Loockheed Martin, Z-machine, l'énergie de fusion dès 2020?

Produire de l'énergie de manière quasi illimitée et de manière propre, tel est l'enjeu. Le principe est simple, apporter suffisamment d'énergie sous forme de rayon X pour ignufiger totalement la matière au point de créer une réaction de fusion comme au niveau du soleil.  Vue l'énergie dégagée et auto-entrenue, un rendement de 1.000 fois en rapport à l'énergie apportée, 2 à 3 milliards de degrés, l'on comprend aisément que le confinement du plasma obtenu est au centre des recherches.

Produire de l'énergie de manière quasi illimitée et de manière propre, tel est l'enjeu. Le principe est simple, apporter suffisamment d'énergie sous forme de rayon X pour ignufiger totalement la matière au point de créer une réaction de fusion comme au niveau du soleil.  Vue l'énergie dégagée et auto-entrenue, un rendement de 1.000 fois en rapport à l'énergie apportée, 2 à 3 milliards de degrés, l'on comprend aisément que le confinement du plasma obtenu est au centre des recherches.

Le projet ITER est une impasse car utilisant un champ magnétique de confinement produit par un Thokamak il se retrouve avec un plasma instable s'en prenant aux parois.

http://fr.wikipedia.org/wiki/ITER

Lire en  particulier la réaction d'un thésard en réaction à l'article de jean_pierre petit sur les défauts d'ITER qui explique qu'on ne peut simuler au maximum que deux instabilités de plasma, donc qu'en fait on ne contrôle rien et qu'on risque à mettre en marche de tout faire exploser en relâchant dans la nature des éléments extrêment toxiques et ausssi bien sûr à lire:

http://www.gizmodo.fr/2013/01/14/jean-pierre-petit-les-z-machines-permettent-denvisager-une-fusion-nucleaire-pratiquement-sans-dechets.html

Loockeed Martin a un laboratoire qui a construit la Z-Machine, productrice de rayons x, mais générant d'elle-même une force d'auto-confinement électro-magnétique conforme aux lois d'ampère tout en produisant à travers des impulsions ultra-brèves (150millisecondes) de 25 millions d'ampères une température de 2 à 3 milliards de degrés et ce toutes les 10,2 secondes.

Y observer avec attention le schéma de principe en haut à droite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_machine

Restait à Loockheed Martin à concevoir une dispositif de préchauffage laser pour initier une véritable fusion sur une impulsion équivalent à 65 millions d'ampères. 

http://www.futura-sciences.com/magazines/matiere/infos/actu/d/physique-fusion-controlee-z-machine-va-t-elle-renvoyer-iter-oubliettes-41334/

De quoi alimenter une ville de 100.000 habitants avec un réacteur de 20 tonnes et 20 kilos de combustible annuels pratiquement totalement consumables et donc sans quasiment de déchets. En effet, les américains pensent construire petit limitant ainsi les conséquences d'une disrupture du confinement par suite d'instabilité de plasma

Ce qui plaide pour le sérieux de cette annonce c'est que ce laboratoire est sérieux, d'autant que les Russes se sont lancés dans la même voie à une échelle bien plus grande, protégés qu'ils se croient par la découverte l'an dernier d'un alliage arrêtant les radiations durant des milliers d'années.

Soit l'annonce qui vient de tomber que ce serait fait d'ici cinq ans (ITER c'est pour 2025) est comparable à l'annonce du F35 et vise à stopper les crédits de développement du programme concurrent ITER (comme le F35 soi-disant furtif, soi disant de supériorité aérienne mais qui a besoin en fait d'une escorte, a stoppé toute velléité de construire une industrie européenne de forces aériennes.) soit les états-unis sont à la veille d'une révolution énergétique. 

L'annonce:

http://www.usinenouvelle.com/article/mini-reacteur-a-fusion-lockheed-martin-se-dit-proche-du-graal-nucleaire.N291966?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+industrie-energie+(Usine+Nouvelle+-+Cha%C3%AEne+%C3%A9nergie)

http://www.futura-sciences.com/magazines/matiere/infos/actu/d/fusion-fusion-nucleaire-lockheed-martin-pense-reussir-bien-avant-iter-55664/

N'oublions pas que François Hollande a signé pour le développement de ITER magré tous les dangers et toutes les incertitudes dûes au principe même de fonctionnement.

Ce qui serait bien c'est que le projet américain voit le jour avant 2025, nous serions ainsi libérés du risque d'un accident industriel majeur, dsans compter que ce serait au bas mot 1 milliard d'euros d'économies réalisées par an,...jusqu'en 2025 au moins.

PS: Ce qui est énervant et motive la rédaction de ce billet ce sont les réactions genre ce sont plus des spécialistes de la furtivité que de la fusion alors que le laboratoire travaille, même si ce n'était pas la raison initiale de son projet de Z-machines depuis au moins les années 2000 sur le confinement inertiel de l'énergie émise par un plasma, comme si, et le projet ITER avec ses difficultés est là pour le prouver, ce n'était pas le coeur de la question de la fusion contrôlée.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.