mister P.C

Une des premières voitures aménagées par Paul Michard

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber