mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 30 mai 2016 30/5/2016 Dernière édition

Combien la "volonté politique" de faire des Etats Unis d’Europe nous aura-t-elle coûté ?

Voilà une question qui risque de déranger... et c'est pour cela que je la pose!Une chose est certaine : entre les délocalisations, le dumping social, les directives de libéralisation à tout crin, l'endettement facilité, la cherté de la monnaie, les plans de rigueurs de la troïka (quel joli nom!) qui provoque des recessions.... la facture de l'Union est décidément bien salée!

Voilà une question qui risque de déranger... et c'est pour cela que je la pose!

Une chose est certaine : entre les délocalisations, le dumping social, les directives de libéralisation à tout crin, l'endettement facilité, la cherté de la monnaie, les plans de rigueurs de la troïka (quel joli nom!) qui provoque des recessions.... la facture de l'Union est décidément bien salée!

Ah non, pardon, j'oubliais que si l'on n'a plus d'argent, c'est à cause du coût des fonctionnaires et qu'ils méritent pour cela une petite extermination libérale programmée.

Oups. Je m'a donc trompé encore une fois (décidément)!

(Ou alors on parle des fonctionnaires européens? Non? Vraiment? Alors je me tais).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

En effet, ce ne sont pas les Etats Unis d'Europe qui ont crée le libéralisme - c'est plutôt le contraire : le libéralisme qui essaie de créer ses Etats Unis d'Europe.

Hélas, le libéralisme vit visiblement au dessus de ses moyens, et le coût de la transformation devient trop élevé : non seulement économiquement, mais aussi politiquement. Les peuples ne veulent pas de ce chemin éclairé et des guides qui vont avec.

Mais puisque, au fond, seule l'économie compte... faisons bien les comptes : cela nous coutera surement moins d'en sortir que de persévérer en vain.

Arrêtons l'acharnement thérapeutique sur l'Euro!

Je suis pour l'euthanasie : il n'est plus possible de vivre dignement (en Grèce, mais bientôt et déjà ailleurs) avec l'Euro!

 

(P.S. : je précise que je ne milite pas pour l'euthanasie des Grecs, qu'on me suive bien! Clin d'oeil)

 

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Lefrere Marc

Professeur de Philosophie
PERIGUEUX

Le blog

suivi par 16 abonnés

Considérations